Ski de fond : les tops et les flops du début de saison (2/2)

SKI DE FOND – La première partie du calendrier de la coupe du monde de ski de fond est terminée. Place à la courte pause des fêtes de Noël pour les athlètes avant de repartir pour le reste de la saison début janvier. C’est l’occasion, après les hommes, de dresser le bilan chez les dames.

 

Chez les dames, c’est la Suédoise Charlotte Kalla qui a fait le meilleur début de saison. Avec cinq podiums dont trois victoires, elle est leader du classement général. Suivent une flopée de Norvégiennes. Un peu moins dominatrices pour l’instant, on les a vues en difficulté sur les sprints. La Norvège place tout de même quatre fondeuses dans les cinq premières mondiales. Marit Bjoergen bien que moins dominatrice est toujours dans le coup malgré les années. On note l’avènement de Ragnhild Haga qui est déjà montée à cinq reprises sur « la boîte » cette année.

 

A Davos, Switzerland, en Suisse, Ragnhild Haga (NOR) –  Modica/NordicFocus.

Les Américaines Sadie Bjornsen, Jessica Diggins, Kikan Randall, Sophie Caldwell ont fait un début de saison pétillant : avec le sourire aux lèvres et avec des bombes aux pieds, elles se montrent aux avant-poste particulièrement en sprint.
La Suédoise Stina Nilsson, leader du général du sprint, sera la favorite de cette épreuve aux JO.

 

A Lillehammer,  Jessica Diggins (USA) et Teresa Stadlober (AUT) – Modica/NordicFocus.

Les Finlandaises Krista Parmakoski et Kertu Niskanen sont régulièrement dans le top 10.
Comme chez les hommes, on assiste à l’émergence de nouveaux talents russes. Trois de leurs fondeuses sont en tête du général U23 : Natalia Nepryaeva, Yulia Belorukova et Anastasia Sedova.
Deux filles des pays alpins se sont mises en évidence également : l’Autrichienne Teresa Stadlober et la Suissesse Nathalie Von Siebenthal.

 

A Toblach, en Italie, Laura Chamiot Maitral (FRA), Dahria Beatty (CAN), Katherine Stewart-Jones (CAN) – Modica/NordicFocus.

Chelsea Holmes (USA), Anouk Faivre Picon (FRA), Sandra Ringwald (GER) – Modica/NordicFocus.

A Davos, en Suisse, Aurore Jean (FRA) –  Modica/NordicFocus.

Mention spéciale à l’équipe de France féminine qui retrouve des couleurs. À Davos, trois d’entre-elles se sont retrouvées dans le top 30. L’équipe d’Alexandre Rousselet est en plein renouvellement et la nouvelle génération montante vient taquiner les plus âgées. Celles qu’on surnomme les « mamans » — Aurore Jean, Anouk Faivre-Picon et Coraline Thomas-Hugue — ont réalisé de belles performances à Davos.

L’équipe fait tourner son effectif entre l’OPA et la coupe du monde. Delphine Claudel et Laura Chamiot-Maitral ont pu à nouveau goûter au très haut niveau. Le groupe se renouvelle et une dynamique positive s’installe dans les groupes de Thibaut Chêne et de Claire Breton : les plus jeunes commencent à réaliser des performances très intéressantes en OPA Cup.

 

> A lire aussi : les tops et les flops chez les hommes

 

Photos : NordicFocus

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.