Ski de fond : l’hiver des records pour la Visma Ski Classics

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

SKI DE FOND – La Visma Ski Classics, circuit international des longues distances en ski de fond, est très réputée pourtant elle est encore toute jeune. La saison 2018/2019 marquait la 9e édition de son histoire. Elle a vu sa fréquentation exploser au fil des années.

 

Une montée crescendo

Pour la première édition de la Visma ski classics, circuit international qui regroupe des épreuves longues distances en ski de fond, il n’y avait même pas 100 athlètes professionnels et une petite poignée d’équipes professionnelles.

Ces athlètes participaient à seulement 6 courses pour cette compétition. Alors que la saison 2017/2018 dénombrait plus du double de rendez-vous, 13, qui d’ailleurs est encore le record de départs sur cette Visma Ski Classics. Cette saison il n’y en avait « que » 12, ce qui devait déjà être très éprouvant pour ses participants.

Bien évidement l’augmentation du nombre de départs s’est accompagnée d’une hausse du nombre de participants. D’une centaine de skieurs professionnels en 2010, à plus de 275 dont 76 femmes cet hiver. Le nombre d’équipes est aussi monté en flèche. Sur cette dernière Visma Ski Classics, 32 teams provenant de 10 pays se sont alignés sur les épreuves. Parmi ces 10 pays, ce ne sont pas principalement des pays scandinaves mais plutôt des pays d’Europe centrale.

 

Nygaard, une, ski de fond, Visma ski classics

Andreas Nygaard, un des grands hommes de cette saison de Visma ski classics

 

Cependant ce sont bien les pays nordiques qui alignent le plus de skieurs professionnels sur cette compétition. On retrouve la Norvège loin devant avec plus de 100 athlètes dont un quart de femmes. C’est ensuite la Suède (43 dont 12 femmes) puis la République Tchèque (31 dont 11 femmes). La France se loge à la 4e position (20 skieurs dont 4 femmes) et pour finir l’Allemagne (17 skieurs dont 4 femmes) qui vient compléter ce classement. Au total il y a 14 nations représentées parmi les skieurs professionnels.

 

Les Scandinaves au-dessus

Chez les hommes ce sont les Norvégiens qui dominent le classement final. Andreas Nygaard, Team Ragde Eiendom, s’empare du titre de champion des hommes.

La suite du podium masculin, et même du top 9, est composée exclusivement de Norvégiens. Avec un podium composé de Petter Eliassen, Team BN BANK et de Tord Asle Gjerdalen, du team Ragde Eiendom. Le premier au classement général ne faisant pas partie des pays scandinaves, c’est le français Alexis Jeannerod qui prend la 11e place. Le fondeur de Pontarlier, qui évolue sous les couleurs du team de Lukas Bauer, intègre ainsi le top 15 d’une compétition exceptionnellement dense après une saison couronnée de deux titres de champions de France.

 

Quatrième victoire pour Johansson

Chez les femmes ce classement de championne est plus hétérogène. C’est la Suédoise, Britta Johansson, Lager 157 Ski Team, qui remporte ce classement général pour la quatrième fois consécutive.

Le top 10 féminin est plus discuté, entre Norvégiennes, Tchèques, Suédoises et Finlandaise. La Norvégienne, Astrid Øyre Slind, du Team Koteng, prend la seconde place devant la Tchèque Katerina Smutna, ED System Bauer Team. On peut également noter la belle 11e position de Roxane Lacroix.

 

Lukas Bauer meilleur entraîneur de l’année

Au banquet final à Levi, un titre est délivré au meilleur entraîneur du circuit. Il y avait six nominés cette année mais c’est le grand skieur tchèque, Lukas Bauer qui l’a remporté.

Visma Ski Classic, Lukas Bauer, Ski de fond, trophée,

Photo : Magnus Östh

Cet ancien athlète de très haut niveau, qui a acquis plusieurs médailles olympiques, mise sur une équipe internationale.

« Si vous voulez vous battre contre la domination scandinave dans le ski, vous devez avoir une équipe solide, ce que vous ne pouvez pas faire avec des skieurs provenant d’un seul pays d’Europe centrale » explique Lukas Bauer qui a donc recruté les deux Jurassiens Roxane Lacroix et Alexis Jeannerod. C’est sans doute cette philosophie qui lui a permis de décrocher ce titre de meilleur entraîneur. Sans parler de son humour et de la bonne ambiance qui règne dans son groupe d’athlètes !

 

Photo :Visma Ski Classics / Instagram Britta Johansson / Instagram Andreas Nygaard 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.