Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Johannes Hoesflot Klaebo, Ski de fond, Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine
Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) - Modica/NordicFocus.

Ski de fond

Ski de fond | Lillehammer : Johannes Hoesflot Klæbo trop fort pour les Russes

La Norvège a dominé ce relais hommes de Lillehammer (Norvège), le premier de cette saison de ski de fond 2021-2022.

Ski de fond : la Norvège règne à domicile

La réaction d’orgueil des Norvégiens a bien eu lieu. Décevants lors du premier week-end de compétition à Ruka (Finlande), les Scandinaves ont répondu présents dans ce relais hommes de ski de fond à Lillehammer (Norvège).

À la maison, les deux équipes engagées sont montées sur le podium (première et troisième). Johannes Hoesflot Klæbo, dernier relayeur de l’équipe titulaire, a réglé tous ses adversaires au sprint. La deuxième équipe de Russie complète le podium.

Victorieux déjà vendredi au sprint, et nouveau détenteur du dossard jaune de leader du général, le multiple médaillé olympique a signé sa deuxième victoire du week-end. Tout comme Simen Hegstad Krueger, revanchard après son raté à Ruka. Le fondeur de 28 ans s’était, lui, imposé sur l’individuel skate de samedi. Avec les deux hommes, Erik Valnes et Emil Iversen avaient su faire le travail dans les deux premiers relais, en style classique. Les Norvégiens ont ainsi prouvé leur domination sur ce site de Lillehammer.

Emil Iversen, Ski de fond, Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine
Emil Iversen (NOR), Ilia Semikov (RUS), Calle Halfvarsson (SWE), Martin Loewstroem Nyenget (NOR) – Modica/NordicFocus.

Et pourtant, ils se sont fait peur sur la fin. Deux dixièmes seulement devant la deuxième équipe de Russie à l’arrivée, menée par Sergey Ustiugov, Johannes Hoesflot Klæbo n’a pas écrasé la concurrence comme à l’accoutumée. « C’est bon de voir qu’il a l’air un peu humain », a réagi Emil Iversen à la NRK, en parlant de son coéquipier Klæbo.

Le triple champion olympique n’avait pas l’air rassuré à l’arrivée : « J’ai été un peu surpris qu’il se passe si peu de choses dans l’avant-dernier tour. C’était un peu un choc sur le final, mais le plus important était de passer en premier avant la dernière bosse. »

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Hans Christer Holund (NOR), Johannes Hoesflot Klaebo (NOR), Simen Hegstad Krueger (NOR) – Modica/NordicFocus.

La stratégie russe n’a pas fonctionné

Devant, tout au long du relais, la Russie n’a pas réussi à dominer le rival norvégien. Ivan Yakikumushkin, dernier relayeur de la première équipe, n’a pas pu faire mieux que quatrième. Sergey Ustiugov, de son côté, a été plus en vue. Il a fait douter le Scandinave dans les derniers mètres.

« Je ne les comprenais pas. Ils parlaient russe en permanence. Je ne comprenais pas leur tactique. Sergey Ustiugov est effrayant avec sa grosse barbe, alors c’était bien de l’avoir derrière », a déclaré le vainqueur du jour, Johannes Hoesflot Klæbo.

Sergey Ustiugov, Ski de fond, Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine
Sergey Ustiugov (RUS) – Modica/NordicFocus.

En début de course, la stratégie des Russes n’avait pas pu se mettre en place. « Avec Iivo Niskanen (le Finlandais, NDLR), avant la course, nous nous étions dit qu’il fallait partir vite dès le départ. Mais les Norvégiens sont allés lentement, et tout le monde s’est resserré. Nous avons dû changer de tactique et commencer l’attaque dans le dernier tour, a réagi Alexander Bolshunov, deuxième relayeur à Match TV. Je me suis bien senti personnellement. Le résultat reflète l’état de forme, et, aujourd’hui, les skis ont bien fonctionné. Par conséquent, le résultat est bon. »

Invaincue depuis le 8 décembre 2019, à Lillehammer justement, la Norvège prend sa revanche et montre qu’il faudra encore compter sur elle cet hiver. Mais la Russie n’a pas dit son dernier mot et donne rendez-vous à Davos (Suisse), le week-end prochain.

 Clément Parisse, Ski de fond, Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine
Clément Parisse (FRA), Olivier Leveille (CAN) – Modica/NordicFocus.

Les équipes de France, longtemps au contact, a petit à petit dégringolé après le passage de Clément Parisse (troisième relayeur). Derrière, Richard Jouve n’a pas pu rectifier le tir, franchissant la ligne à la douzième place. La deuxième équipe menée par Jean-Marc Gaillard, a, elle, terminé treizième.

Le résumé de la course

Ski de fond : le classement du relais masculin de Lillehammer


Les cinq dernières infos

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Par le biais de son compte Instagram, l'IBU pose cinq questions à ses fans sur Emilien Jacquelin. C'est désormais à vous de jouer pour...

Ski nordique

En 2021, elle avait été la première femme élue au Conseil de la FIS. Jeudi, elle n'a pas été réélue. Entre temps, la Russie...

Ski de fond

Le Lager 157 Ski Team a dévoilé ce jeudi son équipe pour la saison prochaine. Parmi les nouvelles têtes se trouve le jeune prodige...

Ski de fond

18:40. À 22 ans, la fondeuse du Team Nordic Panthers, Marie Saillet, a décidé de prendre sa retraite sportive ce jeudi. La jeune femme...

Ski nordique

Ce mercredi et ce jeudi a eu lieu le 53e Congrès de la FIS. Voici tout ce qu'il faut savoir sur ce qu'il s'est...

Ski nordique

Dans quelques jours, la brigade des sapeurs-pompiers de Paris va accueillir l'équipe de France militaire de ski.

Ski de fond

07:29. Mercredi, la Fédération internationale de ski a attribué l’organisation des championnats du monde de ski nordique de 2027 à Falun. La ville suédoise...

Ski de fond

Ce mercredi après-midi, lors du Congrès de la FIS, la mesure visant à réduire les inégalités entre les hommes et les dames en ski...