Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver
Mélissa Gal (FRA) - Tomi Makipää/JWSC2021

Ski de fond

Ski de fond | Mélissa Gal : « Aller chercher mes premiers points en coupe du monde »

La fondeuse haut-savoyarde Mélissa Gal, 22 ans, se confie à Nordic Magazine sur ses ambitions de la saison à quelques jours du début de l’OPA Cup.


Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Ski de fond : les grosses ambitions de Mélissa Gal

À 22 ans, la Rochoise Mélissa Gal est membre du groupe B de l’équipe de France dames de ski de fond. Après avoir disputé sa première coupe du monde en janvier dernier à Falun (Suède), la Haut-Savoyarde vise, cette année, une place plus pérenne face aux Therese Johaug, Delphine Claudel, Jessie Diggins ou Frida Karlsson.

Pour cela, la protégée de Samuel Régé-Gianasso et de Julien Bouchet devra briller sur les OPA Cup, notamment à Goms (Suisse) le week-end prochain. Pour Nordic Magazine, Mélissa Gal se confie. Entretien.

  • Comment se sont passées les courses FIS de Santa Caterina (Italie) le week-end dernier ?

Ce sont vraiment des résultats très insuffisants pour ma part [quinzième du sprint, dix-neuvième de l’individuel, NDLR]. Ce n’est pas du tout ce que j’attendais et ce que j’espérais. Si je veux remplir les objectifs que je me suis fixée cette saison, ce n’est pas en faisant des courses à ce niveau que cela va fonctionner. Mais cela reste le début de saison et cela arrive de rater un week-end. Cela ne va pas du tout impacter la suite de mon hiver.

Mélissa Gal, ski-roues, rollerski, Challenge Vincent Vittoz, Challenge National Vincent Vittoz, Nordic Mag, nordicmag
Mélissa Gal (FRA) – Photo : Jolypics
  • Comment expliquez-vous ces mauvais résultats ?

Il y a eu un manque de fraîcheur et il me faut un peu de temps avant de bien rentrer dans l’hiver. J’ai pris le recul nécessaire sur ses courses et pris, tout de même, ce qui était intéressant à prendre. Le reste est déjà mis de côté.

« J’ai beaucoup bossé ma technique en skating »Mélissa Gal à Nordic Magazine

  • Mis de côté les résultats de Santa Caterina, vous sentez-vous en forme à quelque jours de débuter l’OPA Cup ?

Cela ne fait pas si longtemps qu’on a relâché les heures. Pendant les gros volumes d’entraînement, ce n’est pas là où je me sens le mieux parce que, physiquement, je sens les heures. Je sais très bien que, pour que je fasse des grosses courses cette saison, il faut que j’ai cette fraîcheur et cette légèreté pour faire monter la forme. Comme on a réduit les heures, cela va commencer à switcher vers ce mode qui me va mieux.

Mélissa Gal, ski de fond, Prémanon
Mélissa Gal (FRA) – Jolypics
  • Lors de cette préparation, avez-vous travaillé des points en particulier ?

J’ai beaucoup bossé ma technique en skating et vraiment sentie une progression sur ce point-là. J’ai aussi travaillé la survitesse pour les KO sprints et les finish de distance pour arriver à maintenir ma technique malgré la fatigue musculaire. Parfois, j’ai tendance à confondre vitesse et précipitation sur mon mouvement.

« C’est le moment de claquer les grosses courses sur les Mondiaux U23 avant de passer chez les grandes »Mélissa Gal à Nordic Magazine

  • Tout cela grâce à vos coachs Samuel Régé-Gianasso et Julien Bouchet, qui formaient un duo à la tête de votre groupe d’entraînement : comment avez-vous vécu cela ?

Ils sont très complémentaires. J’ai beaucoup skié derrière Samuel qui met les ski-roues avec nous, ce qui est super. Julien nous appuyait à la vidéo sur des points précis. Le mélange des deux nous donnait vraiment un aperçu général de ce qu’on renvoyait et d’où on voulait aller.

  • Vous êtes U23 dernière année : est-ce un hiver charnière dans votre carrière ?

C’est le moment de claquer les grosses courses sur les Mondiaux U23 avant de passer chez les grandes. Toutes les saisons sont très importantes, mais, là, il y a vraiment de belles choses à aller chercher.

  • Comme…

Ce sont mes performances sur le circuit OPA Cup qui vont me déclencher tout le reste. Le but sera d’y être régulière sur les podiums ce qui me permettra, je l’espère, de monter en coupe du monde et d’aller y chercher mes premiers points. Bien sûr, les Mondiaux U23 seront aussi dans mon viseur.

« On s’apporte toutes mutuellement quelque chose »Mélissa Gal à Nordic Magazine

  • Les résultats de l’OPA Cup de Goms (Suisse), prévue de vendredi à dimanche, vont déterminer la suite de votre mois de décembre…

Exactement ! Si je suis correcte, je maintiens ma place en OPA Cup pour la prochaine étape, si je claque un podium ou une victoire, j’aurais peut-être la possibilité de monter en coupe du monde et si cela ne va pas, je retournerai sur le Samse National Tour. Mais je n’ai pas envie d’envisager cette dernière possibilité, ce n’est pas du tout le but… Une fois que je suis en OPA, je ne veux plus en sortir sauf pour aller en coupe du monde.

ski de fond, équipe de France, Bessans, Nordic Mag, nordicmag
L’équipe de France B et juniors de ski de fon féminine à Bessans – Photo : Samuel Régé-Gianasso
  • Vous êtes la plus âgée du groupe B/juniors de l’équipe de France dames de ski de fond : comment le vivez-vous ?

Cela se passe vraiment bien ! C’est vrai que cela me fait beaucoup d’écart avec les plus jeunes qui sont dans leurs années juniors, mais c’est super intéressant. Nous ne sommes pas toutes au même avancement dans notre carrière, ce qui fait que nous ne vivons pas toutes les choses de la même manière. On s’apporte toutes mutuellement quelque chose, on se tire les unes les autres vers le haut. Je me fais pousser, ce qui ne me fait pas de mal [rire] !


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Running - Montres Connectées
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic
Chaussures - Textile
Decathlon (FR)
Equipement de randonnée
Decathlon National

A LIRE AUSSI

Ski nordique

Ces derniers jours, les Suisses ont présenté leurs premiers plans pour les Jeux olympiques de 2038.

Biathlon

Une nouvelle saison de biathlon dans le viseur avec un stage en Italie, un mariage à préparer... L'été va être chargé pour Tarjei Boe.

Biathlon

6:14. La deuxième édition du Dauphiné Nordique Festival, conjointement organisé par le Vercors ski de fond et la commission biathlon du comité régional de ski...

Biathlon

Louis Deschamps et Bastien Moretti sont les nouveaux entraîneurs du groupe B masculin de l'équipe de France de biathlon.

Ski de fond

17:19. Après ses succès sur l’Alpe d’Huez Ski Marathon, la Gatineau Loppet et la Foulée Blanche, Coralie Bentz, sous les couleurs du Haute-Savoie Nordic...

Ski de fond

Ski de fond : les fondeurs suédois attendus à Trondheim et en Italie On connaît désormais le programme des stages de l’équipe suédoise de...

Biathlon

La municipalité de Torsby, en Suède, a voulu récompenser ses deux stars maison du biathlon après leur médaille d'or aux JO de Pékin (Chine).

Ski de fond

Découvrez les noms des fondeurs composant le i3 Ski Team pour la saison 2024/2025.