Ski de fond : nouvelle stratégie pour Klæbo

Klaebo

SKI DE FOND – L’année dernière, le Norvégien Johannes Hoesflot Klæbo a tout gagné. Enfin, presque. Et c’est ce presque qui a poussé le jeune homme de 22 ans à modifier sa préparation. Explications.

 

En ski de fond, Johannes Hoesflot Klæbo est un homme à part. A seulement 22 ans, le Norvégien a beaucoup gagné. Prenez la dernière saison, il est rentré chez lui à Tondheim avec trois médailles d’or olympiques, un second gros globe de cristal en coupe du monde, une victoire sur le Tour de Ski et trois titres championnats du monde de Seefeld. Un palmarès qui fait rêver.

Mais le star du circuit n’est pas satisfaite. En sprint, le Scandinave casse la baraque. Sur un hiver, il a gagné à Beitostoelen, Davos, Toblach, Val Müstair, Otepaa, Lahti, Seefeld, Drammen, Falun et Québec. Une longue liste qui en dit long sur ses performances qui flirte avec la domination.

Et quand il ne franchit pas la ligne d’arrivée, comme à Ruka, le 24 novembre 2018, c’est pour une deuxième place.

La faute à Alexander Bolshunov. Le Russe justement, voilà le cauchemar de Johannes Hoesflot Klæbo.

En distance, ce dernier est largement moins bon que son rival. Au classement général de la spécialité, il a dû se contenter de 325 points, contre 864 pour celui à qui est revenu le petit globe.

 

Des décisions importantes

23e du 15 km de Lillehammer, 19e sur la même distance à Falun : des classements que le Norvégien ne veut plus vivre.

Il sai en effet qu’il peut mieux faire — en témoigne sa victoire lors du 15 km classique au programme du Tour de Ski.

Depuis le printemps, le fondeur n’est donc pas resté les bras croisés. D’abord, il a quitté le groupe des sprinteurs pour rejoindre le groupe “généraliste” de l’équipe nationale de Norvège.

Ensuite, il a participé pour la première fois au stage d’altitude qui s’est déroulé à Font-Romeu, en France. Les prochains Jeux olympiques de Pékin à environ 2 200 mètres d’altitude ne sont pas étrangers à sa décision.

 

Photo : Nordic Focus

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.