Ski de fond | Oberwiesenthal : Les titres du sprint pour Lindstroem et Evensen

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

SKI DE FOND – Les premiers titres des championnats du monde juniors de ski de fond disputés à Oberwiesenthal sont revenus à la Suédoise Louise Lindstroem et le Norvégien Ansgar Evensen à l’occasion du sprint libre. Les bleus n’ont pas démérité.

 

Une finale dames dominée par Lindstroem

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Honneur aux dames pour cette ouverture des mondiaux en Allemagne. La Suédoise Louise Lindstroem s’est emparée du premier titre de championne du monde junior de ski de fond sur le sprint libre d’Oberwiesenthal. Dans le brouillard enveloppant le site de compétition très fréquenté pour cette première course des mondiaux, la Scandinave a déjoué les pièges d’une finale très accrochée en imprimant son rythme dès le départ.

Immense favorite après son parcours sans faute, la Norvégienne Marie Helene Fossesholm est tombée au pied de la bosse et malgré un gros finish, n’a pu prendre place sur le podium complété par la Polonaise Izabela Marcicz et la Suissesse Siri Wigger, reine des derniers Jeux olympiques de la Jeunesse Lausanne 2020 sur le site de la Vallée de Joux…

 

La finale du sprint dames

De leur côté, les deux Françaises Maelle Veyre, Amélie Suiffet (3e) et Julie Pierrel ont pris la quatrième place de leur quart de finale respectif.

 

Ansgar Evensen écrase la finale

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Chez les hommes, Ansgar Evensen a écrasé la finale, décrochant logiquement le titre de champion du monde de sprint ! Mais cette fois, contrairement aux championnats norvégiens qu’il avait dominés et où il avait flambé (souvenez-vous les doigts d’honneur !), le Norvégien l’a joué soft sur la ligne au moment de célébrer sa victoire…

Derrière lui, le Suisse Valerio Grond s’est emparé de la médaille d’argent (juste après le bronze de Wigger) devant l’Allemand Maxim Cervinka

Et comme chez les bleues, les Français Sabin Coupat, 4e de son quart, et Mathieu Goalabre 3e, se sont arrêtés dès les quarts de finale non sans avoir joué leur carte sur cette piste rapide ne présentant finalement qu’une seule et longue montée avant la ligne d’arrivée…

Les mondiaux se poursuivent dès ce dimanche avec le sprint libre U23. Rendez-vous dès 12h pour les qualifications avec des Français très ambitieux.

 

Les résultats complets

Télécharger (PDF, 90KB)

Télécharger (PDF, 92KB)

 

Photos : Studio2media | Marko Unger.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.