Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Vebjoern Hegdal - Oberwiesenthal 2020 - Studio2media / Marko Unger

Ski de fond | Oberwiesenthal : les titres U23 pour Ribom et Hegdal

SKI DE FOND – Léna Quintin a terminé 4e de la finale du sprint des mondiaux U23 à Oberwiesenthal dominée par la Suédoise Emma Ribom. Succès du Norvégien Hegdal chez les hommes. Vainqueur de la qualification, Jules Chappaz a vécu une terrible désillusion…

 

Léna Quintin si près de l’exploit

Léna Quintin est passée à deux doigts d’un exploit lors du sprint libre des mondiaux U23 disputés en mode quatre saisons (pluie, puis neige et vent, puis soleil !) ce dimanche à Oberwiesenthal.

SKI DE FOND - Léna Quintin a terminé 4e de la finale du sprint des mondiaux U23 à Oberwiesenthal dominée par la Suédoise Emma Ribom. Succès du Norvégien Hegdal chez les hommes. Vainqueur de la qualification, Jules Chappaz a vécu une terrible désillusion…

Sur les terres natales du mythique combiné nordique Eric Frenzel, la fondeuse du Grand-Bornand a terminé à une frustrante 4e place la finale dominée par les Suédoises Emma Ribom et Johanna Hagstroem ! Dominatrice en quarts puis en demi-finale, la Française a été devancée en toute fin de ligne droite par l’Américaine Julia Kern… « C’est dingue, je suis tellement heureuse. Je pensais que Johanna serait forte dans la dernière montée alors j’ai préféré attaquer en tête », soulignait la championne du monde suédoise en pleurs.

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Hegdal logiquement champion du monde

Numéro 2 de la qualification dans la même seconde que Jules Chappaz, Vebjoern Hegdal a imprimé son rythme en finale et surtout évité les chutes pour s’emparer de la médaille d’or du sprint U23 hommes.

SKI DE FOND - Léna Quintin a terminé 4e de la finale du sprint des mondiaux U23 à Oberwiesenthal dominée par la Suédoise Emma Ribom. Succès du Norvégien Hegdal chez les hommes. Vainqueur de la qualification, Jules Chappaz a vécu une terrible désillusion… SKI DE FOND - Léna Quintin a terminé 4e de la finale du sprint des mondiaux U23 à Oberwiesenthal dominée par la Suédoise Emma Ribom. Succès du Norvégien Hegdal chez les hommes. Vainqueur de la qualification, Jules Chappaz a vécu une terrible désillusion…

Le Norvégien, passé en tête assez tôt dans cette finale, n’a pas tremblé alors que l’Italien Mattia Armellini revenait sur lui pour décrocher l’argent, profitant de l’improbable chute du Russe Denis Filimonov, finalement 4e derrière un autre Norvégien, Harald Amundsen.

Après un parcours honorable (et deux places de lucky loser en quarts), Théo Schély et Arnaud Chautemps entraient dans le Top 12 du jour. Mais les bleus étaient venus sur cette épreuve avec d’autres ambitions…

 

Le quart maudit des Français

En début de compétition, sous de gros flocons, les bleus ont connu une terrible désillusion en particulier le dossard 1 de Jules Chappaz ! En fait, les organisateurs ont a priori rencontré un problème technique dans le portillon de départ si bien qu’un faux départ a été signalé une première fois, contraignant les athlètes à patienter longuement dans le froid et le vent… Alignés pour le second départ, les athlètes partaient aux ordres du starter avant d’être rappelés une nouvelle fois ! Sur les images, rien ne présageait un faux départ jusqu’à ce qu’un officiel signale son exclusion à Jules Chappaz, vainqueur de la qualification et grand favori du jour…

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Et enfin, sur le troisième départ, Tom Mancini plantait sa canne sur sa fixation et trébuchait après 2 mètres de course. Le Français rentrait sur le groupe mais payait ses efforts en fin de course (4e de son quart très lent sous les flocons). Le pire dans l’histoire, c’est que la neige s’est subitement arrêtée après ce quart de finale maudit pour les deux Français !

Nul doute qu’ils auront l’occasion de retrouver des couleurs sur les épreuves suivantes, à commencer par les distances classique de ce lundi et mardi (juniors et U23).

 

Les résultats complets

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2020/02/2020CC2676RL.pdf »]

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2020/02/2020CC2677RL.pdf »]

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

 

Photos : Studio2media / Marko Unger.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Ski de fond : « Je ne voulais pas me retirer en étant dégoûté du ski de fond », avoue Théo Deswazière Il y a...

Ski de fond

Dès la rentrée scolaire d'août, Alexis Jeannerod, 31 ans, prendra la responsabilité de l'équipe de ski de fond du Giron Jurassien des moins de...

Ski nordique

14:00. Après l’élection de Fabien Saguez à la tête de la Fédération française de ski, le comité directeur du comité de ski du Mont-Blanc...

Rollerski

Cette semaine, Linköping accueille les championnats de Suède de rollerski. Une mass-start et un sprint boudés par les stars.

Ski de fond

Les deux fondeuses suédoises se rendront, le mois prochain, au col de Lavazè (Italie) pour un stage d'altitude.

Ski de fond

Début 2023, les sapeurs-pompiers disputeront leurs championnats de France aux Plans d'Hotonnes après deux années d'annulation.

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Ski de fond

6:27. A la fin du mois de mars, à quelques jours de la Reistadløpet et de l’Ylläs-Levi, dernière course de la saison, Théo Deswazière...