Ski de fond | Oberwiesenthal : Marcisz offre le titre à la Pologne

Izabela Marcisz, ski de fond, Oberwiesenthal
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND | OBERWIESENTHAL 2020 – Dans la brume d’Oberwiesenthal, la Pologne devient championne du monde juniors en remportant le relais féminin. Une immense Izabela Marcisz reprend l’Allemagne, argentée, dans le dernier kilomètre. Les Suisses sont bronzées, la France neuvième. 

 

DERNIERE MINUTE : Ski de fond | Oberwiesenthal : la Suisse finalement championne du monde !

 

Ce vendredi matin, un immense relais s’est déroulé sur les pistes d’Oberwiesenthal (Allemagne). Pour suivre cette course des Mondiaux juniors de ski de fond, il fallait avoir le cœur bien accroché et les nerfs solides. Surtout pour les Allemands. Pourquoi ? Tout simplement parce que la Mannschaft pointait à 40 secondes de la tête de course après le premier des quatre relais (de 3,3 km chacun). Cindy Kammler avait visiblement chuté. Mais Lisa Lohmann, argentée sur le l’individuel classique, amorçait la remontada germanique en gagnant six positions.

Parallèlement à cela, la Russe Anastasiya Faleeva était le mieux partie, laissant le relais à sa compatriote Nataliya Mekryukova en tête avec 6 secondes de marge sur le quatuor États-Unis, Norvège, Suisse et Pologne. Mais très vite lors du second relais classique, la Pologne de Monika Skinder et la Suisse de Siri Wigger prenaient le large. À mi-course, les USA étaient à 15 secondes du duo, la Suède à 19 et les Russes à 26. Pour la Norvège, en perdition à 58 secondes, la fête était terminée avant même le skate, d’autant que la troisième relayeuses perdait elle aussi beaucoup de temps.

 

ski de fond, Oberwiesenthal

Studio2media | Marko Unger

 

Une fin de course de folie

Revenons sur les Allemandes, poussées par le public saxois. Amelie Hofmann, incroyable, poursuivait la remontée en revenant à la deuxième place à seulement 11 secondes de la tête occupée par la Suisse. Anja Lozza devait conclure pour la confédération helvétique. Mais la Pologne, à 15 secondes, guettait. D’autant que c’était Izabela Marcisz, déjà triplement médaillée en Allemagne, qui terminait le relais.

La dernière boucle fut tout simplement magnifique, gigantesque, incroyable par son scénario. Au bout d’un kilomètre, la Suissesse pointait déjà à… plus de 30 secondes de l’Allemande Jessica Loeschke, seule en tête 10 secondes devant la Polonaise. Mais Marcisz ne s’avouait pas vaincue et revenait dans le dernier kilomètre sur sa concurrente. La petite bosse avant le stade fut fatale à la Germanique et Izabela Marcisz offrit le titre mondial à la Pologne. Derrière, Lozza conservait assez de forces pour décrocher la médaille de bronze.

 

Jessica Loeschke, ski de fond, Oberwiesenthal

Jessica Loeschke (GER) – Studio2media | Marko Unger

 

La France neuvième

Jamais en immense difficulté ni à l’avant de la course, les Françaises terminaient à la neuvième place. Julie Pierrel laissait le relais à Maëlle Veyre à 17 secondes. Après les deux relais classiques, l’équipe de France pointait à 52 secondes, devant la Norvège, complètement perdue. Lou Reynaud et Amélie Suiffet finissait le travail. Cette dernière skiait même avec Helene Marie Fossesholm, finalement huitième avec son équipe nationale.

 

Photos : Studio2media | Marko Unger.

1 Commentaire

    Laissez un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.