Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Thibaut Chêne, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Thibaut Chêne (FRA) - Manzoni/NordicFocus

Ski de fond

Ski de fond | « On prend le temps et on fait les choses bien » : Thibaut Chêne dresse le bilan du stage des Français à Prémanon

Après dix jours de stage sur les routes de Prémanon (Jura), Thibaut Chêne revient sur le deuxième stage de l’équipe de France de ski de fond pour Nordic Magazine.

Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Ski de fond : un stage dans des conditions optimales pour les fondeurs français

Après un premier stage réalisé à Tignes (Savoie) il y a quelques semaines, toutes les équipes de France de ski de fond avaient rendez-vous à Prémanon (Jura) durant dix jours. Un moment important de la préparation des Bleus sur lequel est revenu Thibaut Chêne, entraîneur du groupe hommes, au micro de Nordic Magazine.

  • Que recherchiez-vous en vous rendant à Prémanon pour ce deuxième stage ?

C’était le « miroir inversé » de ce que l’on a été chercher à Tignes. Avec les garçons, je voulais vraiment que l’on fasse un bloc d’altitude et d’aérobie où l’on reprenait les bases sur la neige. C’est ce qu’on a pu faire à Tignes. Ici, nous avons pu nous servir de l’outil de Prémanon pour aller chercher beaucoup plus de performance et d’intensité en étant beaucoup plus dans le détail. Nous avons fait une VO2 max sur tapis et cela a été une des pierres angulaires de notre venue sur ce stage. Cela nous permet d’orienter les séances et nous avons pu le faire car nous avons pu en faire deux sur le tapis. Cela a été extrêmement riche.

« Les séances sur tapis étaient de très bonne qualité »Thibaut Chêne à Nordic Magazine

Cela nous a aussi permis de faire un « état des lieux » de là où l’on en était dans notre entraînement et de nous donner des axes de travail individuels. Les séances sur tapis étaient de très bonne qualité. C’est assez long car il faut faire passer chaque athlète sachant qu’il faut une heure pour une personne. Mais on prend le temps et on fait les choses bien.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Arnaud Chautemps (FRA), Victor Lovera (FRA), Mathis Desloges (FRA), Jules Lapierre (FRA), Maurice Manificat (FRA), Thibaut Chêne (FRA) – Manzoni/NordicFocus
  • Comment vivez-vous ces moments en tant que coach ?

Je me suis régalé. En tant qu’entraîneur, c’est là où on passe les meilleurs moments. C’est beaucoup de travail, mais j’adore vraiment mon métier quand on fait cela. Nous avons pu faire deux séances où nous étions avec le groupe de Mathias Wibault [l’équipe de France relève, NDLR]. C’est bien car, en ce moment, nous avons quinze seniors hommes de très grande qualité. Cela fait du bien, on échange et on brasse nos idées ensemble. Les athlètes échangent aussi entre eux. Cela renforce vraiment notre filière ski de fond et notre filière masculine.

« Nous sommes ravis des dix jours passés à Prémanon »Thibaut Chêne à Nordic Magazine

  • Depuis de nombreuses années, Prémanon est un lieu incontournable de la préparation des Bleus : comment expliquez-vous cela ?

Il y a plein d’endroits pour optimiser nos stages et c’est très bien. L’atout qu’il y a, pour moi, à Prémanon, c’est que l’on peut aussi individualiser, c’est le stage parfait pour cela. Avec la présence du tapis, cela donne un éventail beaucoup plus marqué à titre individuel. C’est ce que l’on a pu faire et c’était super. Il y a eu la pluie, mais c’est presque ce que l’on vient chercher ! On évite la canicule avec des entraînements trop chauds. Cela nous permet de faire des séances de très grande qualité.

Nous avons également pu faire une très bonne séance en classique sur la piste de Prémanon. C’est une piste qui évolue avec le temps et qui est de très bonne qualité. C’est très agréable à skier et elle est très polyvalente. En tant qu’entraîneur, c’est l’une des pistes où l’on a une hauteur de vue qui nous permet de voir tous les athlètes durant toute la séance. Nous sommes ravis des dix jours passés à Prémanon.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Arnaud Chautemps (FRA), Lucas Chanavat (FRA), Théo Schely (FRA), Clément Parisse (FRA), Jules Lapierre (FRA), Richard Jouve (FRA), Hugo Lapalus (FRA), Jules Chappaz (FRA), Julien Arnaud (FRA), Victor Lovera (FRA), Mathis Desloges (FRA), Gaspard Rousset (FRA), Thibaut Chêne (FRA) – Manzoni/NordicFocus
  • Comment trouvez-vous vos athlètes à ce stade de la préparation estivale ?

On en a certains qui ont eu des petits « heurts » de préparation. Je pense notamment à Jules Chappaz qui s’est cassé le pouce en mai. Il a pu énormément travailler, mais il vient tout juste de reprendre le ski-roues, il n’y a pas plus de quinze jours. Ce n’est pas évident. C’est quelque chose où Jules pourra prendre un peu le temps. Il a eu une opération, des broches avant d’être de nouveau opéré. Ce n’est pas anodin. Nous avons aussi Renaud Jay qui a aussi eu une période difficile après avoir été touché par un virus. Ce sont les quelques aménagements où il a fallu composer.

Dans l’ensemble du collectif, cela se passe bien et je suis assez content. J’ai une certaine tendance à dire qu’il faut qu’on aille fort dans le travail avec une charge d’entraînement assez élevée. On joue un peu avec les limites, mais je pense que c’est comme cela que l’on progressera et que l’on sera performant au niveau mondial. Il ne faut surtout pas oublier qui nous voulons battre. Cela entraîne la mise en place de certains schémas assez engagés. Je suis tout de même assez surpris car cela tient bien pour l’instant.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic






« Nous prenons le temps de construire le collectif »Thibaut Chêne à Nordic Magazine

  • Est-ce important pour vous de regrouper toutes les équipes de France sur le même lieu de stage ?

Le groupe vit bien et c’était super d’être avec les filles et les groupes relève. D’être toutes les équipes de France ensemble était quelque chose d’enrichissant. A plusieurs, on va plus loin et plus longtemps. Je m’entends très bien avec les garçons et je suis en échange de façon permanente avec eux. Ils sont très stimulants intellectuellement. On rigole aussi et nous avons pas mal de débats et les séances peuvent être parfois un peu longues car nous prenons le temps de construire le collectif. Je pense que c’est comme cela que nous serons plus forts.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Clément Parisse (FRA), Thibaut Chêne (FRA) – Manzoni/NordicFocus
  • Quelle est la suite du programme pour votre groupe ?

Nous avons deux semaines à la maison dont une de décharge pour une grande partie du groupe. Nous montons ensuite deux semaines en Scandinavie où nous participons à la Toppidrettsveka puis à l’Alliansloppet. L’objectif numéro un sera de mettre le dossard et que cela nous permette de travailler des choses différentes. Sur chaque course, nous aurons des axes de travail. Nous n’avons aucun objectif de performance, mais l’attitude et les intentions seront importantes. Cette fin d’été se ponctuera au Martin Fourcade Nordic Festival. Ensuite, nous repartirons sur un cycle d’altitude à Font-Romeu.


A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

A LIRE AUSSI

Combiné nordique

La semaine dernière, l'équipe de France de combiné nordique était en stage dans le Tyrol autrichien.

Ski de fond

En hiver le ski de fond, en été la course à pied, Sophia Laukli a trouvé son fonctionnement et elle ne compte pas le...

Ski de fond

Après une carrière plus que réussie dans la ski de fond, Dario Cologna s'occupe désormais de la nouvelle génération suisse.

Biathlon

La préparation de la prochaine saison de biathlon de l'Italien a fait étape dans les montagnes transalpines pour une course en duo.

Ski de fond

En pleine préparation pour la prochaine saison de ski de fond, le Finlandais a été percuté par un vélo.

Biathlon

En pleine préparation pour la prochaine saison de biathlon, Franziska Preuss a évoqué son quotidien, pas toujours simple, de sportive professionnelle.

Ski de fond

Le feuilleton continue autour de Therese Johaug. Les dernières nouvelles semblent favorables à son retour dans le monde du ski de fond.

Ski de fond

Après avoir terminé sixième de la Montée du Nid d'Aigle à Saint-Gervais Mont-Blanc (Haute-Savoie), Delphine Claudel revient sur sa performance au micro de Nordic...