Ski de fond | OPA Cup : Gaspard Rousset arrache la victoire avec les dents

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

SKI DE FOND – Le fondeur de La Féclaz Gaspard Rousset s’est imposé dans l’individuel classique de l’OPA Cup de Campra.

 

Samedi, deux Français avaient disputé la finale du sprint classique de la coupe des Alpes qui se tient ce week-end à Campra, en Suisse. Mais le podium avait échappé à Gaspard Roussetqui avait brillé lors de la précédente étape dans le Tyrol, et son coéquipier des Fourgs, Kevin Lancia.

Dimanche matin, la relève tricolore avait donc à cœur de prendre sa revanche. Ce fut chose faite. Dans l’individuel classique de 15 km, Gaspard Rousset s’est imposé d’un cheveu devant l’Allemand Friedrich Moch.

 

Trois hommes pour une victoire

Au premier intermédiaire, le Savoyard affichait le meilleur temps. Il avait 3,6 secondes d’avance sur Sabin Coupat, dont le grand-père n’est autre qu’André Tardy, figure du club Bessat Sports d’hiver, les parents Elisabeth et Olivier Coupat.

Mais à mi-course, le verdict tombait. Ils n’étaient plus que trois hommes à pouvoir jouer la victoire : Moch, Rousset et l’Italien Davide Graz. Le skieur de Montgenèvre Julien Arnaud avait lâché (+23.7 sec.), Coupat aussi (+27 sec.).

C’était plus dur encore pour Mathieu Goalabré, Kévin Lancia, Victor Lovera et le Haut-Jurassien Quentin Joly, à plus d’une minute de la tête.

En se rapprochant de la ligne d’arrivée, Gaspard Rousset semblait perdre du terrain face à ses deux adversaires. Mais une course de ski de fond n’a jamais livré son verdict tant que les concurrents sont en piste. Le Français reprenait finalement du poil de la bête. A deux kilomètres de la fin, il avait dépassé Davide Graz. Friedrich Moch était à sept secondes.

Quand le chronomètre s’arrêta, après 15 km d’effort, l’Allemand avait perdu son sourire. Le fondeur du Grand Revard avait fourni un ultime effort et arraché son succès pour deux dixièmes de secondes. Gaspard Rousset avait livré une exceptionnelle course.

Au classement général, il conforte son dossard rouge de leader.

 

Les autres Français dans le coup

Ses compatriotes ont aussi joué une belle partition, même s’ils sont à plus de quarante secondes des leaders. Ils sont même sept à figurer dans le top 15. Au final, Julien Arnaud a terminé quatrième, à 42 secondes. Il est suivi par Sabin Coupat (+46.4). Tir groupé à partir de la dixième place avec Florian Perez (10e), Mathieu Goalabré (11e), Kévin Lancia (12e) et Quentin Joly (13e).

 

Le classement

Télécharger (PDF, 135KB)

 

Photo : Facebook Club de ski nordique La Féclaz

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.