Ski de fond | OPA Cup : Valentin Chauvin à la bataille avec les Italiens

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

SKI DE FOND – Après sa victoire sur le sprint, le Haut-Jurassien a terminé cinquième du 15 km classique de l’OPA de Campra remporté par l’Italien Dietmar Noeckler.

 

Dimanche, Valentin Chauvin a terminé cinquième du 15 km classique de l’OPA Cup de Campra enlevé par le Transalpin Dietmar Noeckler. Il a longtemps joué devant avant de subir les attaques de ses adversaires dans les derniers kilomètres.

Samedi, le Jurassien qui avait remporté le classement général l’hiver dernier, avait enlevé le sprint, devant Arnaud Chautemps.

Au premier intermédiaire, les deux tricolores n’occupaient que les cinquième et sixième places. Trois Italiens, Gilberto Panisi, Paolo Ventura et Simone Dapra, ainsi qu’un Autrichien, Tobias Habenicht, avaient mieux fait qu’eux.

A mi-course, si Chautemps ne parvenait pas à redresser la barre, ce n’était pas le cas du Haut-Jurassien qui occupait la tête de course, avec un chronomètre de 8,7 secondes de mieux que son première poursuivant.

 

Chauvin et les Italiens

Gilberto Panisi était alors le plus dangereux adversaire de Valentin Chauvin. Ce dernier connaît bien le Lombard né en 1994 à Paderno Dugnano, mais exilé un temps en Suède pour suivre ses études. Les deux hommes ont déjà croisé le fer.

Il a aussi déjà eu affaire avec un autre Transalpin, Dietmar Noeckler. Le médaillé d’argent aux derniers Mondiaux de Lahti (dans le team sprint avec Pellegrino) réussissait d’ailleurs à prendre la direction des opérations à moins de six kilomètres de l’arrivée.

Au fur et à mesure qu’il se rapprochait de la ligne d’arrivée, l’écart grossissait. Au point que le tricolore était désormais cerné de toute part par les Transalpins. Ventura le menaçait, mais aussi Stefano Gardener et même l’Allemand Thomas Wick.

Au final, dans une course remportée par Noeckler, il finissait à la cinquième position, à près de 30 secondes du vainqueur.

Quant à Arnaud Chautemps, il occupe le 8e rang, à 40,9 secondes.

L’équipe de France de ski de fond avait envoyé un lourd contingent à l’OPA Cup de Campra. Elle rentre au pays avec le sentiment du devoir accompli après les victoires de Valentin Chauvin (samedi sur le sprint), Coralie Bentz et Gaspard Rousset.

 

Le classement

Télécharger (PDF, 134KB)

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.