Ski de fond | Oslo : Bolshunov s’offre le 50 km d’Oslo

Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND – Le Russe Alexander Bolshunov s’est imposé dans le 50 km d’Holmenkollen, devant deux Norvégiens.

 

Dimanche, le Russe Alexander Bolshunov a remporté le 50 km d’Holmenkollen, à la barbe du Norvégien Simen Hegstad Krueger. C’est dans les deux derniers mètres que les deux hommes, qui avaient enfin réussi à se débarrasser des autres compétiteurs, ont bataillé pour la victoire finale.

Les Norvégiens n’ont donc pas réussi à s’imposer à domicile. Ils étaient pourtant nombreux à prendre le départ de cette course.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Les leaders devant

Dans la forêt où les spectateurs avaient bravé le huis clos décrété par la municipalité d’Oslo, le peloton s’est rapidement étalé. Les cadors de la discipline skiaient devant. Il y avait là les Scandinaves, des Russes, le Suisse Dario Cologna et des représentants allemands.

Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique

Dario Cologna (SUI) –  THIBAUT/NordicFocus.

Après deux tours, une cinquantaine d’hommes formait le premier groupe. Dont Iivo Niskanen qui collectait les points lors des sprints.

Dans le brouillard, les Norvégiens se relayaient. Avec son dossard jaune, Alexander Bolshunov en profitait. A la 45e minute, le Russe décidait de prendre les choses en main. Il accélérait une première fois. Ce qui ne manquait pas de faire grimacer Sjur Roethe. Mais les efforts ne produisaient aucun effet immédiat.

Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique

Sjur Roethe (NOR) –  THIBAUT/NordicFocus.

Paal Golberg et Sindre Bjoernestad Skar étaient les premiers à changer de skis. Mais ils n’allaient pas en profiter lors du second passage dans les stands. Aucun des leaders ne s’arrêtaient pour changer de monture.

 

Klæbo en toute discrétion

Après 30 km, ils n’étaient plus qu’une vingtaine d’hommes à participer à l’échappée. C’est au troisième changement de skis, que ce groupe éclata. Douze fondeurs passaient leur chemin, neuf optaient pour un nouveau matériel.

A deux tours de la fin, Simen Hegstad Krueger allait de nouveau tout droit.

Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) –  THIBAUT/NordicFocus.

Pendant ce temps, il y avait un homme qui restait discret. Johannes Hoesflot Klæbo franchissait chacun des intermédiaires en bonne position. C’était à se demander s’il n’allait pas répéter l’exploit de Petter Northug lors des Mondiaux de 2015 à Falun. Sûr de son sprint, celui-ci avait réalisé une course d’attente jusqu’aux derniers 500 mètres pour finalement l’emporter.

 

Bolshunov s’impose

C’était en tout cas avant que Bolshunov n’opère une nouvelle attaque. Niskanen lâchait. Les Norvégiens accusaient le coup. Cologna résistait comme le Suédois Jens Burman.

Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique

Alexander Bolshunov (RUS) –  THIBAUT/NordicFocus.

Hans Christer Holund, champion du monde du 50 km à Seefeld, était le premier à risposter. Puis c’était au tour de Krueger. Mais Bolshunov se tenait dans son ombre. Dès lors, les deux hommes allaient disputer un dernier tour décisif. Et c’est au sprint que le Russe décrochait sa victoire. Emil Iversen finissait troisième, au détriment de trois coéquipiers.

Quant à Dario Cologna qui a déjà inscrit son nom au palmarès de cette course mythique, il se classait 6e.

Rappelons que les Français n’ont pas pris le départ.

 

La vidéo

Le classement

Télécharger (PDF, 816KB)

 

Photo : Nordic Focus

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.