Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Frida Karlsson, ski de fond, Ruka
Frida Karlsson (SWE) - Modica/NordicFocus.

Ski de fond | Östersund : Frida Karlsson et William Poromaa, couple en or

12:58. Absente de la coupe du monde depuis l’étape de Ruka (Finlande) début décembre, l’équipe nationale de Suède organise le Smart Energy Patner Challenge, une compétition interne de trois jours, à Östersund. Ce jeudi, des individuels classique ont eu lieu sur les pistes du stade du comté de Jämtland.

Tout d’abord, Frida Karlsson, partie comme une bombe, a dominé la course féminine remportée avec la marge abyssale de 27 sec 1 sur Ebba Andersson. Moa Olsson complète le podium à 1 min 34 sec 9. « Je suis très contente de ma course, a-t-elle réagit au micro de SportBladet. Je commence fort et j’arrive à tenir le rythme toute la course. »

 

William Poromaa, ski de fond, Ruka

William Poromaa (SWE) – Vianney Thibaut/NordicFocus

 

Quelques minutes plus tard, ce sont les hommes qui partaient à l’assaut des 14,6 kilomètres du parcours. Parti moins vite que Marcus Ruus, William Poromaa, le petit ami de Frida Karlsson, a accéléré dans la seconde moitié de la course pour finalement s’imposer 21 sec 6 devant Bjoern Sandstroem. « Cela s’est mieux passé que je ne le pensais », explique-t-il à SportBladet. Son camarade de club à Åsarna, parti en trombe n’a pas tenu la distance et complète le podium à 34 sec 9. Calle Halfvarsson prend la quatrième place à 41 sec 3 : « Ce n’était pas une bonne journée. Je n’ai pas eu un bon feeling du début à la fin, il est clair que je suis déçu », soufflait le champin suédois à l’arrivée.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Ce vendredi, un sprint classique est au programme avant une mass-start skate samedi. Rappelons, enfin, que les skis ne sont pas fartés au fluor lors de ce Smart Energy Partner Challenge.

 

Les tops 10 des individuels classiques du Smart Energy Partner Challenge d’Östsrsund (Suède)

Dames

Ski de fond, Östersund

 

Hommes

Ski de fond, Östersund

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Ski de fond : « Je ne voulais pas me retirer en étant dégoûté du ski de fond », avoue Théo Deswazière Il y a...

Rollerski

16:00. Sans grande surprise, Linn Soemskar, quelques minutes après Karl-Johan Westberg, est devenue championne de Suède de la mass-start skating de rollerski. Dans les...

Ski de fond

Dès la rentrée scolaire d'août, Alexis Jeannerod, 31 ans, prendra la responsabilité de l'équipe de ski de fond du Giron Jurassien des moins de...

Rollerski

14:25. Ce jeudi midi, la mass-start skating masculine des championnats de Suède de rollerski avait lieu dans les rues de Linköping (Suède). Devant un...

Ski nordique

14:00. Après l’élection de Fabien Saguez à la tête de la Fédération française de ski, le comité directeur du comité de ski du Mont-Blanc...

Biathlon

Pour Nordic Magazine, le Suisse Jean-Marc Chabloz revient sur le début de la préparation de l'équipe nationale suédoise de biathlon.

Ski de fond

Les deux fondeuses suédoises se rendront, le mois prochain, au col de Lavazè (Italie) pour un stage d'altitude.

Ski de fond

Début 2023, les sapeurs-pompiers disputeront leurs championnats de France aux Plans d'Hotonnes après deux années d'annulation.