Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Manzoni/NordicFocus.

Ski de fond

Ski de fond | Pékin 2022 : 30 au lieu de 50 km, une décision critiquée

La décision de réduire la distance du 50 km n’est pas appréciée pour tout le monde.

Ski de fond : mauvaise humeur dans la caravane

Il n’y a pas que le vent qui souffle fort sur le site olympique de Zhangjiakou (Chine). La mauvaise humeur aussi. Ce matin, la Fédération internationale de ski annonçait que le 50 km n’en ferait finalement que 30 et que le départ prévu à 7 heures serait décalé à huit. « C’est une p… de blague », a posté sur Twitter le Britannique Andrew Musgrave. Le Norvégien-Irlandais Thomas Maloney Westgaard a aussi exprimé son mécontentement sur le réseau social.

« C’est fascinant de voir à quel point ils peuvent parfois prendre des décisions stupides », s’est emporté Jens Burman sur Radiosporten.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Twitter Andrew Musgrave

« Les coureurs étaient en train de s’échauffer quand nous avons reçu le message. C’est bizarre qu’il arrive si tard », a commenté le patron de l’équipe suédoise Anders Bystroem sur Expressen.
Selon Aftonbaldet, la direction de course s’est réunie deux heures avant le départ.

« Cette décision a été prise pour la sécurité des athlètes et pour réduire leur temps d’exposition dans des conditions extrêmes », a écrit la FIS dans sa communication.

Pour l’Américain Scott Patterson, originaire de l’Alaska, ces conditions extrêmes ne lui sont pas si étrangères que cela : « Il est tard dans ces Jeux olympiques, mais le timing ne pouvait pas être meilleur pour lui. -16 degrés et avec beaucoup de vent, mais il vient de l’Alaska », a écrit, sur Twitter, le coach, Matt Whitcomb.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

L’entraîneur de l’équipe de France de la distance, Alexandre Rousselet, a estimé que rien ne change : « 50 ou 30 km, on est dans le même état d’esprit. »

« Je comprends que ce soit difficile pour le jury de trancher », a tempéré l’entraîneur des Norvégiens, Espen Bjervig. A la NRK, il a ajouté : « Il ne fait pas si froid, mais c’est le vent qui pose problème. Nous devons nous couvrir le visage, porter des lunettes et des gants épais. Nous devons faire attention aux engelures et aux choses comme ça. »

Sur l’Instagram d’Alexander Legkov, l’entraîneur des Russes, Egor Sorin, s’est également exprimé. Il estime qu’une distance plus courte va favoriser son rival scandinave Johannes Hoesflot Klæbo. Une opinion partagée par les experts de la télévision norvégienne.

Sur Discovery, Markus Cramer a aussi dit qu’il n’approuvait pas. Selon lui, plusieurs coachs auraient préféré que la compétition soit tout bonnement reportée à dimanche.


Les cinq dernières infos

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

2 Comments

2 Comments

  1. Hervé

    19/02/2022 à 10 h 14 min

    Bonjour,
    La FIS est vraiment la plaie du ski en général.
    Une horreur.
    Le 50 km en mass start c’est déjà l’assurance d’un somnifère, et en plus ça devient un 28,8 km.
    Si les coureurs ne supportent pas le froid et ben ils restent au chaud.
    Franchement chapeau à la fis.
    La ruine du ski alpin et du fond.

  2. Jocelyn Dussault

    20/02/2022 à 2 h 47 min

    Honte à la FIS. Les skieurs voulaient skier! Merde c’est quand même un sport d’hiver! -16c , c’est pas la fin du monde. Déjà aux jeux d’hiver, il y a de moins en moins de sport extérieur, par exemple du patinage de vitesse à l’intérieur. Trop drôle, sport d’hiver…vraiment! Sti! Mais c’est tellement plus commode par contre. Suggestion: Ski roues l’été, plus simple.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Si l'effectif fédéral de l'équipe de ski de fond suédoise est connu, tous les athlètes n'ont pas signé leur contrat avec l'association.

Ski de fond

Johan Haeggstroem n'a pas été retenu dans l'équipe nationale suédoise qui sera dévoilée ce mardi.

Ski de fond

Surprise en Suède où Linn Svahn fait le choix de sortir de l'équipe nationale de ski de fond pour préparer la prochaine saison.

Ski de fond

Après un long processus de sélection, l'entraîneur des fondeuses norvégiennes sera désigné dans les prochains jours.

Ski de fond

09:27. Sergey Ustiugov ne participera pas au premier stage de l’équipe russe de ski de fond qui débutera le 15 mai à Arkhyz (Russie),...

Biathlon

Nordic Magazine, au lendemain de la publication des équipes de France de biathlon et de ski de fond, dresse la listes des gagnants et...

Ski de fond

08:53. Johannes Hoesflot Klæbo est parti en vacances à Miami (Etats-Unis) sans avoir signé son contrat avec la fédération norvégienne de ski. Le précédent...

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.