Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Johannes Hoesflot Klaebo, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) - Modica/NordicFocus.

Ski de fond

Ski de fond | Pékin 2022 : dix questions sur le 50 km des Jeux olympiques

C’est l’épreuve reine du ski de fond mondial. Avant le coup d’envoi du 50 km olympique, voici ce qu’il faut savoir.

Samedi matin, le 50 km des Jeux olympiques de Pékin s’annonce dantesque. Voici, en dix questions, ce qu’il faut savoir avant de regarder l’épreuve reine du ski de fond mondial.

1. Sur quelle piste se déroulera le 50 km ?

La course se déroulera sur une piste de 8,4 km qui n’a pas encore été utilisée. Elle se situe à 1 721 mètres d’altitude. Son dénivelé sera de 82 mètres.

Mise à jour. Samedi matin, la Fédération internationale de ski (FIS) a annoncé que la mass-start se disputerait finalement sur une distance de 30 kilomètres. C’est la boucle de 7,1 kilomètres, parcourue à quatre reprises, qui sera utilisée. Le départ, lui, est décalé à 8 heures contre 7 heures initialement. « Cette décision a été prise pour la sécurité des athlètes et pour réduire leur temps d’exposition dans des conditions extrêmes », écrit la FIS dans une communication. C’est que de fortes rafales de vent et des températures polaires font actuellement rage à Zhangjiakou (Chine).

Rafales de vent à Zhangjiakou – Vidéo Clément Arnault

2. Quelle météo attend les coureurs ?

Selon le météorologue du comité olympique suédois (cité par la SVT), il devrait faire -16°C au départ. Il sera alors 15 heures en Chine (8 heures en France). Mais avec un vent variant de cinq à dix mètres par seconde, le ressenti approchera les -25°C.

3. Combien seront-ils au départ ?

61 coureurs s’élanceront, du dossard 1 porté par le Norvégien Johannes Hoesflot Klæbo au n°61 du Thaïlandais Mark Chanloung.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Mark Chanloung, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Mark Chanloung (THA) – Modica/NordicFocus.

4. Le champion olympique en titre peut-il conserver sa couronne ?

En 2018, à Pyeongchang (Corée du Sud), le 50 km avait été remporté par Iivo Niskanen. Mais le Finlandais ne pourra pas gagner ce samedi car il ne prendra tout bonnement pas le départ. Il y a quatre ans, la course s’était déroulée dans le style classique où il excelle. En Chine, les coureurs adopteront le style libre.
Iivo Niskanen se consolera avec sa récolte en terre de Chine : il a obtenu le bronze sur le skiathlon, l’or sur l’individuel et l’argent sur le sprint par équipes.

5. Qui représentera la France ?

L’équipe de France a engagé quatre fondeurs. Il s’agit d’Adrien Backscheider (dossard 23), dont ce sera la première et seule course des Jeux, Clément Parisse (dossard 14), Maurice Manificat (dossard 15) et Jules Lapierre (dossard 31).

Clément Parisse, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Clément Parisse (FRA) – Modica/NordicFocus

A cette liste, on ajoutera le Franco-Belge Thibaut de Marre (dossard 56).

6. Et la Suisse ?

Avec le 50 km (devenu un 30 km), Dario Cologna disputera la dernière course de sa carrière dans des JO. Ce n’est pas l’exercice que le quadruple champion olympique préfère. Lors d’événements majeurs, il n’a jamais réussi à gagner. C’est à Val di Fiemme, en Italie, qu’il a réalisé son meilleur résultat. En 2013, il avait fini deuxième aux Mondiaux.

En prenant le départ, le Grison espérera ne pas chuter comme à Vancouver en 2010 et Sochi en 2014. Sur la piste, il sera accompagné de Roman Furger, Jason Rueesch et Candide Pralong.

7. Va-t-on assister au duel Klæbo/Bolshunov ?

Le dernier 50 km sur un grand rendez-vous a été disputé aux Mondiaux d’Oberstdorf (Allemagne) l’an dernier. Dans la dernière ligne droite, le Norvégien Johannes Hoesflot Klæbo a officiellement gêné le Russe Alexander Bolshunov, finalement arrivé troisième. Bien que victorieux, le premier a été disqualifié et le titre est revenu à son compatriote Emil Iversen. Ce dernier ne sera pas là sur la piste de Zhangjiakou. Les deux autres, si. Ils auront à cœur, et l’un et l’autre, d’effacer l’épisode allemand en levant les bras sur la ligne d’arrivée.

Mais ils devront se méfier de leurs coéquipiers. Hans Christer Holund d’un côté, Denis Spitsov de l’autre. Ce dernier a déjà obtenu une médaille d’argent dans le skiathlon et une autre en bronze dans le relais.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Reste une inconnue. Quelle prestation va montrer Simen Hegstad Krueger qui n’a participé à aucune course à cause du coronavirus ? A Oberstdorf, il était monté sur le podium (troisième). A Pyeongchang, il avait brillé sur le skiathlon et le team sprint avec Klæbo, mais également obtenu une médaille d’argent dans le 15 km skate.

8. Qui a intérêt à gagner ?

Ils sont nombreux à vouloir inscrire leur nom au palmarès de la course reine du ski de fond. Parmi eux, il y a les fondeurs suédois. Depuis le début des Jeux de Pékin, ils n’ont récolté aucune médaille. A ce jour, ils n’ont pas fait mieux que la quatrième place de William Poromaa et Oskar Svensson dans le team sprint.

Ils seront quatre à tout tenter pour ne pas rentrer bredouille : le doyen Calle Halfvarsson, Jens Burman, Leo Johansson et William Poromaa, actuellement le plus à l’aise en skating. Lors du skiathlon, il a signé le troisième meilleur temps sur ce style. Les autres courses qu’il a disputées sur la piste de Zhangjiakou l’ont été en classique.

William Poromaa, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
William Poromaa (SWE) – Modica/NordicFocus.

9. Au fait, quelle nation a le plus brillé dans un 50 km olympique ?

Deux pays occupent la première place du classement des médailles d’or dans un 50 km olympique. Il s’agit de la Norvège (7) et de la Suède (7).

Si l’on associe la Finlande (4), les pays nordiques ont remporté 18 des 23 courses. Le Norvégien Bjoern Dæhlie (1992, 1998) et le Suédois Sixten Jernberg (1956, 1964) sont les seuls à avoir gagné deux fois. 

10. Et à la fin, c’est Bolshunov qui gagne ?

Deux médailles d’or, une d’argent et une de bronze : c’est le butin d’Alexander Bolshunov lors de ces Jeux olympiques en Chine. Un butin que le Russe a bien l’intention d’augmenter avec ce désormais 30 kilomètres qui clôturera le programme masculin.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

« Le roi des Jeux est celui qui remporte à la fois le skiathlon et le 50 kilomètres. Nous savons qui en a remporté le skiathlon. Maintenant, il ne reste plus qu’à en gagner le 50 », a prévenu le Russe Sergey Ustiugov sur la NRK.

Alexander Bolshunov, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Alexander Bolshunov (ROC) – Modica/NordicFocus.

Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Découvrez la liste des Slovènes sélectionnés pour la coupe du monde 2022/2023 de ski de fond.

Ski de fond

Découvrez la liste des Allemands qui participeront à la coupe du monde 2022/2023 de ski de fond.

Ski de fond

Le Suédois Alfred Buskqvist, champion du monde du sprint par équipes de rollerski l'été dernier, a décidé de rejoindre le circuit longue distance de...

Ski de fond

Le Comité de Ski du Dauphiné recherche en contrat de prestation de service réservé aux travailleurs indépendants, un entraineur (F/H) ski de fond pour...

Ski de fond

Sélectionnée sur la distance du 10 000 m, Therese Johaug ne participera pas aux championnats du monde de juillet prochain aux Etats-Unis.

Ski de fond

Tout juste retraité, l'ancien fondeur Jovian Hediger a vécu un heureux événement avec sa compagne Amélie Parolini. Les deux amoureux se sont mariés ce...

Ski de fond

Le fondeur de l'équipe de France Maurice Manificat a signé une très belle troisième place sur le 13 km du Trail du Moucherotte ce...

Ski de fond

Alors que la neige est encore au rendez-vous aux États-Unis, la Suédoise Maja Dahlqvist a profité de l'occasion pour rentre visite à l'équipe nationale...