Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Calle Halfvarsson (SWE) - NordicFocus

Ski de fond

Ski de fond | Pékin 2022 : quelles ambitions pour les fondeurs suédois ?

À une semaine de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Pékin 2022, Nordic Magazine vous présente les ambitions suédoises en ski de fond.

Qui part à Pékin ?

Les Suédois vont être nombreux à défendre leurs chances pour ces Jeux olympiques de Pékin 2022. Huit femmes et huit hommes composeront l’effectif scandinave en ski de fond, soit autant que la Norvège et la Russie, les deux autres nations phares de la discipline.

Chez les dames, la concurrence est rude. Si Stina Nilsson est partie chez les biathlètes, les sprinteuses sont nombreuses à pouvoir jouer devant. Maja Dahlqvist, dossard rouge de la spécialité, Jonna Sundling et Anna Dyvik notamment, auront une belle carte à jouer. Johanna Hagstroem, pourtant une des révélations de ce début de saison et vainqueure du classement par points du Tour de Ski, n’est que remplaçante.

Charlotte Kalla, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Charlotte Kalla (SWE) – Thibaut/NordicFocus

De son côté, Charlotte Kalla a longtemps cru ne pas être sélectionnée après une fin d’année 2021 catastrophique. Mais la triple championne olympique sera bien du voyage. Elle sera notamment épaulée par Frida Karlsson, dossard rouge de la distance. Le groupe est complété par Ebba Andersson, Moa Olsson et Emma Ribom.

Les hommes auront, eux, une revanche à prendre. Orphelins de Daniel Rickardsson et de Marcus Hellner, partis à la retraite, ils ont une nouvelle génération pétrie de talent. Si l’expérience de Calle Halfvarsson, d’Oskar Svensson et de Jens Burman devrait aider, William Poromaa, Johan Haeggstroem, Marcus Grate, Leo Johansson et Anton Persson vont vivre leurs tous premiers Jeux.

Quelles ambitions pour les Suédois ?

« Je suis très content de l’équipe telle qu’elle est. Nous avons une concurrence très forte, surtout chez les femmes », a déclaré Anders Bystroem, le chef de la distance chez les Suédois, il y a quelques semaines, quand les premiers noms étaient dévoilés. En effet, les fondeuses vont avoir beaucoup de pression en vue des Jeux.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

En tête du classement des nations chez les dames, elles seront attendues au tournant, notamment sur les sprints. Maja Dahlqvist, victorieuse des trois premiers sprints skate de la saison, sera l’immense favorite de la compétition. Le retour aux affaires de Jonna Sundling, blessée en début d’hiver, ne va pas arranger les concurrentes. À tout juste 22 ans, Frida Karlsson pourrait, elle, allait titiller la Norvégienne Therese Johaug sur l’individuel classique. Le relais dames sera aussi une arme de choix pour les Suédoises.

William Poromaa, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
William Poromaa (SWE) – Modica/NordicFocus

Les hommes auront, eux, plus de difficultés à monter sur les podiums. Mais il ne faut cependant pas les sous-estimer, car ils seront en embuscade. William Poromaa aura dans le viseur le skiathlon notamment.

Quelle préparation ?

Si les Suédois avaient prévu de se rendre aux Rousses (Jura) mi-janvier, leurs plans ont assez largement été bouleversés. Après avoir fait une halte chez eux, pour se ressourcer, ils ont pris la direction de Livigno (Italie) pour préparer au mieux l’échéance. Un stage en altitude qui a été bénéfique pour la plupart d’entre eux, pour bien se remettre en jambes.

Pour la grande majorité d’entre eux, déjà rentrés avant même la fin du Tour de Ski (à l’image de Frida Karlsson notamment), le manque de compétitions pourrait se faire ressentir au tout début des Jeux. Seuls Ebba Andersson, deuxième du classement général du Tour derrière la Russe Natalia Nepryaeva, et Calle Halfvarsson, dixième, ont représenté comme il se doit la Suède jusqu’au bout.

Si 2022 n’a pas démarré sous les meilleurs hospices pour eux, une bonne nouvelle non négligeable est à souligner : l’effectif n’a pas été touché par la Covid-19. De quoi aborder Pékin plutôt sereinement.

Ce qu’ils ont fait à Pyeongchang 2018

Il y a quatre ans, la Suède avait récolté une belle moisson de médailles, avec six breloques au total en ski de fond, dont deux en or. Si la désormais biathlète Stina Nilsson avait été une des principales artisanes de ces succès (avec le titre olympique sur le sprint classique), Charlotte Kalla avait décroché sa troisième médaille d’or en trois participations. Cette fois-ci, l’expérimentée fondeuse de 34 ans s’était imposée sur le skiathlon.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Stina Nilsson, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Stina Nilsson (SWE) – Modica/NordicFocus

Par équipes, les féminines n’avaient pas réussi à décrocher l’or. Le relais et le sprint par équipes avaient mené les Suédoises à l’argent.

Côté masculin, les résultats ne sont pas aussi flamboyants. Avec aucune médaille à leur actif, ce qui n’était pas arrivé depuis Turin, en 2006, les fondeurs suédois auront à cœur de rectifier le tir. Calle Halfvarsson, quatrième du sprint par équipes avec Marcus Hellner, et Oskar Svensson, cinquième du sprint classique, n’étaient pas passé bien loin à Pyeongchang. Ils auront à Pékin l’opportunité de prendre leur revanche.


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

17:50. Ils faisaient partie des 60 000 athlètes inscrits pour l’une des plus grandes épreuves de course à pied du monde. À Göteborg (Suède),...

Ski nordique

Alors que les calendriers définitifs de la FIS sont en train d'être officialisés, Prémanon et Chaux-Neuve ont tenté d'organiser une semaine nordique début 2023....

Ski de fond

Alors qu'elle revient petit à petit à la compétition après une lourde blessure à l'épaule subie l'hiver dernier, Linn Svahn n'exclut pas quelques apparitions...

Biathlon

Quelques jours après la décision de Lukas Hofer de s'entraîner avec les Suédois cet été, l'Italien s'est confié sur les raisons qui l'ont poussé...

Ski nordique

17:45. Pour la première fois de son histoire, la Norvège pour avoir une femme à la tête de sa fédération de ski. Tove Moe...

Ski de fond

Sélectionné dans l'équipe de France A de ski de fond la semaine dernière, Maurice Manificat n'a jamais douté sur l'arrêt ou non de sa...

Ski de fond

Voici le calendrier de la prochaine saison de coupe du monde de ski de fond.

Ski de fond

Découvrez la composition de l'équipe nationale de Finlande de ski de fond pour la saison 2022/2023.