Ski de fond : Petter Northug condamné à sept mois de prison

Petter Northug, ski de fond
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SKI DE FOND – Lundi, la justice norvégienne a condamné l’ancienne star du ski de fond Petter Northug à sept mois de prison. Celui-ci était jugé pour excès de vitesse et détention de drogue.

 

Ski de fond : le tribunal a jugé Northug

Lundi, Petter Northug a été jugé par le tribunal de district d’Oslo. Il a été condamné à sept mois de prison, comme l’a indiqué le magistrat Ole Kristen Oeverberg. Son permis lui a aussi été retiré.

Il n’était pas physiquement présent dans la salle d’audience 250 et c’est en visioconférence qu’il a répondu aux questions.

La police avait réclamé huit mois de prison et un retrait à vie de son permis de conduire. L’avocat du double champion olympique, Halvard Helle, avait sollicité une peine inférieure. En fait, cinq mois de prison pour que l’ancien champion puisse purger sa peine bracelet électronique à la cheville. Après concertation, Petter Northug a accepté sa peine.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

L’audience du tribunal de district d’Oslo retransmise par la NRK

 

Que reproche-t-on à celui qui a décroché seize médailles aux championnats du monde dont treize titres entre 2007 et 2015 ? L’acte d’accusation comprend plusieurs excès de vitesse. Le lundi 10 août, l’ex-fondeur roulait à 203 km/h au lieu de 80. Deux jours plus tard, entre Elverum et Trysil, il était contrôlé à 204 km/h, toujours au lieu de 80. Le lendemain, il est allé jusqu’à 221 km/h. Le 13 août, infraction similaire. C’est ce jour-là que Northug a été interpellé par la police sur l’E6 à Ullensaker.

pub

Le Norvégien âgé de 34 ans a aussi utilisé son téléphone portable au volant. Il a même filmé son compteur et la route pour immortaliser son infraction. Avec son mobile, il a encore enregistré des séquences où il emprunte la voie opposée. « Concrètement, j’avais une main sur le volant et je filmait de l’autre », a reconnu l’accusé qui possède l’un des plus beaux palmarès du ski de fond. Il admet avoir montré ces vidéos à des amis.

Un comportement qui, selon le juge, a mis en danger sa vie et celle d’autres personnes.

Par ailleurs, Petter Northug a conservé à son domicile 6 grammes de cocaïne, 0,6 gr de MDMA (communément appelée ecstasy ou molly), trois comprimés comprenant du Diazepam et deux comprimés avec de l’alprazolam que l’on connaît aussi sous la nom commercial Xanax.

Le skieur a reconnu tous les faits.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Petter Northug – Capture NRK

 

Déjà, en août, lors d’une conférence de presse très médiatisée, la star avait admis connaître des problèmes de toxicomanie depuis qu’il avait pris sa retraite de sportif de haut niveau.

Depuis la fin de l’été, Petter Northug a repris l’entraînement. Il s’occupe aussi de son entreprise qui commercialise des produits sous son nom.

En 2014, il avait déjà été condamné à 50 jours de prison et à payer une lourde amende par le Tribunal de Trondheim. L’athlète avait provoqué un accident de la route alors qu’il était en état d’ivresse. Il avait ensuite fui les lieux et avait été l’auteur d’un faux témoignage.

 

À lire aussi :

 

Photos : Capture NRK.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.