Ski de fond | Prémanon : Entretien avec la championne de France Aurore Jean

SKI DE FOND - Championne de France de sprint à Prémanon, Aurore Jean « avait à cœur de bien finir » sa carrière. Elle sera aux Saisies la semaine prochaine pour décrocher un nouveau titre, en longues distances cette fois. Entretien avec la fondeuse du Grandvaux. 

SKI DE FOND – Championne de France de sprint à Prémanon, Aurore Jean « avait à cœur de bien finir » sa carrière. Elle sera aux Saisies la semaine prochaine pour décrocher un nouveau titre, en longues distances cette fois. Entretien avec la fondeuse du Grandvaux.

 

Pour sa dernière course individuelle à domicile, la skieuse Jurassienne Aurore Jean à remporter le titre de championne de France de sprint à Prémanon, devant sa copine Anouk Faivre-Picon

  • Aurore Jean, vous êtes heureuse de finir aujourd’hui à la maison et sur un titre national en sprint ?

C’est vrai que cela fait plaisir de ramener un titre pour  ma dernière course, et en plus à la maison. C’est vrai que ce sont pas mal d’émotions. La famille était là, des amis qui ne m’avaient pas dit qu’ils venaient, c’est vrai que ça fait plaisir. Et puis Fred (son mari, NDLR) et mon petit Tom (son fils).

  • Comment s’est passée la course ?

C’est chez moi ici, mais ce n’est pas la piste que je préfère, elle est dure. Pour la qualification, nous n’avions pas vraiment reconnu la piste, donc nous partions un peu dans l’inconnu même si nous savions plus ou moins où passait le parcours. Et après, les conditions étaient difficiles, nous avons vraiment tout eu, nous avons eu du beau, du chaud, de la neige, de la pluie, après il faisait froid et la glisse était difficile. Donc il fallait bien tenir tout le long. Et c’est vrai que j’avais à cœur de bien finir.

SKI DE FOND - Championne de France de sprint à Prémanon, Aurore Jean « avait à cœur de bien finir » sa carrière. Elle sera aux Saisies la semaine prochaine pour décrocher un nouveau titre, en longues distances cette fois. Entretien avec la fondeuse du Grandvaux. 

  • Vous avez également beaucoup de souvenirs sur cette piste ?

Je ne skie pas ici tout le temps mais c’est aussi un lieu d’entrainement, ne serait ce parce que ce c’est le centre national. Et, l’an dernier, j’ai fait pas mal de courses ici.

  • Encore une course et un titre à glaner en longues distances…

Oui, il reste une épreuve pour les championnats de France. Après le relais avec le comité du Jura, je serai la semaine prochaine au marathon des Saisies. Cela reste très émouvant de disputer mes dernières courses avec collègues.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.