Ski de fond | Prémanon : Jean Tiberghien en quête de régularité

SKI DE FOND - Vainqueur du général de la coupe d'Europe cet hiver, vice-champion de France du sprint et du relais hommes avec La Savoie lors des France de Prémanon, le skieur de La Féclaz Jean Tiberghien revient sur une saison riche. 

SKI DE FOND – Vainqueur du général de la coupe d’Europe cet hiver, vice-champion de France du sprint et du relais hommes avec La Savoie lors des France de Prémanon, le skieur de La Féclaz Jean Tiberghien revient sur une saison riche.

Deuxième du relais des comités avec la Savoie, le fondeur de la Féclaz Jean Tiberghien  revient sur sa course mais aussi sa récente victoire au classement général de la coupe OPA

  • Jean Tiberghien, comment s’est passé ce relais des comités dans une ambiance une nouvelle fois énorme à Prémanon ?

Déjà je tiens de tiens à souligner le travail de mes trois relayeurs précédents, qui ont fait plus que le job. Ils ont fait un super boulot en me lançant dans des conditions idéales et j’avais une petite marge sur Maurice Manificat et le Comité du Mont Blanc.

Je savais que conserver cette marge allait être compliqué et j’ai essayé de gérer ma course, de la faire à ma main pour maintenir l’avance. Et Maurice revient à l’entrée du deuxième tour, j’ai tout tenté pour l’accrocher, mais vraiment il était le plus fort je me fais battre à la régulière ! Après, c’était magnifique, avec le public, l’ambiance, courir dans un cadre pareil avec le monde, sur la piste, on sent la foule qui nous porte, c’est quelque chose de puissant et de fort. Ce sont de belles émotions.

SKI DE FOND - Vainqueur du général de la coupe d'Europe cet hiver, vice-champion de France du sprint et du relais hommes avec La Savoie lors des France de Prémanon, le skieur de La Féclaz Jean Tiberghien revient sur une saison riche. 

  • Vous êtes également satisfait de votre podium en sprint hier ?

Ce fut une belle journée aussi, niveau forme cela répondait plutôt bien, donc je suis satisfait. Après une très bonne qualif (meilleur temps), de bons quarts de finale, une bonne demi finale, je termine deuxième derrière Adrien. Si l’on m’avait dit hier matin en me levant que je monterais sur le podium, j’aurais signé tout de suite.

  • A une course de la fin de la saison, quel premier bilan de la saison feriez vous ?

Le bilan jusqu’à début mars fut assez mitigé. J’ai eu du mal à trouver de bonnes sensations, à sortir des courses références. Et puis des petits soucis de santé, m’ont empêché de m’exprimer à fond.

A partir du mois de mars, j’ai retrouvé une bonne forme, des bonnes sensations ce qui m’a permis de me placer à chaque course dans le top 5 en Coupe OPA et puis de récupérer ce maillot jaune. Ce qui m’a permis de sauver une saison mitigée pour moi. L’année prochaine, l’objectif sera de trouver de la régularité, de ne pas avoir de période de creux.

Un début de saison prochaine en coupe du monde

 

  • Votre victoire au classement général en OPA vous permet d’aborder le début de la prochaine saison dans de bonnes conditions.

En effet, j’aurai une place nominative sur toutes les épreuves pendant la première période de coupe du monde au début de l’hiver prochain. En effet, c’est un réel avantage pour moi qui ne pas fait partie du groupe A et qui doit encore faire mes preuves pour décrocher des sélections en coupe du monde.

C’est vraiment une super nouvelle, qui me permet d’aborder la saison avec plus de sérénité, et pouvoir me concentrer vraiment sur les objectifs principaux qui ne sont pas les sélections, mais bien les épreuves de coupe du monde. Je suis plus serein, j’ai un schéma plus clair des courses que je vais courir, c’est un plus.

  • Après votre dernière course, la distance des Saisies le week end prochain, quel sera votre programme ?

Je suis encore étudiant, à l’UFR Staps de Grenoble. Je bénéficie d’un cursus aménagé, mais je vais reprendre les cours pour deux mois avec l’objectif de continuer à avancer dans ma licence L3.

Et je prendrai quand même prendre dix jours de vacances au soleil. J’en profiterai aussi pour faire d’autres activités sportives que le ski-roues ou la course à pied. Je suis assez friand d’escalade donc je vais en profiter pour en faire un peu.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.