Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Qiang Wang, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Qiang Wang (CHN) - Modica/NordicFocus

Ski de fond

Ski de fond : Qiang Wang va-t-il récidiver à Falun ?

Il faut désormais compter avec le Chinois Qiang Wang. Lors du dernier sprint à Drammen, il est monté sur le podium.

Qiang Wang gagne en confiance

Que va faire Qiang Wang ce vendredi lors du sprint classique de Falun ? Le Chinois pourrait bien, une nouvelle fois, s’inviter sur le podium. A Drammen, en l’absence des Norvégiens et des Russes, il a terminé à la deuxième place, encadré par les Français Richard Jouve et Lucas Chanavat.

Précédemment, il avait déjà brillé lors du sprint d’exhibition à Helsinki (Finlande), seulement battu par la star Johannes Hoesflot Klæbo.

« Ça me donne confiance et je gagne constamment en expérience », explique le joueur homme de 28 ans à TV 2. Une fraîcheur au plus haut niveau qui l’a parfois fait ressembler à un éléphant dans un magasin de porcelaine. « Il peut parfois être un peu dangereux dans ses prises de décision et dans ses choix de trajectoire », confiait récemment Cyril Burdet, l’entraîneur des tricolores, à Nordic Magazine

Sur le piste de Zhangjiakou, il avait d’ailleurs provoqué la chute du Norvégien Paal Golberg. « Quand tu fais cela, tu n’as rien à faire aux Jeux olympiques », avait alors pesté Erik Valnes. Le fondeur, qui revendique son statut d’apprenti, a promis de ne pas recommencer.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Qiang Wang, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Qiang Wang (CHN) – Modica/NordicFocus.

Pour autant, Qiang Wang n’est pas né de la dernière pluie. Ceux qui ont bonne mémoire se souviendront qu’il avait mené le 15 km des JO de Pyeongchang pendant un moment. Son chronomètre avait affiché jusqu’à cinq minutes d’avance sur le futur vainqueur. En fait, il s’était trompé d’itinéraire et avait couru trois kilomètres de moins que ses adversaires. Il avait été disqualifié.

Cet épisode appartient au passé. Le Chinois figure désormais parmi les meilleurs du circuit mondial. Quand on lui demande comment il est devenu si rapide, il répond que c’est grâce à sa mère qui « est extrêmement rapide et court vite ». Comme si c’était dans ses gènes.

Des entraîneurs étrangers pour Qiang Wang

En fait, il a commencé à skier tôt dans sa ville natale de Yichun,  au nord-est de la Chine. Il a débuté la compétition à l’âge de quinze ans, avec Petter Northug Jr pour idole. C’est en regardant des vidéos du Norvégien sur YouTube qu’il a d’ailleurs développé des choix tactiques.

Qiang Wang, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
A Pyeongchang, en 2018, Qiang Wang (CHN) – Modica/NordicFocus.

Surtout, Qiang Wang a bénéficié de l’appui de plusieurs coachs étrangers, dont celui de l’ancien champion olympique russe Nikita Kriukov. Il peut aussi compter sur son entraîneur et farteur norvégien, Bernhard Roenning. Depuis l’automne 2018, il travaille avec lui à Trondheim. Au début, le groupe comprenait cinq hommes et cinq femmes. La Norvège et la Chine venaient alors de signer un accord sportif stipulant que la coopération entre les pays serait intensifiée et que davantage de Chinois allaient être envoyés en Scandinavie pour se préparer aux futures grandes échéances. Déjà, à l’époque, Qiang Wang sortait du lot. Il avait pour objectif de devenir l’un des trente meilleurs sprinteurs au monde avant le rendez-vous de Pékin 2022.

En vitesse, assure aujourd’hui son entraîneur, « seul Johannes Hoesflot Klæbo peut égaler Wang ».


A lire aussi

Le start-list du sprint classique de Falun


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Rollerski

Découvrez le programme complet de la coupe du monde de rollerski 2022.

Ski de fond

Voici le calendrier de la prochaine saison de coupe du monde de ski de fond.

Ski de fond

En plus de l'égalité des distances entre les hommes et les femmes, la Fédération internationale de ski a voté plusieurs réformes.

Ski de fond

Elle n'a pas pu se tenir l'hiver dernier. L'étape française de la coupe du monde, qui aura pour cadre le stade des Tuffes, figure...

Ski de fond

Médaillé olympique en relais et lauréat du globe du sprint la saison dernière, Richard Jouve a repris les chemins de l'entraînement en ce milieu...

Ski de fond

Après un long processus de sélection, l'entraîneur des fondeuses norvégiennes sera désigné dans les prochains jours.

Ski de fond

A 26 ans, Even Northug rejoint l'élite mondiale, après ses deux frères Petter et Tomas.

Saut à ski

Halvor Egner Granerud quitte Asker, dans la banlieue d'Oslo. Il va s'installer à Trondheim. Une décision qui ne doit rien au hasard.