Ski de fond | Québec : le triplé pour Stina Nilsson

ski de fond, Québec, coupe du monde, ski de fond, Stina Nilsson
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

SKI DE FOND – Québec vit au rythme de Stina Nilsson. Après ses victoires sur le sprint et la mass-start, la Suédoise remporte la poursuite devant Therese Johaug et la vainqueur du général Ingvild Flugstad Oestberg.

 

Ski de fond : Nilsson en trouble-fête

Depuis le coup de tonnerre la veille et la victoire de Stina Nilsson sur la mass-start, on s’attendait évidemment à une nouvelle surprise ce dimanche à Québec. Et la Suédoise Stina Nilsson a encore frappé dans les plaines québécoises en s’imposant devant les deux autres grandes dames de la saison : Ingvild Flugstad Oestberg et Therese Johaug.

Les deux norvégiennes parties avec un débourre de plus de 30 secondes se sont vites rejointes sur la piste. Notamment grâce à un gros effort de Johaug. En vain. Les Scandinaves ont dû subir la domination de Nilsson sur ce mini-tour en terres canadiennes que la Suédoise remporte forcément.

Un triplé historique pour la championne olympique du sprint, vainqueur du petit globe le vendredi sur le sprint et surprenante sur la mass-start mettant fin à l’invincibilité de Johaug en distance cette saison. La vainqueur du jour devrait même monter sur le podium du classement général de la coupe du monde.

Côté Français, Delphine Claudel termine 46e de cette ultime étape de coupe du monde.

 

Oestberg tient (enfin) son premier gros globe

Après plusieurs saisons à titiller les sommets sur le circuit coupe du monde, Ingvild Flugstad Oestberg s’adjuge le classement général de la coupe du monde de ski de fond. La Norvégienne de 28 ans a forgé son succès sur une étape majeure de la saison : le Tour de Ski. Auteure de deux semaines impressionnantes dans les montagnes Suisses et Italiennes, Oestberg et sa polyvalence son sur le toit du fond féminin.

Cette saison, elle a pu compter sur une adversité féroce et toujours plus forte. On retient notamment les noms de la Russe Natalia Nepryaeva, la Suédoise Ebba Andersson mais surtout sa propre compatriote Therese Johaug, battue à une seule reprise sur les distances.

Cette dernière qui revenait de suspension cette saison n’avait pas pris part au Tour de Ski afin de se préparer aux Mondiaux où elle ira chercher 2 titres en individuel et une médaille d’argent en relais. Oestberg, elle, aura misé sur le classement général.

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.