Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Merilin Jürisaar, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Merilin Jürisaar (EST) - TNE Coste - Fromageries Marcel Petite

Ski de fond

Ski de fond : qui est Merilin Jürisaar, cette Estonienne de 22 ans recrutée par le TNE Coste – Fromageries Marcel Petite ?

Nouvelle recrue du TNE Coste – Fromageries Marcel Petite, la fondeuse estonienne Merilin Jürisaar se présente pour Nordic Magazine.


Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Ski de fond : Merilin Jürisaar, nouvelle recrue du TNE Coste – Fromageries Marcel Petite

Entre le Team Nordic Expérience Coste – Fromageries Marcel Petite, Merilin Jürisaar, tout commence quelques jours après la fin de l’hiver 2022/2023. A ce moment-là, la jeune fondeuse de 22 ans a pris la décision de quitter le Team Nordic Jobs Worldwide.

« Le 15 avril dernier, lors de ma dernière course de la saison en longue distance, j’ai demandé à l’un des membres de mon ancienne équipe d’en savoir plus sur les autres formations du circuit. Cette personne m’a envoyé un récapitulatif que j’ai ouvert dans la foulée. À la fin, elle a écrit : « Tu sais Merilin, le Team Nordic Expérience recrute de nouveaux athlètes, révèle-t-elle à Nordic Magazine. Je me suis donc renseigné sur les profils qu’ils cherchaient. »

Katlin Kukk, Merilin Jürisaar, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Merilin Jürisaar (EST) et Katlin Kukk (EST) sous les couleurs du Team Nordic Jobs Worldwide l’hiver passé – Ski Classics

Les choses se sont ensuite rapidement enchaînées pour la vainqueure de l’Alutaguse Maraton 2023, course comptant pour le circuit de la Ski Classics Challengers : « Après l’envoi de mon CV, nous avons ensuite discuté par appel vidéo à propos de mes ambitions, de ma vision des choses et des leurs. Je pense que nous avons la même passion pour le ski donc je me suis dis : « Pourquoi pas rejoindre cette équipe dans un autre pays ? », explique la Balte. Même si je les avais déjà vu sur la Ski Classics, je ne connaissais personne du team. Je pense que tous ensemble, nous pouvons atteindre nos objectifs. »

Etudiante en médecine

Actuellement étudiante dans le milieu de la médecine, Merilin Jürissar mène d’ailleurs un important double projet. « Mes études ne sont pas faciles donc ce n’est pas simple de trouver du temps pour l’entraînement, regrette l’Estonienne qui a terminé trente-quatrième de la Vasaloppet cette année. L’hiver sera un vrai challenge pour moi, mais je vais trouver des solutions pour faire les deux. J’ai vraiment hâte d’atteindre mes objectifs. »

« Je veux vraiment voir jusqu’où je peux aller, poursuit-elle tout de go. Je cherche vraiment quelque chose de différent de l’Estonie, une équipe où je me sens bien. Là où j’étais, c’était trop confortable. Je veux m’améliorer et gagner en niveau parce que j’aime vraiment le ski et que je suis très passionnée par cela. »

L'article continue sous la publicité
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic






Léonie Harivel, Laurie Flochon Joly, Merilin Jürisaar, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Merilin Jürisaar (EST), Laurie Flochon Joly (FRA), Léonie Harivel (FRA) – TNE Coste – Fromageries Marcel Petite

Pour la première fois depuis son arrivée au sein du TNE Coste – Fromageries Marcel Petite, Merilin Jürisaar a pu découvrir la vie commune avec ses nouveaux coéquipiers à Lamoura (Jura) la semaine dernière à l’occasion d’un rassemblement.

« C’était vraiment sympa. J’ai vraiment apprécié. Ils m’ont déjà tuée dès la première séance d’entraînement, rigole-t-elle. En Estonie, nous avons un pays plat avec des collines, mais pas de grosses montagnes. Mon premier entraînement en France a été de la course à pied en montagne. Nous avons discuté donc c’est allé vite, mais c’était très difficile parce que je n’ai pas l’habitude de courir si longtemps en montée et mes jambes n’ont pas l’habitude non plus. J’étais très fatiguée. »

Un esprit d’équipe qui lui manquait

Concernant son intégration, celle qui était également passionnée de VTT plus jeune, a rapidement pris ses marques au sein du collectif tricolore : « J’ai l’impression que je m’intègre très bien dans l’équipe même si je suis la seule non francophone. Je ne parle pas le français ou alors seulement quelques mots, mais c’était tellement amusant de le parler avec eux ! Ils ont toujours essayé de me parler au maximum en anglais. Je suis moi-même très curieuse et ouverte. C’était vraiment sympa avec les entraînements intensifs. Après, nous préparions ensemble le dîner et nous avons toujours mangé ensemble. Cela durait parfois longtemps car nous avions de longues conversations… surtout que je ne comprenais pas tout, mais ils ont essayé de toujours m’inclure dans les conversations et de traduire les blagues ! »

Merilin Jürisaar, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Merilin Jürisaar (EST) lors de sa victoire sur l’Alutaguse Maraton 2023 – Alugatuse Maraton

Cette ambiance de groupe est donc une nouveauté pour Merilin Jürissar parce que, même si elle portait les couleurs du Team Nordic Jobs Worldwide les hivers précédents, la native de Tallinn (Estonie) s’est toujours entraînée en solitaire.

« Auparavant, je n’avais pas d’entraîneur, confirme-t-elle. Maintenant que j’ai Maxime [Grenard], je sens que cela va m’aider à m’améliorer sur des points comme la récupération et l’entraînement technique. J’ai fait de mon mieux avec mes propres connaissances, mais c’est bien quand on a quelqu’un sur qui l’on peut compter. Il me donne beaucoup d’autonomie pour choisir ce que je fais moi-même, mais il apporte aussi des choses très spécifiques. J’ai vraiment hâte de voir les résultats et comment cela se terminera cet hiver. »

Merilin Jürisaar, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Merilin Jürisaar (EST) – TNE Coste – Fromageries Marcel Petite

Désormais, c’est au Blink Festival que la résidente du petit village de Aegviidu (Estonie) retrouvera ses coéquipiers début août. « Je pense que nous avons vraiment un esprit d’équipe incroyable. Nous travaillons tous pour les mêmes objectifs et pour être forts tous ensemble cet hiver. J’ai déjà hâte de les retrouver et d’aller sur les compétitions ! Je passe de bons moments avec eux », termine Merilin Jürisaar.


A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Therese Johaug reviendra-t-elle sur les pistes de ski de fond ? La décision n'est pas encore prise pour le moment.

Biathlon

La flamme olympique a été transportée au sommet de l'Aiguille du Midi. Plusieurs représentants du ski nordique étaient présents à commencer par Enora Latuillière...

Biathlon

Retrouvez quelques clichés du stage de Dorothea Wierer et l’équipe masculine italienne de biathlon effectué au col de Lavazè (Italie).

Ski de fond

Touché par une fracture de fatigue au pied gauche, Maurice Manificat ne peut toujours pas s'entraîner cet été. L'ancien fondeur des équipes de France...

Biathlon

La fédération américaine de biathlon a convoqué toutes ses équipes pour le plus grand stage de son histoire dans les installations olympiques de Lake...

Ski nordique

Début juin, la Flamme Olympique été acheminée sur le sommet de l’Aiguille du Midi. Parmi les relayeurs, des athlètes représentant le ski nordique.

Ski nordique

La flamme olympique faisait étape à Chamonix, en Haute-Savoie, ce dimanche 23 juin.

Ski de fond

16:04. Il y a quelques semaines, Juuso Mäkelä voyait le Team Kaski-Ekovilla, équipe dans laquelle il évolue sur la Ski Classics, mettre la clé...