Ski de fond : regardez les championnats norvégiens

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

SKI DE FOND – Depuis jeudi, les championnats norvégiens de ski de fond se déroulent à Meråker. Nordic Magazine vous propose de suivre les différentes courses.

 

 

 

Jeudi 31 janvier

10 km classique dames

Jeudi, les championnats norvégiens de ski de fond ont débuté à Meråker par une course individuelle en style classique.

Sans surprise, Therese Johaug a été la plus forte. Mieux, elle n’a laissé aucune chance à ses adversaires. Sa première poursuivante, Astrid Uhrenholdt Jacobsen, a été reléguée à plus d’une minute et dix secondes. Elle devance d’un rien Ingvild Flugstad Oestberg et Heidi Weng.

15 km classique hommes

A domicile, Emil Iversen a remporté l’épreuve, devant Martin Loewstroem Nyenget et Hans Christer Holund.

Le Norvégien n’a qu’une ambition, battre Livo Niskanen. « Il était le meilleur à Lahti. Il était le meilleur à Pyeongchang. Il est le meilleur à ce jour », a-t-il expliqué à la presse.

Vendredi 1er février

Pour le deuxième jour, ce sont les sprinteurs qui sont entrés en scène.

Sprint hommes

Finn Haagen Krogh a annoncé la nouvelle. Le sprint était pour lui. C’est qu’il n’avait pas le choix. Le jeune homme veut retrouver la coupe du monde.

Dès la qualification, il a donc fait mieux que Sindre Bjoernestad Skar. En finale, aussi. Sur le podium, ils ont été rejoints par Haavard Solaas Taugboel. 

Un Britannique, Andrew Young, s’est invité dans la danse.

Le jeune frère de Petter Northug, Even, a lui fini à la quatrième place.

Eirik Brandsdal, qui lui aussi espère regagner sa place dans l’élite mondiale, a eu moins de chance. Il n’a pas dépassé la demi-finale.

Quant à Johannes Høsflot Klæbo, il n’a pas pris le départ.

 


Sprint dames

Lotta Udnes Weng n’était pas attendue. C’est pourtant elle qui a décroché le titre de championne norvégienne de sprint.

En finale, elle a battu Kristine Stavaas Skistad et Maiken Caspersen Falla. Sa sœur jumelle Tiril Udnes Weng a terminé quatrième.

Samedi 2 février

Skiathlon hommes

Emil Iversen d’un rien : le fondeur, qui a brillé le 2 janvier sur la piste d’Oberstdorf en Allemagne, a bien failli être battu par Sjur Roethe, Martin Johnsrud Sundby et Simen Hegstad Krueger. Mais, pour moins d’une seconde, il a décroché le titre.

La 20e place de Johannes Hoesflot Klaebo n’est, elle, pas passée inaperçue. 43 secondes séparent la star du ski de fond âgée de 22 ans d’Iversen.

Ces deux hommes, plus Sjur Roethe, Martin Johnsrud Sundby et Simen Hegstad Krueger, cela fait cinq hommes pour quatre places.

Skiathlon dames


Et de deux victoires pour Therese Johaug. Samedi, elle a remporté le skiathlon des championnats norvégiens de ski de fond. Une victoire qui n’a laissé aucune chance à ses adversaires, dont Astrid Uhrenholdt Jacobsen, deuxième à près d’une minute.

Ce qu’a réalisé aujourd’hui la Norvégienne est aussi un signal envoyé aux fondeuses qu’elle retrouvera dans quelques semaines aux Mondiaux de Seefeld.

Therese Johaug va maintenant se rendre dans les Alpes. Johaug va poursuivre sa préparation à L’Alpe di Siusi (Seiser Alm) en Italie. Elle s’y rendra lundi.

A noter la 4e place de Maiken Caspersen Falla, qui a devancé Heidi Weng (5e) et Ingvild Flugstad Oestberg, 6e.

Il y a seulement un an, Ragnhild Haga avait remporté une médaille d’or olympique sur le quinze kilomètres, elle a dû se contenter de la huitième place sur la même distance.

 

Dimanche 3 février

Dimanche, Simen Hegstad Krueger – associé à Johan Telle et Hans Christer Holund – a facilement remporté la médaille d’or du relais. Derrière lui, on a assisté à un duel  entre Johannes Hoesflot Klæbo et Martin Johnsrud Sundby. Rien n’était joué jusqu’à ce que le jeune homme qui courait avec Fredrik Riseth et Didrik Toenseth sous la bannière de Byåsen IL, chute dans les dernières minutes. Il s’est retrouvé avec deux bâtons cassés et a vu s’éloigner toute chance de monter sur le podium.

« Ce n’était pas le week-end que j’espérais, mais c’est comme ça », déclara le dernier vainqueur du Tour de Ski. Après sa 20e place de la veille, la star du ski de fond norvégien rentre donc bredouille à la maison.

C’est Harald Oestberg Amundsen et ses coéquipiers du ski-club Asker qui ont décroché le bronze.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.