Ski de fond | Reistadlopet : Gunnulfsen devant un podium d’outsiders

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

SKI DE FOND – Dans les vallées Norvégiennes de la Reistadlopet, le récent double champion de France Alexis Jeannerod a longtemps joué placé. La gagne revient à Mikael Gunnulfsen chez les hommes et Astrid Öyre Slind chez les dames.

 

Ski de fond : un rythme fou sur la Reistadlopet

Quelle édition 2019 de la Reistadlopet. Autour de Bardufoss dans le comté de Troms en Norvège, les hommes comme les femmes ont réalisé une course impressionnante par son rythme et ses rebondissements. Le team Koteng avec Chris Andre Jespersen, et les deux que l’on voit sur les coupes du monde Andrew Musgrave et le nouveau venu Erik Valnes, a pesé sur la course.

À l’heure et demi de course après près de 40 kilomètres, c’est Chris Andre Jespersen qui va une nouvelle fois accélérer. Le travail sera de nouveau effectué derrière pour aller chercher l’échappée Norvégien. Les vallées Norvégiennes sont très vite avalées par les concurrents en tête.

Et c’est finalement le Norvégien du Team Telemark Mikael Gunnulfsen qui, en outsider, va l’emporter au sprint malgré un dernier kilomètre animé par le nouveau venu du Team Koteng, Erik Valnes. C’est un podium inédit sur cette édition de la Reistadlopet quand on voit les Norvégiens Johan Hoel second et Valnes troisième.

Un triplé de Jeunes de moins de 25 ans et même 23 ans s’empare des trois premières places du classement du jour devant le britannique Andrew Musgrave au pied du podium.

Un podium inédit avec trois jeunes Norvégiens

 

Alexis Jeannerod à ça du but…

On a longtemps cru qu’Alexis Jeannerod allait faire la bonne affaire sur cette édition de la Reistadlopet. Au contact pendant près de 40 kilomètres, il a été distancé au pire moment. Il était l’un des hommes forts de la course jusqu’à disparaître des radars sans explication de la réalisation Norvégienne. Le Jurassien double champion de France (mass-start et sprint) est neuvième sur la ligne à plus de deux minutes et signe un nouveau top dix.

Le leader du classement de la Visma Ski Classics, Andreas Nygaard perd de nombreux points en craquant quelque peu ce samedi. Il est 13e à plus de trois minutes sur la ligne.

 

Slind et Ishida auront dynamité la course

Explosive. Voilà le terme qui peut définir la Reistadlopet 2019 version féminine. Élancées peu avant les hommes sur les belles pistes Norvégiennes, les deux membres du Team Koteng, Astrid Öyre Slind et Masako Ishida n’ont pas tardé à dynamiter la course.

Et c’est mission réussie pour le duo Norvégiano-nippon qui, en quelques kilomètres, ont complètement fait craquer la leader du classement général Britta Johansson Norgren, qui termine 9e à plus de 11 minutes !

À deux kilomètres de l’arrivée, la Norvégienne Astrid Oyre Slind se démarque de la tenante du titre Masako Ishida et va lever les bras sur la ligne à Bardufoss. La vainqueur du jour explose par ailleurs le record de l’épreuve réalisé par sa compagnonne d’échappée Ishida la saison passée. Nouveau record établi en 2h19 et 6 secondes.

Anna Svendsen, qui s’était accrochée aux deux femmes en forme du jour pendant quelques kilomètres, n’a pu conserver un rythme record. Elle se classe troisième de cette Reistadlopet.

Côté Français, la meilleure représentante tricolore du jour est Roxane Lacroix aux portes du top dix à la 11e place.

 

Épreuve -1 avant la fin

Un point sur les classements après la pénultième épreuve du circuit Visma Ski Classics. Au général masculin, Andreas Nygaard a vite perdu le contact lorsque la course a accéléré mais a su maintenir ses chances pour aller chercher ce maillot jaune. Il laisse revenir Petter Eliassen à 27 points du chasuble jaune. Alexis Jeannerod est 10e du général.

Au classement sprint, Anton Karlsson a assuré le minimum en allant chercher le premier intermédiaire du jour. Dans le classement des grimpeurs, ça va se jouer entre Simen Ostensen actuel leader, et Morten Eide Pedersen du Team BN Bank.

Chez les dames, c’est déjà fait pour Britta Johansson Norgren. Elle va remporter ce classement pour la quatrième fois consécutive. Astrid Öyre Slind a pris l’avantage psychologique et numérique pour la seconde place avant l’ultime épreuve. Elle reprend également le dossard de meilleur grimpeur du circuit. Cinq points séparent également ces deux athlètes pour le Nordic Trophy.

Rendez-vous à Ylläs-Levi la semaine prochaine pour les fondeurs de la Visma Ski Classics afin de conclure une saison 2018/2019 toujours plus haletante de ce circuit longue distance. Un suspens en vue et une course passionnante s’annonce.

 

Les classements

Hommes

Femmes

 

Photos : Visma Ski Classics

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.