Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Rémi Bourdin, ski-roues, rollerski, ski de fond, championnats de France, Uriage-les-Bains, Nordic Mag, nordicmag
Rémi Bourdin (FRA) - Photo : Jolypics

Ski de fond

Ski de fond | Rémi Bourdin : « Il y a une belle marche à franchir »

Moins de 23 ans première année à partir de l’hiver prochain, le Jurassien Rémi Bourdin fera partie des plus jeunes de sa catégorie. Pourtant, il compte bien briller et gagner son ticket pour les Mondiaux. Il se confie à Nordic Magazine.

Rémi Bourdin veut briller sur les OPA Cup

Passé cet été de la catégorie juniors à celle des U23, le Jurassien Rémi Bourdin, 20 ans, avait terminé l’hiver passé en boulet de canon avec trois tops 6 en trois courses sur l’OPA Cup de Pokljuka (Slovénie). À un mois de la reprise de la saison, fin novembre sur une FIS italienne, et à la veille de partir en stage à Davos (Suisse), il se confie à Nordic Magazine. Entretien.

  • Comment vous êtes-vous senti sur cette préparation passée exclusivement à Prémanon ?

Dans l’ensemble, cela s’est bien déroulé. Être à Prémanon, ça ne m’a pas dérangé même si j’habite à une heure de route. Cela m’a bien changé de paysage et le fait de faire deux semaines aux Tuffes et deux semaines à la maison, c’était vraiment un bon rythme. C’est même passé vite !

  • Rester à Prémanon pendant les deux mois d’été, était-ce mieux ou moins bien que les stages habituels ?

Avoir pris l’appartement à plusieurs sur place nous a fixés, c’était cool. On avait un peu peur de passer autant de temps à Prémanon parce qu’on connaît bien le site, on pensait que ce serait rébarbatif. Finalement, c’est chouette parce qu’on se retrouvait au moment des entraînements, mais, à côté, chacun faisait son petit truc.

« J’ai axé ma préparation sur la poussée »Rémi Bourdin à Nordic Magazine

  • Personnellement, avez-vous travaillé des choses en particulier sur cette préparation estivale ?

J’ai axé sur la poussée puisqu’au début de l’année, j’ai senti que c’était quelque chose que je devais travailler. Sinon, tout le groupe a travaillé sur l’individuel classique et le sprint skating puisque ce seront les formats des Mondiaux. Mathias [Wibault, leur coach, NDLR] fait beaucoup d’intenses, j’aime vraiment bien ! C’était varié au niveau des exercices et des endroits visités. Il y a vraiment de quoi faire à Prémanon.

Rémi Bourdin, ski-roues, rollerski, Challenge Vincent Vittoz, Challenge National Vincent Vittoz, Nordic Mag, nordicmag
Rémi Bourdin (FRA) – Photo : Jolypics
  • Comment se sont passées les courses de rollerski disputées cet été ?

Plutôt bien ! Cela va souvent pas mal pour moi sur les ski-roues. Du coup, cela me met en confiance même si je sais que c’est juste un petit indicateur pour l’hiver. Rien n’est gagné.

« La transition sur les skis de fond s’est bien faite »Rémi Bourdin à Nordic Magazine

  • Vous avez ensuite remis les skis sur le glacier de Tignes : comment vous y êtes-vous senti ?

Cette année, on est aussi allés sur le glacier en juin. Au début, ça m’intriguait un petit peu, je me demandais l’utilité de cela. En y retournant en octobre, j’ai compris parce que, dès la fin de la première séance, je sentais les repères revenir. Avoir fait une semaine complète, je sens que la transition s’est bien faite.

Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver
Rémi Bourdin (FRA) – Loru Creative/JWSC2021
  • À partir de dimanche, vous êtes à Davos, sur le snowfarming…

À Tignes, on a fait des séances longues, sans se jauger au chrono à cause de l’altitude. Là, on va pouvoir accélérer un petit peu sur la neige, cela va être un stage de préparation où on va faire du beau boulot en volume. Après, à Bessans, ce sera un stage de réglage où on affinera les derniers points avant les premières courses fin novembre en Italie.

« Le but sera d’être régulièrement sur les OPA Cup »Rémi Bourdin à Nordic Magazine

  • Quelles seront vos ambitions la saison prochaine ?

Le but sera d’être régulièrement sur les OPA avec l’objectif de faire un top 10 sur l’hiver et de me sélectionner pour les championnats du monde U23. Je suis U23 première année, donc je vais courir avec des fondeurs de deux ans de plus que moi, comme Théo Schely. Il y a une belle marche à franchir, à moi de tout faire pour qu’elle ne soit pas trop haute.


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski nordique

Alors que les calendriers définitifs de la FIS sont en train d'être officialisés, Prémanon et Chaux-Neuve ont tenté d'organiser une semaine nordique début 2023....

Ski de fond

Alors qu'elle revient petit à petit à la compétition après une lourde blessure à l'épaule subie l'hiver dernier, Linn Svahn n'exclut pas quelques apparitions...

Ski nordique

17:45. Pour la première fois de son histoire, la Norvège pour avoir une femme à la tête de sa fédération de ski. Tove Moe...

Ski de fond

Sélectionné dans l'équipe de France A de ski de fond la semaine dernière, Maurice Manificat n'a jamais douté sur l'arrêt ou non de sa...

Ski de fond

Voici le calendrier de la prochaine saison de coupe du monde de ski de fond.

Ski de fond

Découvrez la composition de l'équipe nationale de Finlande de ski de fond pour la saison 2022/2023.

Ski de fond

Sjur Ole Svarstad est le nouvel entraîneur principal des fondeuses norvégienne.

Ski de fond

En plus de l'égalité des distances entre les hommes et les femmes, la Fédération internationale de ski a voté plusieurs réformes.