Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

SKI DE FOND - Récompensé d’une première victoire en coupe du monde de ski de fond et de son premier podium individuel cet hiver, le fondeur des Menuires Renaud Jay change de marque et affiche ses ambitions.

Ski de fond | Renaud Jay : « J’en veux plus »

SKI DE FOND – Récompensé d’une première victoire en coupe du monde de ski de fond et de son premier podium individuel cet hiver, le fondeur des Menuires Renaud Jay change de marque et affiche ses ambitions.

 

Renaud Jay rejoint Madhsus et se tourne vers Oberstdorf

Renaud Jay a vécu une riche saison de ski de fond l’hiver dernier en coupe du monde. Vainqueur du team sprint de Dresde avec Lucas Chanavat, troisième du sprint en côte à Åre, son premier podium individuel, le fondeur des Menuires affiche de grandes ambitions pour la saison à venir qui sera marquée par les championnats du monde de ski nordique à Oberstdorf, en Allemagne.

Il vient aussi de rejoindre l’équipementier Madshus (via un contrat de deux ans) à qui il a accordé l’entretien disponible ci-dessous

 

L'article continue sous la publicité
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Dico du Biathlon, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

 

 

pub

 

pub

 

SKI DE FOND - Récompensé d’une première victoire en coupe du monde de ski de fond et de son premier podium individuel cet hiver, le fondeur des Menuires Renaud Jay change de marque et affiche ses ambitions.

 

  • Renaud Jay, quels seront vos principaux objectifs pour la saison 2020-21 ?

Les championnats du monde à Oberstdorf sont mon objectif principal pour la saison à venir. Le sprint sera ma première compétition classique au niveau d’un grand championnat. Mais, bien sûr, après avoir goûté au podium de la coupe du monde la saison dernière, j’en veux plus. Enfin, je veux améliorer mon classement sur la coupe du monde de sprint. Et qui sait quoi d’autre pourrait arriver !

 

  • Vous avez parfaitement rebondi l’an passé après vos pépins aux genoux. Est-ce là votre grande force ?

Je pense que mes plus grandes forces sont ma détermination et ma persévérance à travailler dur pour atteindre mes objectifs. Avec plus d’expérience en tant que skieur, je sens que je m’améliore dans la gestion de mon effort et de mes forces pendant les courses, ce qui est définitivement un plus.

 

À lire aussi :

 

  • Quelles sont vos meilleures performances à ce jour ?

Mes plus grandes performances sont mes trois podiums en coupe du monde cet hiver, dont une victoire au sprint par équipe et mon premier podium individuel en Suède. Mais je n’oublierai jamais ma 14e place aux Jeux olympiques de Sotchi 2014, car c’était ma première expérience olympique.

 

Ski nordique, saut à ski, Vu de Norge, Norvège, Biathlon, Ski de fond, Combiné nordique

Renaud Jay (FRA), Lucas Chanavat (FRA) – Thibaut/NordicFocus

 

  • Avez-vous envie de découvrir des épreuves de distance ?

Bien sûr, ma spécialité est le sprint, mais je m’efforce également de m’améliorer dans les courses de distance. Et mon travail a porté ses fruits: la saison dernière, j’étais 19e au 15 kilomètres à Davos, mon premier top 30 sur une épreuve distance sur la coupe du monde.

 

L'article continue sous la publicité
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Dico du Biathlon, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

 

 

pub

 

pub

 

  • Pourquoi avez-vous choisi de changer d’équipementier et de passer chez Madshus ?

La raison la plus importante pour laquelle j’ai basculé vers la marque Madshus est le bon sentiment que j’ai ressenti avec les skis, en particulier en skating. J’aime aussi l’idée de travailler avec Sylvain (Fanjas-Claret) au sein de l’équipe de l’usine Madshus pour développer une nouvelle relation de travail afin de trouver le meilleur matériel pour atteindre mes objectifs et aller de l’avant avec de nouveaux défis.

 

Photos et infos : Madshus / Nordic Focus.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Dico du Biathlon, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Le Tchèque Michal Lamplot devient directeur de course du ski de fond à la FIS en lui est place de Pierre Mignerey.

Ski de fond

11:55. Ce vendredi matin, la Ski Classics a annoncé dans un communiqué de presse la prolongation de la suspension des athlètes, équipes et officiels...

Ski de fond

Quelques jours après la fin de leur stage itinérant dans le Massif central, Hugo Lapalus et Maurice Manificat reviennent sur cette jolie expérience pour...

Ski nordique

Face à la présence d'officiels russes et biélorusses aux réunions automnales de la FIS, la Norvège a fait le choix de boycotter l'événement.

Ski de fond

Jeune retraitée, la Norvégienne Therese Johaug sera consultante ski de fond pour la NRK à partir du mois de novembre.

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Biathlon

Découvrez le programme qui attend les biathlètes de l'équipe de France jusqu'au prochain Summer Tour, prévu dans trois semaines à Arçon (Doubs).

Biathlon

Les biathlètes français, en novembre, iront terminer leur préparation en Suède, à Idre, plutôt qu'en Norvège.