Ski de fond : retour à l’entraînement pour Oestberg

Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND – En convalescence après une  fracture de fatigue au talon droit, Ingvild Flugstad Oestberg a tout de même pu s’entraîner hier avec l’équipe de ski de fond de Norvège.

 

Ski de fond : Oestberg sur les ski-roues

La Norvégienne Ingvild Flugstad Oestberg a pu reprendre l’entraînement avec l’équipe de ski de fond à l’occasion d’un regroupement à Oslo. Elle avait manqué le premier stage de ses coéquipières.

Début mars, la jeune femme avait prématurément mis fin à sa saison 2019/20 en raison d’une fracture de fatigue au talon droitIl est prévu que la skieuse retrouve une situation normale en septembre.

« C’est fantastique de retrouver l’équipe et d’être de nouveau en stage », s’est réjouie Ingvild Flugstad Oestberg, interrogé par nos confrères de la NRK.

« C’est formidable qu’Ingvild soit de retour. Nous avons si souvent travaillé dur ensemble et au cours des trois-quatre derniers mois, nous n’avons pas eu une seule séance toutes les deux. Vivement qu’elle soit de retour à temps plein », a pour sa part commenté Therese Johaug.

 

Rollerski, Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique

 

« Je suis très heureux de la voir ici. J’ai toujours maintenu le contact avec Ingvild, nous nous sommes rencontrés plusieurs fois », a ajouté l’entraîneur Ole Morten Iversen.

Hier, Ingvild Flugstad Oestberg a chaussé les ski-roues. Elle a d’ailleurs été autorisée à s’entraîner avec Therese Johaug et les autres membres des équipes nationales basées à Holmenkollen. Elle a aussi couru, certes de petites distances. Mais la fondeuse est sur le bon chemin. Il lui faut encore être patiente.

Au cours de l’hiver dernier, Ingvild Flugstad Oestberg avait fait tomber Therese Johaug lors de son retour à la compétition. C’était le 1er janvier dernier, lors de poursuite de Toblach (Italie), dans le cadre du Tour de Ski.

Vainqueur du Tour de Ski 2019, la Norvégienne de 29 ans n’avait pas pu concourir auparavant car sa fédération nationale ne lui avait pas délivrée le certificat médical indispensable. Les motifs qui ont justifié ce refus n’ont jamais été révélés. « Certaines raisons sont personnelles, tout le monde n’a pas à les connaître », avait déclaré la Scandinave lors de la conférence de presse organisée à Lenzerheide (Suisse).

 

Photos : Nordic Focus et Instagram.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.