Ski de fond : Roxane Lacroix veut « se battre avec les meilleures »

SKI DE FOND - La saison dernière, la Jurassienne Roxane Lacroix a terminé 7e au classement général de la Visma Ski Classics, circuit international de longues distances en ski de fond. La Bois d'Amonière se tourne avec envie vers le prochain hiver. Retrouvez l'interview réalisée par Visma Ski Classics.
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND – La saison dernière, la Jurassienne Roxane Lacroix a terminé 7e au classement général de la Visma Ski Classics, circuit international de longues distances en ski de fond. La Bois d’Amonière se tourne avec envie vers le prochain hiver. Retrouvez l’interview réalisée par la Visma Ski Classics.

 

Roxane Lacroix affiche ses ambitions

Roxane Lacroix fait petit à petit sa place dans le ski de fond version longues distances. Septième du dernier classement général de la Visma Ski Classics, la Jurassienne vise désormais le haut du tableau. Elle s’est confiée à l’organisation de la coupe du monde des longues distances sur sa vision du ski de fond en France et ses ambitions à venir…

 

  • Roxane Lacroix, revenons sur votre parcours avant de participer à des épreuves de longues distances, en particulier le circuit Visma Ski Classics…

Dans la région où je vis, il y a de la neige en hiver, donc mes parents ont skié avec moi depuis l’âge où j’ai pu me tenir debout. Quand j’avais 13 ou 14 ans, j’ai commencé à participer à certaines courses locales. J’ai été membre de l’équipe de France junior pendant deux ans et terminé 8e du championnat du monde juniors de sprint. Malheureusement, j’ai été surentraînée durant quelques saisons. Après avoir participé à des courses locales de longues distances en France avec mon équipe régionale, j’ai décidé de m’engager pour la Visma Ski Classics lors de la saison 2017/2018. J’ai accepté une offre de l’eD System Bauer Team et, depuis ce jour, je n’ai pas regardé en arrière. J’aime participer à des compétitions Visma.

 

  • La saison dernière, vous avez obtenu d’excellents résultats, terminant 7e au classement général et intégrant le top 20 à chaque course. Comment résumez-vous la saison dernière et quelles sont vos ambitions pour la saison prochaine ?

J’ai réalisé mes meilleurs résultats la saison dernière mais j’en ai aussi eu de très mauvais, donc j’ai des sentiments mitigés. Je suis motivée par les meilleures courses et, au cours des plus difficiles, j’apprends ce que je dois améliorer. Mon ambition pour la saison prochaine est de pouvoir me battre avec les meilleures et de pouvoir rester dans le top 10 à chaque course où je participe.

 

SKI DE FOND - La saison dernière, la Jurassienne Roxane Lacroix a terminé 7e au classement général de la Visma Ski Classics, circuit international de longues distances en ski de fond. La Bois d'Amonière se tourne avec envie vers le prochain hiver. Retrouvez l'interview réalisée par Visma Ski Classics.

 

  • Comment se déroule votre préparation estivale ?

Jusqu’à présent, mon entraînement d’été se déroule bien et j’espère qu’il continuera ainsi. Nous avons eu un confinement pendant près de deux mois donc mon entraînement a été plutôt facile pendant cette période. Je suis contente d’en être sortie et que nous ayons presque pu reprendre une vie normale.

 

  • Quels conseils donneriez-vous aux athlètes qui veulent performer dans les courses de longue distance ? Pensez-vous qu’un athlète français sera à l’avenir l’un des meilleurs concurrents de la Visma Ski Classics ?

Je ne suis pas une légende des classiques de la Visma, donc je ne pense pas que je suis la mieux placée pour donner des conseils. Cependant, je pense qu’ils peuvent apprendre beaucoup en observant la technique et la tactique des meilleurs. Je pense que vous pouvez vous améliorer beaucoup en participant au Pro Tour face aux meilleurs athlètes. Les fondeurs français peuvent être de bons prétendants et le nombre d’athlètes dans le Pro Tour augmente chaque année. Avec plus d’expérience, je pense qu’ils pourront obtenir de bons résultats dans le Pro Tour.

 

  • Que pensez-vous du développement de la Visma Ski Classics ? Et que faire pour toucher un public plus large en France ?

Le concept devient plus attrayant chaque année depuis que le circuit ajoute régulièrement de nouvelles choses. J’aime ça ! La réputation du circuit augmentera en France avec l’organisation de courses sur le territoire.

 

Photos : Visma Ski Classics / Interview : André Santos.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.