Ski de Fond | Ruka : « C’est une erreur de junior », déclare Klaebo

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski

SKI DE FOND – L’erreur commise samedi en finale du sprint de Ruka a été qualifiée d’« erreur de junior » par celui qui l’a commise : Johannes Hoesflot Klaebo

 

La coupe du monde de ski de fond s’est ouverte, samedi, avec un coup de théâtre qui va rester dans les anales. A quelques mètres de la ligne d’arrivée, le jeune prodige Johannes Hoesflot Klaebo a relâché l’effort, certain d’ajouter une victoire à son palmarès. Pour s’en convaincre, le fondeur a jeté un œil à sa gauche. Il n’y avait personne pour lui faire de l’ombre. Sauf qu’à droite,  le Russe Alexander Bolshunov ne relâchait pas l’effort. Au point qu’il allait même l’emporter.

 

Besoin de s’isoler après l’arrivée

« C’est une erreur de junior, a commenté le Norvégien. Il n’y a rien d’autre à dire. Mais c’est mieux que ça se passe ici et pas lors des championnats du monde. Je pense que j’aurais gagné si j’étais allé au bout, mais nous ne le saurons jamais. »

 

Après avoir franchi la ligne d’arrivée, Johannes Hoesflot Klaebo s’est assis contre un panneau publicitaire, puis il a disparu sans dire un mot. Bolshunov et Brandsdal, troisième du jour, l’ont attendu en vain pour la traditionnelle photo du top 3. Le Scandinave est réapparu lors la cérémonie de remise des prix.

 

Trop arrogant ?

« J’étais énervé », a-t-il confié auprès de nos confrères de la NRK. Selon la chaîne de télévision, ses coéquipiers ne l’auraient pas épargné. « Il a un peu mérité ce qu’il lui est arrivé », a déclaré Emil Iversen, faisant directement allusion à son arrogance.

Tous étaient convaincus que cet épisode allait lui servir de « leçon ».

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.