Ski de fond | Ruka : Johaug et Klæbo s’affirment

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, Ruka
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SKI DE FOND – C’est la fin du premier week-end de coupe du monde à Ruka. Un premier événement finlandais qui a réservé son lot de surprises, de confirmations et d’espoirs. Johannes Hoesflot Klæbo, Therese Johaug mais aussi Hugo Lapalus au programme du premier bilan de l’hiver.

 

Ski de fond : deux leaders pour deux gros globes

Le schéma semble fixé. Que ce soit du côté des dames, comme du côté des hommes, deux leaders ressortent grandis et plein d’espoirs après les trois premiers jours de compétition. Therese Johaug, évidemment, mais aussi Johannes Hoesflot Klæbo qui après un dernier hiver en demi-teinte, se rassure en remportant les deux premières distances de la saison.

Therese Johaug en campagne contre les Suédoises

Honneur aux dames, comme dans l’ordre des courses à Ruka. Therese Johaug est dominante et n’aime toujours pas le suspens. Vainqueure samedi en individuel classique puis dimanche en maîtrise en skating, la très dynamique norvégienne ne porte que très peu d’intérêt à ses concurrentes et notamment Frida Karlsson.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, Ruka

Tatiana Sorina (RUS), Therese Johaug (NOR), Ebba Andersson (SWE) – © Vianney THIBAUT/NordicFocus.

 

La jeune Suédoise, deuxième samedi puis quatrième dimanche, n’a pas fait le poids face à sa rivale Johaug. C’est de même pour Ebba Andersson, finalement troisième du Ruka Triple, mais elle aussi un, voire deux crans en dessous de la leader suprême du circuit. La tenante du titre du gros globe de cristal prend l’ascendant athlétique visiblement, et sans doute psychologique.

 

Johannes Hoesflot Klæbo, un patron retrouvé

Si pour beaucoup, le sport c’est surtout dans les jambes, Klæbo a montré que c’était aussi la tête. Le visage fermé, concentré, sûr de lui et de ses capacités, le Norvégien a fait honneur au prénom Johannes, décidément synonyme de victoire dans le pays des Fjords. Déchu et déçu sur le sprint, il s’est d’abord relevé samedi en remportant l’individuel, et en réalisant un coup de maitre tactique le dimanche sur la poursuite.

pub
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, Ruka

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) – © Vianney Thibaut/NordicFocus

 

Vainqueur sans contestation de cette première tournée de la saison, le blondinet scandinave envoie un message comme il pouvait en envoyer lors de son sacre de l’hiver 2018/19. Et surtout à Alexander Bolshunov, son plus féroce rival qui, tout le week-end, a été battu par un Klæbo intraitable.

 

>> Revivez les folles poursuites dames et hommes de dimanche dans les conditions du direct. <<

 

Hugo Lapalus dans le coup peut voir du vert

S’il est un Français dont ce premier week-end est une réussite, c’est bien Hugo Lapalus. Le jeune fondeur du ski-club de La Clusaz, membre des Teams Bélier et Farté n’a guère déçu à Ruka. Il a même assuré, et rassuré tout un effectif, et les fans du ski de fond français. Dans les points avec une 24e place sur l’individuel classique, il en sort le dimanche, mais s’offre un espoir de dossard vert international.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, Ruka

Hugo Lapalus (FRA) – © Vianney Thibaut/NordicFocus

 

Car oui, cette saison, la FIS a décidé de remettre au goût du jour le dossard de meilleur jeune au classement général. Celui-ci intéresse donc tous les fondeurs de moins de 23 ans, à commencer par le mousquetaire Lapalus. Ils ne sont que trois à y prétendre pour le moment, mais quels athlètes !

Le Haut-Savoyard devra batailler avec William Poromaa, considéré comme le futur du ski de fond suédois, et Gus Schumacher, le premier champion du monde U23 de l’histoire des États-Unis. C’était à Oberwiesenthal en février dernier. À la fin du premier week-end, le tricolore pointe à 40 points du Suédois, en deuxième position, un point devant l’Étasunien.

 

Les grands perdants du week-end de Ruka

Le premier grand perdant de ce week-end, c’est évidemment le virus. Aucun athlète ni aucun staff n’a eu de mauvaise surprise avec un contrôle positif sur cette première étape de coupe du monde finlandaise.

Sportivement, le grand perdant en est en fait une. C’est Heidi Weng. Bouleversée, comme traumatisée par la situation sanitaire et le virus qui plane au-dessus de chaque tête, la numéro deux norvégienne a craqué, n’a pas la tête à la course. Elle a quitté samedi matin le site fennoscandien pour retourner au pays, et se changer les idées. Le trait sur le général est d’ores et déjà acté.

Ski de fond, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Heidi Weng (NOR) fait la grimace en ce début d’hiver – Modica/NordicFocus

 

Du côté des hommes, celui que la Norvège pouvait voir comme l’athlète le plus complet, Paal Golberg, n’a pas eu les résultats escomptés. Le golgoth norvégien s’est manqué sur le sprint, avant de passer à côté de l’individuel et de ne réaliser que le 31e temps sur la poursuite du dimanche. Une première semaine à oublier pour Golberg qui pointe au 23e rang mondial.

Du côté des absences du début de saison. Martin Johnsrud Sundby n’était évidemment pas là, non sélectionné par les coachs norvégiens. C’est un habitué des bons coups et des bons résultats du côté du clan norvégien qui n’était pas de la partie. Maiken Caspersen Falla, meilleure sprinteuse au rapport pour les mêmes Norvégiens, n’était pas là, elle non plus.

 

Les résultats et classements après le week-end de Ruka

Classement poursuite dames

Télécharger (PDF, 808KB)

Classement poursuite hommes

Télécharger (PDF, 818KB)

Classement général dames

Télécharger (PDF, 576KB)

Classement général hommes

Télécharger (PDF, 582KB)

 

Photos : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.