Ski de fond | Ruka : la nouvelle qui a fait paniquer Klæbo

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, Ruka
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SKI DE FOND – La NRK a révélé qu’un combiné russe porteur de la Covid-19 avait pu pénétrer dans le stade de Ruka à cause d’un test faussement négatif. En apprenant l’information, le Norvégien Johannes Hoesflot Klæbo s’est interrogé sur sa présence à Davos et Dresde.

 

Ski de fond : et si Klæbo n’allait pas à Davos, ni à Dresde

Juste avant la coupe du monde qui a débuté ce week-end, un combiné russe a pu se déplacer dans le stade de Ruka, alors qu’il était positif au coronavirus.

Pour être clair, il était négatif quand il a quitté son pays. De nouveau, rien n’a été détecté quand il a passé le test antigénique à Ruka. Le résultat positif est venu du test PCR pratiqué entre les deux à Helsinki.

Il a aussitôt mis en quarantaine, avec deux cas contacts.

Un récit confirmé par le directeur de course du combiné nordique de la Fédération internationale de ski (FIS), Lasse Ottesen.

pub

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, Ruka

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) – Modica/NordicFocus.

L’information révélée par la NRK n’est pas pour rassurer la star norvégienne du ski de fond, Johannes Hoesflot Klæbo. Samedi et dimanche, il a remporté l’individuel classique puis la poursuite skate. De quoi lui permettre de quitter la Finlande avec le dossard jaune de leader.

« Cela veut dire que nous prenons des risques. Et nous le savons », a commenté le Scandinave quand on lui a appris ce qui était arrivé. Et de s’interroger à chaud sur sa participation aux prochaines étapes de Davos et Dresde.

Depuis le début de la pandémie, le triple champion olympique a pris d’énormes précautions pour ne pas tomber malade.

Dimanche soir, Johannes Hoesflot Klæbo souhaitait rentrer chez lui et prendre le temps de la réflexion. « Bien sûr, c’est tentant d’aller skier à Davos, mais il faut trouver des solutions », a-t-il ajouté.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, Ruka

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) – Modica/NordicFocus.

Avec l’entraîneur de l’équipe de ski de fond, Eirik Myhr Nossum, la Norvège a connu un faux cas positif. Les Russes ont vécu le contraire.

C’est dire que les prochaines semaines, les nerfs vont être mis à rude épreuve car le risque zéro n’existe pas.

A Ruka, les sauteurs tchèques Filip Sakala et Matjaz Zupan ont eux aussi été rattrapés par la Covid-19, de même que le Bulgare Vladimir Zografski.

 

A lire aussi :

 

Photo : Nordic Focus

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.