Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Que puis-je faire pour vous ?

Sadie Maubet Bjornsen, ski de fond, Konnerud
04.03.2020, Konnerud, Norway (NOR): Sadie Maubet Bjornsen (USA) - FIS world cup cross-country, individual sprint, Drammen (NOR). www.nordicfocus.com. © Modica/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Ski de fond : Sadie Maubet Bjornsen fait l’impasse sur le mois de décembre

SKI DE FOND – La fondeuse américaine Sadie Maubet Bjornsen ne sera pas sur le circuit coupe du monde en cette fin d’année 2020. Pour préparer les Mondiaux d’Oberstdorf (Allemagne), elle préfère passer du temps chez elle, en Alaska.

 

Ski de fond : un nouveau plan de saison pour Sadie Maubet Bjornsen

D’ordinaire, la fondeuse étasunienne Sadie Maubet Bjornsen, 31 ans en novembre, ne manque pas le début de l’hiver. Elle se déplace sans rechigner de Ruka à Lillehammer avant de se rendre dans les Grisons à Davos. Celle qui est membre du top 10 de la coupe du monde de sprint depuis trois hivers va pourtant manquer ses courses cette saison. « J’ai élaboré un plan qui implique un chemin différent de la normale pour moi : je passerai plus de temps chez moi, en Alaska, à préparer la saison. Je serais donc absente de la première période de la saison de coupe du monde », explique-t-elle sur le site de la Fédération américaine.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

L'article continue sous la publicité
pub

As the winter comes closer, and the anticipation of a new season is upon us, I have shaped a plan that will entail a different path than normal for competing on the World Cup Circuit this season. With the heart of my goals focused on the World Championships February 23-March 7, I will spend more time at home in Alaska preparing for the season, which includes missing period 1 of World Cup. Between the challenges we are facing with COVID right now, and some persistent overuse injuries I have been working through during the summer and fall training, this plan will provide me the extra months to get my body in the place it needs to be for the World Championships. I will certainly miss some of my favorite races of the year, but am confident this balanced approach will allow me to perform at my best. One of the things I am looking forward to the most is spending the Christmas holiday with my entire family in the states, something that hasn’t fit into my schedule for nine years! Part of this balanced approach includes basing out of Meribel, France between the races- spending more time with my husband between competitions, and hopefully finally improving my french! I look forward to meeting the race courses in early 2022, with the same excitement and energy I generally hit the hills of Kuusamo with! Click the link in my bio to read more. 📸: @nordicfocus #lifebalance #sadiemaubetbjornsen

Une publication partagée par Sadie Maubet Bjornsen (@sbjornsen) le

 

Pour expliquer cette décision, la médaillée de bronze mondiale 2017 du team sprint, évoque la situation sanitaire actuelle mais surtout des blessures venues perturber sa préparation estivale : « Ce planning me donnera le mois supplémentaire d’entraînement pour remettre mon corps en ordre avant les championnats du monde, je suis convaincue que cette approche équilibrée me permettra d’y briller » Le rendez-vous d’Oberstdorf constitue la pierre angulaire de son hiver et l’Américaine veut tout mettre en place pour y être performante.

L'article continue sous la publicité
pub

 

Un camp de base à Méribel

Sadie Maubet Bjornsen, pour la première fois depuis neuf ans, va pouvoir passer les vacances de fin d’année et les fêtes de Noël avec sa famille. Ensuite, lors de son retour en Europe au début de l’année 2021, elle sera basée en France, du côté de Méribel, avec Jo, son mari. « J’espère que je pourrais améliorer mon français », indique-t-elle, malicieuse, sur son compte Instagram. « J’ai hâte de retourner sur les pistes en 2021 avec la même excitation et la même énergie avec lesquelles j’arrive généralement à Ruka », termine l’Alaskaine.

 

Sadie Maubet Bjornsen, ski de fond, Nove Mesto

Sadie Maubet Bjornsen (USA) – Modica/NordicFocus

 

Photos : Nordic Focus.

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter cet article

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski nordique, saut à ski, Vu de Norge, Norvège, Biathlon, Ski de fond, Combiné nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, vol à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

A LIRE AUSSI

Ski de fond

La star norvégienne Johannes Hoesflot Klaebo est devenue, ce mercredi, le premier fondeur de l'histoire à conserver son titre mondial du sprint. Une deuxième...

Ski de fond

Il était l'un des favoris du sprint des Mondiaux d'Oberstdorf. Mais la journée a été compliquée pour le Suédois Oskar Svensson.

Ski de fond

L'image de l'accrochage entre Lotta Udnes Weng avec sa sœur jumelle, Tiril, a marqué les demi-finales du sprint des championnats du monde de ski...

Ski de fond

Le Russe Sergey Ustiugovv a terminé cinquième du sprint d'Oberstdorf. Une prouesse compte tenu de ce qu'il vient de vivre depuis plusieurs mois.

Ski de fond

Johannes Hoesflot Klaebo est un géant. Le Norvégien devient, à 24 ans, le seul sprinteur à conserver son titre mondial sur deux éditions. Il...

Ski de fond

Le fondeur star de Suède, Oskar Svensson, a bien failli rater son entrée en piste à Oberstdorf.

Ski de fond

Et si, jeudi midi, la Suède décrochait le titre en sprint ? Ses fondeuses se sont en tout très bien comportées lors des qualifications.

Ski de fond

Jeudi matin, les qualifications du sprint classique ont vu Johannes Hoesflot Klaebo et Johanna Hagstroem signer les meilleurs temps. Trois Français participeront aux finales.