Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Que puis-je faire pour vous ?

Klaebo, Iversen

Ski de fond | Seefeld : Klaebo et Iversen champions du monde

SKI DE FOND | SEEFELD 2019 – Le titre mondial du team sprint est remporté par les Norvégiens Johannes Hoesflot Klaebo et Emil Iversen. La Russie prend l’argent, l’Italie le bronze. Les Français Lucas Chanavat et Richard Jouve sont cinquièmes.

 

Une accélération soudaine, comme il en a le secret. C’est ce qui a permis aux Norvégiens de remporter le sprint par équipes des Mondiaux de Seefeld. Cette accélération est venue de Johannes Hoesflot Klaebo dans le dernier raidard du parcours. Une accélération impressionnante qui lui permet de faire le doublé sprint/team sprint.

 

Klaebo

 

L'article continue sous la publicité
pub

Une course d’attente

Comme chez les dames, la course ne s’est décantée que lors du dernier tour. Avant, on a assisté à une course à l’élimination. La Slovénie a chuté puis le Canada s’est fait décrocher comme l’Autriche et les Etats-Unis.

Dès lors, ils n’étaient plus que six pour le titre suprême, et les précieuses médailles. Dans ce sixté de tête, il y avait les Français Lucas Chanavat et Richard Jouve. Avec des bombes sous les pieds, le duo tricolore réussi à se maintenir en tête de groupe, malgré une chute des Russes les impactant à leur avant-dernier passage de témoin.

Si les techniciens français ont trouvé la bonne mixture à mettre sous les skis, les Norvégiens aussi. Encore plus que les Français, les skis d’Emil Iversen et de Klaebo glissent très bien, trop bien pour la concurrence.

 

Retivykh, Bolshunov, Klaebo, Iversen, Pellegrino, De Fabiani

Gleb Retivykh (RUS), Alexander Bolshunov (RUS), Johannes Hoesflot Klaebo (NOR), Emil Iversen (NOR), Federico Pellegrino (ITA), Francesco De Fabiani (ITA), (l-r) – Modica/NordicFocus

 

Le dernier tour s’est donc apparenté à un jeu de dupes. Alexander Bolshunov a accéléré dès la sortie du stade, laissant Chanavat pantois, en queue de groupe, un peu décroché. Mais, comme lors du sprint individuel, les fondeurs se sont regardés en haut de la montée, stoppés tels des cyclistes sur piste. Chacun s’épie, se regarde, jauge les forces des autres. Cela a fait le jeu de l’équipe de France puisque Chanavat est revenu sur le groupe au moment où celui-ci se remet en route.

L'article continue sous la publicité
pub

La France est de retour dans la bataille pour le podium. Avant d’arriver dans le stade, le Finlandais fait un tout droit, chute et gêne le Français. Ils ne sont plus que 5. Klaebo prend la tête à la glisse devant la Russie, comme à chaque tour. Et puis, et puis… Il accélère dans la banane du stade et laisse tout le monde sur place. Bolshunov n’arrive pas à suivre mais s’assure l’argent, avec Gleb Retivykh. Le bronze s’est joué entre l’Italie et la Suède : Federico Pellegrino prend le dessus sur Calle Halfvarsson.

 

GULLGUTTA!!! 🥇

Une publication partagée par Langrennslandslaget (@langrennslandslaget) le

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

Les Bleus cinquièmes

La France – avec Chanavat et Jouve – est décrochée de la course à la médaille de bronze mais prend une belle cinquième place.

Si le clan tricolore n’a pas encore décroché de médaille du côté de Seefeld, le bilan de cette première semaine est tout de même positif. Une quatrième place avec Richard Jouve en sprint, une sixième place sur ce même événement avec Lucas Chanavat, une cinquième place du skiathlon par Clément Parisse et ce même rang ce dimanche en team sprint. La France n’a pas à rougir de ce bilan avant les épreuves de distance et le relais, tant attendu.

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

Klaebo encore un peu plus dans l’Histoire

Grâce à ce titre mondial, le jeune Klaebo entre encore un peu plus dans la grande historie de son sport. Il devient le quatrième fondeur à réaliser le doublé des sprints lors d’un Mondial après Ola Vigen Hattestad en 2009, Nikita Kriukov en 2013 et Petter Northug Jr. en 2015.

Le vainqueur du Tour de Ski 2019 devient également le plus jeune fondeur à remporter le team sprint des championnats du monde. A 22 ans et 165 jours, il devancent Alex Harvey, titré en 2011 à 22 ans et 176 jours.

L'article continue sous la publicité
pub

 

 

Les résultats complets

Télécharger (PDF, 217KB)

 

L'article continue sous la publicité
pub

Photos : Nordic Focus Photo Agency

Cliquez pour commenter cet article

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver, Oberstdorf 2021
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski nordique, saut à ski, Vu de Norge, Norvège, Biathlon, Ski de fond, Combiné nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, vol à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

A LIRE AUSSI

Ski de fond

18:04. Les entraîneurs de l’équipe de France ont tranché. Pour le relais des championnats du monde d’Oberstdorf (Allemagne), ce seront Hugo Lapalus et Maurice...

Ski nordique

Retrouvez ci-dessous le tableau des médailles des championnats du monde de ski nordique d'Oberstdorf (Allemagne).

Ski de fond

15:12. Après deux courses en deçà de ses espérances (6e sur le skiathlon et le 15 km skate), le Norvégien Sjur Roethe a choisi...

Ski de fond

12:38. Vingt-quatre heures après avoir pris la médaille d’argent de l’individuel court skating de la coupe du monde de para ski nordique de Planica...

Combiné nordique

L'Autrichien Johannes Lamparter, champion du monde juniors, remporte le concours de saut à ski de la compétition disputée sur le grand tremplin après un...

Ski de fond

Le fondeur norvégien Johannes Hoesflot Klæbo a réagi aux récents cas de coronavirus qui se sont déclarés aux Mondiaux d'Oberstdorf.

Ski de fond

10:16. Tout cela a été long à se mettre en place mais, ça y est, les para nordiques sont actuellement sur le pont !...

Ski de fond

Rémi Salacroup, entraîneur du Team Vercors Isère, évoque la fin de saison de ses fondeurs.