Ski de fond | Seefeld : l’échappée belle de Holund

Hans Christer Holund

SKI DE FOND | SEEFELD 2019 – Le Norvégien Hans Christer Holund est devenu champion du monde de la mass-start 50 km skating ce dimanche après-midi à Seefeld. Il est parti en solitaire après 20 kilomètres de course. Alexander Bolshunov et Sjur Roethe prennent les autres médailles. 

 

Comme depuis la nuit des temps, le 50 kilomètres masculinskate cette année, clôt les grands événements internationaux du ski nordique. Plus qu’une course de fond, sur des skis de fond, il s’agit d’un marathon XXL de presque deux heures. C’est la grande course de la dizaine des Mondiaux de Seefeld. La semaine prochaine, les fondeurs enchaîneront avec le 50 km classique d’Oslo sur la colline d’Holmenkollen devant le plus passionné public de la planète où des images à nous rappeler l’Alpe d’Huez lors du Tour de France nous ferons rêver.

Mais revenons à la course du jour, la der des ders des championnats du monde de ski nordique de Seefeld en ce jour de VasaloppetToutes les bonnes choses ont une fin, heureusement. 

 

HANS CHRISTER HOLUND!!! VERDENSMESTER på 5-mila 💪🥇🇳🇴 @hcholund

Une publication partagée par Langrennslandslaget (@langrennslandslaget) le

 

Holund lance la course

Les deux premiers tours étaient menés à un rythme de sénateurs. Au vingtième kilomètre de course, tout le monde changeait de skis. Après cela, le Norvégien Hans Christer Holund créait le premier écart de la course, après un peu plus de 21 kilomètres d’effort. Le médaillé de bronze du skiathlon aux Jeux de Pyeongchang lançait alors véritablement la course : il comptait plus de 20 secondes d’avance sur le peloton à la mi-course.

Personne n’ayant la volonté de faire l’effort derrière lui, Holund prenait une bonne marge d’avance : jusqu’à une minute et vingt secondes au kilomètre 35. Mais à ce moment-là, la poursuite à véritablement parler était lancée, enfin.

 

 

Le coup tactique des Russes pour Bolshunov

Au 37e kilomètre, le leader de la course changeait de skis pour la seconde fois. Ses rivaux faisaient de même, sauf les Russes Evgeniy Belov, Alexander Bolshunov, Andrey Melnichenko et Denis Spitsov. Ce coup tactique leur permettait de reprendre une petite dizaine de secondes à Holund.

Mais très vite, on comprenait que le coup des Russes n’était pas un coup gagnant dans la poursuite du Norvégien. Leur petit pécule d’avance sur leurs poursuivants fondait comme neige au soleil sur les pistes de Seefeld. Cependant, Bolshunov restait devant le peloton et l’écart avec Holund baissait continuellement à partir de ce passage par le stade. Il passait à 55 secondes à 8.5 km du but, cependant le peloton restait à 1 minute 19 secondes.

 

L’échappée dorée de Holund

À partir de ce moment-là, les positions étaient bien établies. Hans Christer Holund allait l’emporter au bout des 50 bornes de la mass-start des Mondiaux 2019. Bolshunov, malgré un gros retour dans les dix derniers kilomètres sans avoir changé de ski une seconde fois, échouait à 27 secondes de la médaille d’or après avoir relâché son étreinte dans les derniers hectomètres.

Un groupe d’une petite vingtaine d’unités allait se jouer la dernière breloque, celle contenant du bronze. C’est le Norvégien Sjur Roethe qui prend cette médaille de bronze, en réglant Martin Johnsrud Sundby, enfin titré en individuel lors d’un grand championnat mercredi dernier, au sprint.

 

Hans Christer Holund

Hans Christer Holund (NOR) – NordicFocus

 

Cette victoire permet à la Norvège de réaliser le grand chelem dans les épreuves masculines de ski de fond lors de ces Mondiaux de Seefeld.

 

 

Cette médaille d’argent permet à Bolshunov de remporter sa quatrième médaille en Autriche – à chaque fois en argent. C’est le seul Russe à décrocher plus de 3 médailles aux Mondiaux de ski nordique avec Sergey Ustiugov en 2017 du côté de Lahti, en Finlande.

 

Alexander Bolshunov, Hans Christer Holund, Sjur Roethe

Alexander Bolshunov (RUS), Hans Christer Holund (NOR), Sjur Roethe (NOR) – NordicFocus

 

 

Les Français n’ont pas pesé sur la course, Backscheider dans les 10

Malheureusement, les fondeurs tricolores engagés ce dimanche n’ont pas pesé sur ce marathon des fondeurs. Malgré tout, Adrien Backscheider, neuvième, signe un second top 10 en individuel. Clément Parisse est 19e, Robin Duvillard 27e et Maurice Manificat 32e.

 

 

La délégation française repart de Seefeld avec une belle médaille de bronze remportée lors du relais masculin vendredi dernier grâce à un Richard Jouve parfait à la finition.

Du côté du clan suisse, Dario Cologna termine 7e à moins de 10 secondes du bronze tandis que Toni Livers est 24e. Enfin, Alex Harvey, champion du monde en titre de la spécialité, prend la 12e place.

 

Les résultats complets et le classement final des médailles

Télécharger (PDF, 230KB)

Télécharger (PDF, 257KB)

 

Rendez-vous dans deux ans à Oberstdorf

Les 52es Mondiaux de ski nordique de Seefeld sont donc maintenant terminés. Le grand cirque du ski de fond, du combiné nordique et du saut à ski retrouvera les flonflons de la compétition phare de la FIS au début du mois de mars 2021 du côté d’Oberstdorf, en Allemagne.

 

Photos : Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.