Ski de fond | Seefeld : les Français «déçus» sur le team sprint

ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

SKI DE FOND – 5e du team sprint, les Français ne passent pas loin du podium. Ils racontent, pour Nordic Magazine, leur course. .

 

En arrivant en zone mixte, Richard Jouve et Lucas Chanavat se confient sur leur course du team sprint. Cinquièmes à quelques secondes du podium, les deux athlètes parlent d’une course «très difficile».

« C’est une course de championnats du monde et en plus en classique, rappelle Richard Jouve. Mais c’est la première fois que dans ce format nous sommes en finale et c’est déjà une réussite.»

Le fondeur de Montgenèvre salue aussi le travail des techniciens français sur ce team sprint : «nous avions un super matériel, de très bons skis et une super équipe.»

 

Nous avions un super matériel et une super équipe.

 

Lucas Chanavat approuve son compatriote avant de raconter le dernier tour et les tactiques du peloton de tête. «J’étais détaché du groupe avant ce gros ralentissement alors ça m’a aidé à revenir mais ensuite, le Finlandais est tombé devant moi, j’ai dû l’éviter mais j’étais en fin de groupe. Je voulais me préserver pour la ligne droite finale mais j’ai senti que dans la dernière montée, c’était trop dur.» 

Le skieur du Grand-Bornand salue ensuite avec ferveur son compatriote : «Richard est en excellente forme, c’est dommage.»

 

C’est de très bon augure pour la suite, à chaque fois on ne passe pas loin.

 

Mais pas question pour les Bleus de baisser les bras. «Notre bilan est décevant, triste, parce qu’à chaque fois on ne passe pas loin», racontent-ils. «Mais les sensations sont bonnes et c’est de très bon augure pour la suite, de voir que nous sommes capables d’être présents, même en classique», termine Richard Jouve.

 

A lire aussi : le récit de la course

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.