Ski de fond | Seefeld : Meng et De Marre remportent la course qualificative

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

SKI DE FOND | SEEFELD 2019 – Les courses qualificatives de ski de fond lancent les Mondiaux de ski nordique de Seefeld. La Chinoise Meng Honglian et le Belge Thibaut De Marre signent les meilleurs chronos de la journée.

 

Les Mondiaux 2019 de ski nordique sont (enfin) lancés ! La première journée de cette grand-messe des sports nordiques était réservées aux courses qualificatives de ski de fond.

Au bout de l’effort, certains athlètes qui n’étaient pas parvenus à se qualifier pour les Mondiaux via les points FIS récoltés tout au long de l’hiver, se sont offerts un ticket pour la course de distance interval starts. Seul le top 10 de chaque compétition a une chance de composter son billet pour la course des Mondiaux.

Elles auront lieu la semaine prochaine : un 10km classique pour les dames mardi prochain et un 15km, toujours dans le style ancestral, pour les hommes le lendemain.

Bien entendu, les épreuves du jour ne rassemblent que des athlètes inconnus venus de petits pays à la culture nordique peu développée. C’est aussi ce qui fait le charme des championnats du monde.

 

Victoire de Meng Honglian, Mourao en habituée

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Honglian Meng (CHN) – Modica/NordicFocus. 

Sur le 5km classique féminin, c’est la Chinoise Meng Honglian qui l’emporte en 15 min 57 sec. La vainqueur du jour, 56eme du 10km skate des Mondiaux U23 de Lahti il y a quelques semaines, va participer à ses premiers Mondiaux seniors.

Elle devance la Brésilienne Jaqueline Mourao, 43 ans, de 30 secondes et l’Australienne Katerina Paul, 5eme de la Falls Creek, course du circuit World Loppet en août 2017, de 42 secondes. La Sud-Américaine est une habituée des qualifications pour les Mondiaux : 12eme à Liberec en 2009, 7eme en 2011 à Oslo et 9eme en 2013 dans la Val di Fiemme. Avec ce joli podium, la fondeuse brésilienne mère de deux enfants, se qualifie pour la troisième fois en quatre courses.

 

 

Deux Mongoles – Enkhtuul Ariunsanaa et Ariuntungalag Enkhbayar – sont dans les 10 comme les Croates Gabrijela Skender et Nika Gagecic, 16 ans. La Turque Aysenur Duman y est aussi à l’instar de l’Islandaise Kristun Gudnadottir et de la Grecque Maria Ntanou.

 

 

Le Belge De Marre remporte la bataille

Mark Chanloung, Thaïlandais d’origine Italienne ayant participé aux Jeux olympiques 2018, en tête à tous les intermédiaires du 10km classique masculin, a dû penser l’emporter. Malheureusement pour lui le Belge Thibaut De Marre, 5eme du Marathon de Bessans classique en janvier dernier, a réalisé une grosse fin de course.

Le fondeur du plat pays l’emporte donc 13 secondes devant l’Italo-Thaïlandais. L’Islandais Albert Jonsson complète le podium à presque 30 secondes.

Top 10 également pour les Argentins Marco et Franco Del Farra, le Hongrois Adam Konya, l’Islandais Dagur Benediktsson, le Bulgare Todor Malchov, l’Iranais Seyed Sattar Seyd et le Mongol Achbadrakh Batmunkh.

Enfin, le Mexicain Luis Carrasco Arena, 55 ans, termine 53eme à plus de 15 minutes.

 

Les résultats complets

Télécharger (PDF, 190KB)

Télécharger (PDF, 208KB)

 

Demain, il y aura, sur Seefeld, les premières compétitions décernant des médailles : les sprints style libre de ski de fond, avec de sérieuses chances de médailles pour le clan français.

 

Photos : Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.