Ski de fond | Ski Tour : Alexander Bolshunov au-dessus du lot

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND – Alexander Bolshunov s’est imposé dans la mass-start de Meråker. Le Russe a terminé la course de 34 km en solitaire. Il prend du même coup la tête du classement général du Ski Tour.

 

Meråker-Meråker. Les fondeurs devait parcourir 34 km lors de la quatrième étape du Ski Tour. C’est Alexander Bolshunov qui s’est imposé en patron dans cet exercice inhabituel. Le Russe a devancé Johannes Hoesflot Klæbo et Emil Iversen.

 

Manificat pour pilote

Des paysages magnifiques, un plateau aux allures de bout du monde enneigé, le lac Fjergen pour destination, une frontière suédoise toute proche. Le décor de la mass-start ne pouvait que combler les amoureux de terre nordique.

Au premier sprint situé à trois kilomètres, c’est le sprinteur italien Federico Pellegrino qui faisait le plein de points bonus, devant les Norvégiens Johannes Hoesflot Klæbo et Finn Haagen Krogh.

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Federico Pellegrino (ITA) –  Thibaut/NordicFocus.

 

Une fois atteint le Gammelseterhaugen (618 m), le peloton était mené par Maurice Manificat, désireux d’imprimer la cadence malgré le vent de face. Le Suédois Jens Burman nourrissait alors le même projet que le Français. Un autre tricolore, Adrien Backscheider, jouait aussi devant. L’accélération n’était pas restée sans effet. Elle avait provoqué une première cassure, avec une petite trentaine d’hommes derrière le Haut-Savoyard.

Quand a été atteint un autre point culminant du parcours, le Litjåtjønnin, les positions n’avaient pas changé. C’était avant que le chronomètre n’affiche 25 minutes de course. Le dossard jaune de leader de la coupe du monde, le Russe Alexander Bolshunov, sortait une première fois du bois.

 

Le bâton de Bolshunov

A Vektarhagan (600 m), c’est lui qui prenait les commandes, soutenu par ses compatriotes Andrey Melnichenko et Ivan Yakimushkin. Tout s’emboitait à merveille pour le numéro mondial, jusqu’à ce qu’il casse un bâton. Il dut alors fournir un coûteux effort pour remonter dans le train qui ne l’avait pas attendu.

Surtout que Jens Burman avait appuyé une nouvelle fois sur le champignon. Manificat en faisait d’ailleurs les frais.

A la deuxième chasse aux bonifications, le Norvégien Sjur Roethe était le plus gâté. De quoi lui donner des ailes. Bolshunov ne le laissait toutefois pas s’échapper seul. Les deux hommes étaient rejoints par Simen Hegstad Krueger. Et le trio s’échappait.

Le Russe n’épargna pas ses compagnons de route. Krueger fut le premier à jeter l’éponge. Puis ce fut au tour de Roethe qui ne parvenait pas à s’accrocher pour rester au contact de Bolshunov.

Celui-ci se retrouvait seul (+ 45 secondes sur ses adversaires au km 31). La victoire lui était désormais acquise. Mais pas seulement. Il prenait la tête du classement du Ski Tour.

 

 

Les Français dans la course

Adrien Backscheider, 21e, est le meilleur Français. Derrière le Vosgien, on retrouve Clément Parisse 25e, Jean Tiberghien 28e, Maurice Manificat 46e et Renaud Jay 61e. Malade, Jean-Marc Gaillard n’a pas pris le départ.

 

Clément Parisse (FRA) et Jean Tiberghien (FRA) –  Thibaut/NordicFocus.

 

Le classement

Télécharger (PDF, 822KB)

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.