Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski de fond | Ski Tour : Backscheider, 7e, heureux

SKI DE FOND – Neuf Français étaient engagés aujourd’hui à Östersund. Leurs réactions d’après-course au micro de Nordic Magazine.

 

Ils n’ont pas pu lutter face à l’armada norvégienne et pourtant, ce ne sont pas moins de 9 tricolores qui étaient au départ du Ski Tour aujourd’hui.

 

Adrien Backscheider, 7e, est le meilleur Français du jour : « J’ai du mal à le croire, confie-t-il. J’ai pris un départ prudent et après, Larkov est parti vite et j’ai réussi à l’accrocher. J’ai remonté, je jouais devant. Alors j’ai essayé de faire un gros finish. C’est une première de jouer aussi proche pour moi. Je progresse, je suis bien content. Je sentais que ça allait bien aujourd’hui. La mass-start de 38km sera mon gros objectif. Après, je vais rentrer m’occuper de ma femme qui va accoucher. On espère que ça va tenir jusqu’au 20 février. »

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

Clément Parisse, lui aussi, jouait aux avant-postes avant le dernier tour. Il termine 13e. « Ca ne s’est pas si mal passé, commence le Français. C’était bien parti au début, après on a skié un peu ensemble avec Maurice à partir du 3e tour. J’ai eu un peu de mal à finir, j’ai manqué d’un peu de chance. Maintenant, on va prendre jour après jour. On va faire plus de kilomètres que sur le Tour de Ski, ça change. »

Même constat pour son acolyte Maurice Manificat, 34e. « C’est un concept sympa, il faut être costaud tous les jours et ça permet d’avoir un deuxième rendez-vous dans la saison un peu creuse, raconte-t-il. Aujourd’hui, je n’ai pas beaucoup pu aider Clément… Demain sera important, le sprint sera plus difficile. »

 

Jean-Marc Gaillard, 25e et dernier Bleu dans les points, tire un bilan moins positif de cette première journée : « Ce n’est pas du tout ce que j’espérais pour un début de tour. Mes sensations n’étaient pas terribles. C’est un peu dommage. On verra ce que ça donne par la suite. »

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

Richard Jouve, 33e, est le meilleur sprinteur au classement. « J’avais de super sensations pour les deux premiers tours. L’entame du dernier tour a été plus dure. J’avais un peu mal aux jambes, je préfère la deuxième partie du parcours. Notre gros objectif sera le sprint d’Åre, on devrait rentrer après. »

 

Valentin Chauvin devrait lui aussi rentrer à la maison après le premier sprint : « ça ne s’est pas bien passé, j’étais fatigué cette semaine à l’entraînement, explique-t-il. Je suis parti pour rester jusqu’à mardi à Åre, on verra ensuite. Ce qui m’intéresse, c’est surtout le classique de demain, j’aurais préféré être mieux placé. »

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Renaud Jay, 56e, pense lui aller plus loin que la 2e étape suédoise : « c’était une course très dure aujourd’hui, la piste n’était pas facile, dit-il au micro de Nordic Mag. Je partais devant donc avec personne au premier tour et c’était difficile ensuite de se mettre dans les skis. J’ai essayé de gérer ma course au mieux. Mais ce n’était pas l’objectif, je me concentre plutôt sur les sprints et la longue distance entre Storlien et Meråker. »

 

Jean Tiberghien, enfin, a encore pris de l’expérience sur la coupe du monde. 37e, il tire un bilan réaliste de sa course : « je n’ai pas l’habitude de courir aussi tard… J’ai un peu l’impression d’être endormi, j’ai eu du mal à me mettre en route. Sur la piste, il faut tout le temps skier fort, je pense que le meilleur temps est assez rapide. Je n’ai pas eu beaucoup de comparatif, j’étais beaucoup tout seul. Pour la suite, on verra, je n’ai pas vraiment d’objectifs. »

 

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Photos : Nordic Magazine

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Surprise en Suède où Linn Svahn fait le choix de sortir de l'équipe nationale de ski de fond pour préparer la prochaine saison.

Biathlon

Ce lundi matin, lors d'une conférence de presse très attendue, la Slovène Anamarija Lampic a expliqué les raisons de son passage du ski de...

Ski de fond

A 26 ans, Even Northug rejoint l'élite mondiale, après ses deux frères Petter et Tomas.

Ski de fond

La semaine dernière, la Haut-Savoyarde Julie Marciniak a été retenue au sein des collectifs de l'équipe de France de ski de fond. Pour Nordic...

Ski de fond

Le stage du groupe d'entraînement d'Yuri Borodavko débutera le 15 mai en Crimée. Alexander Bolshunov sera présent. Après son opération des dents, « tout...

Ski nordique

Le roi et la reine de Norvège ont reçu les athlètes norvégiens qui avaient participé aux derniers Jeux olympiques en Chine.

Biathlon

19:37. Ce vendredi soir, la Slovène Anamarija Lampic, 26 ans, a officialisé, sur Instagram, son changement de sport. Ainsi, celle qui a remporté le...

Biathlon

Sensation en Slovénie où la fondeuse Anamarija Lampic, quatorze podiums en coupe du monde, pourrait annoncer, dans quelques jours, son passage au biathlon.