Ski de fond | Ski Tour : un bilan Français mitigé

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SKI DE FOND – Avec trois fondeurs dans les points, la France limite la casse sur le 15km classique. Le bilan des athlètes.

 

Le bilan est mitigé aujourd’hui dans l’équipe de France. Le 15km classique d’Östersund a donné du fil à retordre aux tricolores. Avec trois Bleus dans les points, certains voient le positif. D’autres se fixent comme objectif le sprint d’Åre.

Leurs réactions pour Nordic Magazine. 

 

Adrien Backscheider, 21e : “Les Norvégiens sont partis très forts. Après les Russes m’ont rattrapé mais ils sont un cran au-dessus. Je suis revenu une fois, deux fois, la troisième fois je me fais reprendre par le groupe de derrière. Je n’ai pas encore la marge nécessaire pour être bien dans le groupe. En classique, il y a encore du boulot. Mais on va prendre le positif : on a skié quelques kilomètres avec eux. C‘est des bons repères, plutôt une bonne course, ce n’est pas catastrophique. Maintenant on va se concentrer sur la distance de jeudi.”

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

Jean-Marc Gaillard, 24e : “J’ai pu accrocher un bon groupe pendant deux tours. Au final, j’étais trop limite pour le tenir et je finis avec Klaebo. Ce n’est pas catastrophique, surtout que j’avais l’impression de tomber un peu malade hier. Donc on va dire que c’est une journée rassurante même si ce n’est pas exceptionnel. Le bilan d’Östersund ? Humide sur la fin ! J’aurais aimé mieux, il m’en manque un peu pour jouer avec les meilleurs. La mass-start jeudi sera vraiment intéressante.

 

Richard Jouve, 35e : “Mes sensations étaient plutôt bonnes, je n’ai pas perdu trop de places. Ca reste une course classique : ça part vite, ça finit vite et ça reste difficile. Le sprint sera le gros objectif mais on ne sait pas à quoi s’attendre puisque c’est court et en montée.”

 

Maurice Manificat, 41e : “En ce moment, j’ai un niveau moyen. Ce n’est pas le grand Maurice. Je me suis quand même fait plaisir mais c’est les sensations d’une poursuite classique : ça part fort et les Scandinaves et les Russes sont très forts à ce jeu-là. J’aurais aimé finir avec Richard qui était en bonne forme et le reste de notre groupe. La deuxième partie de course a été plus compliquée. Maintenant, on va faire en sorte d’arriver en forme pour le 38km.

 

Jean Tiberghien, 55e : “C’était une course assez compliquée, j’ai du mal en classique depuis le début de l’hiver. J’ai vu passer des wagons sans réussir à me mettre dans leurs skis donc c’était difficile. Ce genre de course part forcément très vite, il faut être tout de suite dans le rythme, il n’y a pas le droit à la moindre faute. Le bilan d’Östersund est plutôt mauvais. Je vais prendre les courses une à une et essayer de donner le meilleur à chaque fois.

 

Renaud Jay, 64e : “Un peu comme hier, c’était difficile sur une piste difficile. Le but était de passer la journée pour arriver au sprint sans y laisser trop de plumes. Je vais essayer de récupérer au mieux pour être en forme mardi. On ne sait pas à quoi s’attendre mais j’espère passer la qualification et aller le plus loin possible en finale.

 

Lucas Chanavat, 75e : “Mon but était de passer les deux courses. J’ai essayé hier d’y aller à bloc mais je n’étais pas bien donc aujourd’hui j’ai préféré finir tranquillement pour être juste dans les délais et être bien pour le sprint. Surtout que c’est un sprint qui ne me correspond pas forcément.”

 

Photos : Nordic Magazine

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.