Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski de fond | SkiTour : Tiberghien, Manificat et Gaillard stoppés en qualif

SKI DE FOND – Six Français sur neuf sont qualifiés à Åre. La compétition s’arrête là pour Jean Tiberghien, Maurice Manificat et Jean-Marc Gaillard.

 

C’est au tour des hommes de s’élancer sur les qualifications du sprint d’Åre pour découvrir la piste. Une montée de près de 700 mètres sur la piste habituellement réservée au ski alpin : nouveauté du SkiTour.

Un format qui, si sur le papier ne leur paraissait pas favorable, a plu à l’équipe de France. Six sur neuf sont qualifiés et iront donc en quart de finale.

Pour Jean Tiberghien, Maurice Manificat et Jean-Marc Gaillard, l’aventure s’arrête en revanche en qualifications.

L'article continue sous la publicité
pub

 

 

« C’est hyper spécial comme effort, c’est du pur lactique arrivé au bout de deux minutes de course, commence Jean Tiberghien, 37e. C’est très particulier, on n’en a pas l’habitude. Il faudra voir s’il y a vraiment du spectacle sur le sprint, j’ai peur que ce ne soit pas aussi spectaculaire que ce qu’on nous annonce, il y a peu de vitesse en haut. Jeudi, j’espère jouer le plus devant possible. Sur les six courses du Tour, c’est celle que j’ai coché, celle qui me plaît et me correspond le plus.  »

 

Maurice Manificat, 43e, est lui aussi concentré sur la longue distance de jeudi : « c’était bien ce sprint, le virage passait bien. Jusqu’aux trois quart de la montée, j’étais bien mais après, j’ai mal fini. C’était très lactique et du coup on perd beaucoup en gestuelle, on n’arrive plus à rien faire en haut. Mais c’était marrant ! On va regarder la suite à la TV, annonce-t-il. Je suis focalisé sur le 38km, c’est là qu’il va falloir avancer et ne pas perdre trop de temps. Ce sprint était un passage obligé, il convient aux sprinteurs comme aux distanceurs mais c’est vrai qu’en ce moment je ne suis pas le Maurice de d’habitude. C’est bien aussi d’avoir un format comme ce sprint qui change sur un Tour. Ca apporte un peu de nouveauté, c’est bien. »

L'article continue sous la publicité
pub

 

Jean-Marc Gaillard est le dernier éliminé de l’équipe Française. Au micro de Nordic Magazine, il confie que ce sprint était « Court mais intense ! Pour le coup, je sentais que je tombais malade depuis deux jours et là je le suis bien, annonce-t-il. Donc l’idée sur ces trois jours de lundi à mercredi c’était de se retaper. Aujourd’hui, il fallait que je courre. Mais je ne sais pas trop… Si j’étais près de la maison, je serai peut-être rentré mais je vais tenter le coup pour jeudi. Ces deux nouvelles courses (le sprint et le 38km), c’est plutôt sympa, ça change un peu. Je suis favorable, sur les Tours notamment, à faire des formats un peu différents. Je trouve qu’à la fois pour les athlètes et pour les spectateurs c’est sympa. C’est une bonne chose pour le ski de fond. »

 

Tous trois rechausseront les skis jeudi pour la distance entre Størlien et Meråker.

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

Photos : Nordic Magazine 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

La fondeuse canadienne Cendrine Browne veut « offrir aux filles un environnement où s’entraider, où elles peuvent tisser des liens ».

Ski de fond

Anna Shevchenko a été absente lors de trois contrôles antidopage.

Ski de fond

Il y a trois semaines, deux machines élaborées pour détecter les farts fluorés ont été testées à Bruksvallarna, en Suède.

Biathlon

La saison dernière, la Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland visait le gros globe de cristal. Finalement battue par sa compatriote Tiril Eckhoff, elle se confie...

Ski de fond

L'hiver dernier, le Russe Alexey Chervotkin a retrouvé son meilleur niveau. Le partenaire d'entraînement d'Alexander Bolshunov a dès lors envie de briller à Pékin.

Ski de fond

Après des Mondiaux catastrophiques, la Suédoise Linn Svahn entend ne pas rater les prochaines grandes échéances, à commencer par les Jeux olympiques de Pékin.

Ski de fond

L'eD System Bauer Team s'arrête après sept années d'existence. L'équipe managée par la légende tchèque Lukas Bauer aura marqué l'histoire de la Visma Ski...

Ski de fond

10:51. « Ce n’était pas une décision facile, mais j’ai senti qu’il était maintenant temps de tourner une nouvelle page de ma vie. » C’est...