Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Théo Schely, ski-roues, rollerski, Challenge Vincent Vittoz, Challenge National Vincent Vittoz, Nordic Mag, nordicmag
Théo Schely (FRA) - Photo : Jolypics

Ski de fond

Ski de fond | Théo Schely : « Marquer mes premiers points en coupe du monde »

Découvrant la coupe du monde l’hiver passé à alun (Suède), le fondeur cluse Théo Schely n’a qu’une envie : y retourner pour marquer ses premiers points. Il se confie à Nordic Magazine.

Théo Schely affiche ses ambitions

L’hiver dernier, le Cluse Théo Schely a participé à ses deux premières courses de coupe du monde sur la neige de Falun, en Suède. Membre du groupe B de l’équipe de France de ski de fond, le Haut-Savoyard de 22 ans, quatrième du relais mixte des Mondiaux U23 en février dernier, s’est préparé pour la prochaine à Prémanon, dans le Jura, sous les ordres de Mathias Wibault.

Pour Nordic Magazine, Théo Schely revient sur son été, la suite de sa préparation et ses ambitions pour les mois à venir. Entretien.

  • Comment s’est passée votre préparation ?

Plutôt bien ! Nous sommes repartis sur les mêmes bases dans la programmation que l’année dernière en modifiant ce qui n’avait pas fonctionné.

Théo Schely, ski-roues, rollerski, ski de fond, championnats de France, Uriage-les-Bains, Nordic Mag, nordicmag
Théo Schely (FRA) – Photo : Jolypics
  • Vous avez passé tout l’été sur Prémanon…

Comme le budget a baissé, il a été décidé de réunir toutes les équipes de France B, que ce soit de biathlon, de ski de fond ou de combiné nordique, à Prémanon. On s’est logés par nos propres moyens en faisant les blocs de deux semaines là-bas et deux semaines chez nous. On avait notre petit rythme, nos horaires, on voyait plus le coach qu’à l’habitude. Le seul petit bémol, c’est qu’il manquait quelques sommets pour la course à pied. Mais on a fait du bon travail avec tout ce qu’il nous fallait à disposition.

« Au Martin Fourcade Nordic Festival, j’étais au milieu de grands noms »Théo Schely à Nordic Magazine

  • L’année dernière, Emmanuel Jonnier s’occupait également de vous avec Mathias Wibault : cela a-t-il changé beaucoup de choses ?

L’année dernière, on avait des référents, et moi c’était déjà Mathias. C’est plus sur l’organisation que tout a été modifié cet été avec ce camp de base de Prémanon à la place des stages.

Théo Schely, ski de fond, Falun
Theo Schely (FRA) – Thibaut/NordicFocus
  • Vous avez participé aux championnats de France de ski-roues, au Martin Fourcade Nordic Festival et au Challenge Vincent Vittoz : quel bilan tirez-vous de ces courses ?

Pour du ski-roues, où j’ai généralement du mal à vraiment être au top, ce n’était pas si mal. Je suis arrivé assez frais aux France et je suis plutôt content de moi pour l’individuel. Au Martin Fourcade, c’était vraiment cool avec ce nouveau format hyper bien sur une course à plat. Et puis, j’étais au milieu de grands noms. Pour le Vincent Vittoz, j’étais un peu malade avant, mais ça a été.

« Falun m’a montré qu’il restait encore du boulot, mais, en même temps, cela m’a monté que c’était possible d’aller en coupe du monde »Théo Schely à Nordic Magazine

  • Vous avez retrouvé la neige il y a quelques jours sur le glacier de Tignes avant d’y retourner la semaine prochaine à Davos (Suisse)…

Oui, c’est ça ! C’était chouette d’avoir du beau temps sur le glacier en automne (rires). Pour Davos, ce sera également sur neige mais sur du snowfarming.

  • La saison dernière, vous avez découvert la coupe du monde à Falun (Suède) : cela vous a-t-il montré tout le chemin restant à parcourir pour y aller de manière pérenne ?

J’étais là-bas pour découvrir, mais ça m’a vraiment donné envie d’y retourner. En soi, cela m’a montré qu’il restait encore du boulot, mais que, en même temps, c’était possible.

  • Quelles sont vos ambitions pour la saison à venir ?

Le but sera de performer directement sur l’OPA Cup. J’aimerais bien en gagner une. Après, on ne sait pas trop comment cela va se passer, mais je veux marquer mes premiers points en coupe du monde, pourquoi pas à Prémanon, et remporter une médaille aux Mondiaux U23.


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

11:35. Une ancienne promesse du ski de fond suédois prend sa retraite. Hugo Jacobsson, champion de Suède du sprint, chez les juniors, en 2017,...

Ski de fond

Le Lager 157 Ski Team a dévoilé ce jeudi son équipe pour la saison prochaine. Parmi les nouvelles têtes se trouve le jeune prodige...

Ski nordique

Johan Eliasch et Michel Vion étaient présents ce jeudi en conférence de presse, à l'occasion du 53e Congrès de la FIS. Ils ont répondu...

Ski de fond

18:40. À 22 ans, la fondeuse du Team Nordic Panthers, Marie Saillet, a décidé de prendre sa retraite sportive ce jeudi. La jeune femme...

Ski nordique

Ce mercredi et ce jeudi a eu lieu le 53e Congrès de la FIS. Voici tout ce qu'il faut savoir sur ce qu'il s'est...

Ski nordique

Dans quelques jours, la brigade des sapeurs-pompiers de Paris va accueillir l'équipe de France militaire de ski.

Ski de fond

07:29. Mercredi, la Fédération internationale de ski a attribué l’organisation des championnats du monde de ski nordique de 2027 à Falun. La ville suédoise...

Ski de fond

Ce mercredi après-midi, lors du Congrès de la FIS, la mesure visant à réduire les inégalités entre les hommes et les dames en ski...