Ski de fond : Therese Johaug va retrouver la compétition

Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

ATHLÉTISME – C’est en qualité de championne nationale du 10 000 m que Therese Johaug va s’aligner à Bislett pour les “Impossible Games”.

 

Athlétisme : Johaug substitue les championnats d’Europe

Therese Johaug était devenue championne de Norvège du 10 km l’été dernier championne de Norvège du 10 km l’été dernier. Et de loin. Elle avait alors réalisé les minimas pour les championnats d’Europe d’athlétisme qui auraient dûs se dérouler fin août à Paris.

Mais la vainqueure des derniers gros globe de cristal et Tour de Ski ne s’arrête jamais. Surtout lorsqu’il s’agit de concourir.

Le 11 juin prochain, Therese Johaug sera en lice sur le désormais mythique stade de Bislett où se dérouleront les “Impossible Games”. Il s’agit d’un festival sportif lors duquel les plus grands athlètes nationaux mais également internationaux sont attendus pour fouler la piste. « Ce sera difficile, ce sera dur et brutal, mais en même temps incroyablement amusant », lance Johaug en conférence de presse.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Parmi les personnalités en lice, on peut citer l’extraordinaire concours de saut à la perche qui s’annonce entre le prodige Suédois Armand Duplantis et Renaud Lavillenie. Sans oublier l’inévitable fratrie Ingrebigtsen, le génie du 400 mètres haies Karsten Warholm, ou encore la Suissesse Léa Sprunger sur la même distance. En bref, du beau monde.

 

Therese Johaug avec les frères Jakob et Filip Ingebrigtsen et la hurdleuse Amalie Iuel

 

Therese contre Johaug

La particularité de la compétition pour la championne de 31 ans – en plus du fait que les gradins du Bislett Stadiøn seront vides, crise sanitaire oblige – est qu’elle courra un 10 000 mètres… seule ! L’objectif est évidemment d’améliorer son record. Mais pas que.

 

Therese Johaug et Amalie Iuel reconnaissent la piste devant les médias norvégiens

 

Therese Johaug a autre chose en tête en grande compétitrice qu’elle est. La blonde aux yeux bleus vise en effet la barre symbolique des 31 minutes et 50 secondes. Un temps qui lui permettrait de se qualifier pour les prochains mondiaux de la discipline. Un challenge qu’elle ne juge pas impossible : « C’est 30 secondes plus rapide que ce que j’ai couru à Hamar l’an dernier (lors de la conquête du titre, NDLR.) et c’était déjà une très belle course. Il va falloir être forte. »

Évoquons alors le record de Norvège. Pour le battre, Johaug va devoir être très forte. Sa compatriote Ingrid Kristiansen détient toujours le record norvégien du 10 000 mètres avec un temps de 30’13″14. Il a justement été réalisé sur la piste de Bislett, en juillet 1986. Mais la détentrice actuelle pense que Johaug a de bonnes chances d’améliorer son record personnel.

Alors, réussira-t-elle ou non à aller chercher les minimas ? Mieux, réalisera-t-elle le doublé minimas et record national ? Réponse le 11 juin prochain sur Nordic Magazine.

 

Photos : Instagram Norskfriidrett et Therese Johaug.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.