Ski de fond : Toenseth ne sera pas du Ski Tour 2020

ski de fond, Didirik Toenseth
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND – Le fondeur norvégien Didrik Toenseth ne sera pas de la coupe du monde de Falun (Suède) ni du Ski Tour 2020. La faute, notamment, à sa participation à l’Euro de cross de Lisbonne (Portugal). 

 

L’hiver 2019/2020 de Didrik Toenseth s’est-il brusquement arrêté dès le 1er décembre et la fin du mini-tour d’ouverture de Ruka (Finlande) ? Cela en prend en tout cas le chemin… Après les courses finlandaises, le champion olympique de relais est parti au Portugal pour disputer les championnats d’Europe de cross, spécialité dans laquelle il était devenu vice-champion de Norvège à l’automne

Malheureusement pour lui, cette escapade lisboète (il a terminé 25e) lui a scié les jambes et un virus à l’estomac n’a rien arrangé. Revenu à la compétition sur la piste grisonne de Davos (Suisse), après avoir manqué les courses de Lillehammer (Norvège), le Scandinave n’a pas brillé en terminant 49e du 15 kilomètres skate puis 70e sur la même distance à Toblach (Italie) le 31 décembre.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

« J’étais le pire skieur de tous, derrière les Irlandais et les nations exotiques ! J’étais donc tombé très bas, cela ne fait aucun doute. » (Didrik Toenseth à VG)

 

Des regrets… mais pas de Falun ni de Ski Tour !

Au quotidien Vegens Nyheter, Didrik Toenseth avoue ses regrets d’avoir participé à cette course ibérique de cross en pleine saison de ski de fond. « Je n’aurais pas dû courir », dit-il, en substance, au média norvégien.

 

ski de fond, Didirik Toenseth

Didrik Toenseth (NOR) – Modica/NordicFocus

 

Cette méforme a conduit les entraîneurs de l’équipe nationale à ne pas le convoquer pour les épreuves de la coupe du monde de Falun (Suède), prévues samedi et dimanche. Il n’est pas non plus dans la première sélection annoncée pour le Ski Tour 2020 qui débutera à Östersund (Suède) le 15 février prochain. Et comme les derniers noms seront rendus publics après Falun… il n’a aucune chance de participer à cette nouvelle tournée scandinave. 

 

« C’était un risque à prendre. Parfois, les choses se passent bien et, d’autres fois, ce n’est pas le cas. J’ai voulu jouer, j’ai perdu. » (Didrik Toenseth à VG)

 

La semaine dernière, le double champion du monde en relais a terminé sixième du 15 kilomètres libre des championnats norvégiens de Konnerud puis quatrième de la mass start 30 kilomètres classique. Mais cela n’a pas été suffisant pour convaincre Eirik Myhr Nossum, le coach national des fondeurs.

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.