Ski de fond | Tour de Ski : Alexandre Rousselet comblé par ses fondeurs

ski de fond, Val Müstair, France, Maurice Manificat
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SKI DE FOND – Au sortir des trois premières étapes du Tour de Ski 2021, l’équipe de France masculine, portée par un Maurice Manificat au niveau retrouvé, place sept fondeurs dans le top 20 du classement général. Alexandre Rousselet, le coach des distanceurs, se dit « fier » de son équipe.

 

Ski de fond : « Ce week-end, Maurice m’a surpris », révèle Alexandre Rousselet

« Ça peut difficilement aller mieux après une journée comme ça, on se régale. » D’emblée, Alexandre Rousselet, l’entraîneur des distanceurs français, pose la situation. C’est vrai qu’au sortir d’un week-end de trois jours où les Bleus ont enchaîné les tops 10 à la pelle dans le Val Müstair (Suisse) avec deux troisième places pour couronner l’affaire, il pouvait pas en être autrement.

« Déjà, samedi, avec la performance collective lors de la mass-start classique, j’étais hyper satisfait. C’est quand même rare qu’on soit à ce niveau-là sur cette discipline », rappelle-t-il à Nordic Magazine quelques minutes après la fin de la poursuite skate dominicale, une orgie de combinaisons bleu de France dans le top 20.

« Ma plus grande satisfaction après ce week-end, reprend l’ancien fondeur, c’est de voir qu’ils sont tous là à jouer les grosses places. Je suis fier de mon équipe. Ça fait plaisir de les voir partager ça ensemble, heureux. Je sens qu’ils sont en forme et ça donne de l’espoir pour la suite du Tour de Ski. »

 

Richard Jouve, ski de fond, Val Müstair

Richard Jouve (FRA) – Vianney THIBAUT/NordicFocus

 

Le podium final pour Maurice Manificat ?

La suite, c’est l’individuel 15 kilomètres skate de Toblach (Italie), dès demain. Un format qui représente « un objectif pour nous parce que ce sera le même qu’aux Mondiaux », renseigne Rousselet, le regard déjà braqué vers la grosse échéance de l’hiver.

pub

Pourtant, Maurice Manificat, avec ses incroyables performances des derniers jours, est devenu un vrai postulant au podium final au sommet de l’Alpe Cermis dimanche prochain. « Momo m’a surpris, révèle le coach. Il sort d’une saison compliquée et, même au printemps, c’était difficile pour lui avec des problèmes de bronches, de dos. On a volontairement fait le choix de cibler certaines courses. C’est pour ça qu’il n’était pas à Ruka en début de saison. Davos a été un bon repère pour lui, ça l’a bien remis en confiance. »

 

Maurice Manificat, ski de fond, Val Müstair

Maurice Manificat (FRA) – Modica/NordicFocus

 

« On n’a pas un Bolshunov dans notre groupe, mais une équipe avec huit garçons capables d’être dans le top 30 mondial, c’est assez gratifiant pour le staff », termine Alexander Rousselet, comblé par une bande de potes actuellement sur un nuage, que ce soit en skate ou en classique.

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.