Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Friedrich Moch
Friedrich Moch (GER) - Modica/NordicFocus.

Ski de fond

Ski de fond | Tour de Ski : Friedrich Moch, premier 2000 sur un podium

Sur la montée finale de l’Alpe Cermis, le jeune allemand a signé son premier podium en carrière.

Ski de fond, Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

Friedrich Moch, troisième de la montée de l’Alpe Cermis

Mardi, au sommet de l’Alpe Cermis (Italie), conclusion du Tour de Ski, Friedrich Moch a joué avec les grands. Le jeune Allemand – il n’a que 21 ans – a franchi la ligne d’arrivée derrière l’expérimenté Sjur Roethe, vainqueur, et le costaud Denis Spitsov, en quête d’une nouvelle victoire dans cette montée qui effraie plus d’un compétiteur.

Friedrich Moch
Denis Spitsov (RUS), Sjur Roethe (NOR), Friedrich Moch (GER) – Modica/NordicFocus

Ce classement de Friedrich Moch n’est pas vraiment une surprise pour qui suit avec attention le ski de fond. Il a connu sa première sélection en équipe nationale en mars 2016 sur une course juniors. Au début de l’hiver suivant, il a découvert les courses FIS dans la catégorie seniors cette fois. Il signait alors trois podiums, dont une victoire en décembre 2017 sur un 10 km classique.

Jusqu’en janvier 2020, il alternait entre les deux circuits. Ces années-là, son palmarès s’enrichissait même de six victoires. Le fondeur bavarois se distinguait déjà dans les courses de distance.

Friedrich Moch
Friedrich Moch (GER) – Modica/NordicFocus.

Sa carrière internationale a commencé ensuite à prendre de l’ampleur. Friedrich Moch vivait sa première sélection en coupe du monde à l’occasion d’un skiathlon disputé sur la piste d’Oberstdorf (Allemagne) où Il terminait trente-et-unième. Toujours en 2020, à Oberwiesenthal (Allemagne), il réussissait enfin à monter sur un podium aux championnats du monde juniors auxquels il participait pour la troisième fois. Le jeune douanier finissait deuxième de la mass-start skating et du 10 km classique.

« Je n’ai jamais cru que je pourrais aller jusqu’au bout »Friedrich Moch, équipe d’Allemagne de ski de fond

Friedrich Moch ne s’arrêtait pas en si bon chemin. En janvier dernier, il signait son premier top 10 en coupe du monde avec une dixième place sur le skiathlon de Ruka (Finlande). Un mois plus tard, il montait sur la deuxième marche du podium du 15 km skating des championnats du monde U23 à Vuokatti (Finlande). 

L'article continue sous la publicité
nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique








Un espoir pour l’Allemagne

Le 4 janvier, en Italie, Friedrich Moch, pas encore 22 ans, vient donc chercher son premier podium sur une des courses les plus dures du calendrier. « Je n’arrive toujours pas à y croire. J’ai essayé de faire une bonne course. Je n’ai jamais pensé que je pourrais aller jusqu’au bout », a déclaré le skieur sur la ZDF (cité par Sport 1), premier 2000 à monter sur une boîte en coupe du monde

Pour l’Allemagne, il s’agit du premier podium sur le Tour de Ski depuis la victoire de Tim Tscharnke à Val di Fiemme (Italie) en janvier 2015.

Friedrich Moch
Friedrich Moch (GER), Janosch Brugger (GER), (l-r) – Modica/NordicFocus.

« Ce que notre jeune Fri a réussi est fou. Tactiquement aussi, c’était de haut niveau », a déclaré le sélectionneur Peter Schlickenrieder à la télévision.

Le top 3 de Friedrich Moch conclut un excellent Tour de Ski pour le fondeur du WSV Isny, club de sa ville d’origine, à quelques kilomètres de la frontière suisse. Depuis le coup d’envoi à Lenzerheide (Suisse), il avait signé une douzième et une dix-neuvième place sur les deux mass-starts (la première en skating et la deuxième en classique).

Tous ces résultats lui permettent d’atteindre la quatorzième place du général et un ticket pour les Jeux de Pékin 2022. Il est même le premier fondeur hors Russie et Scandinavie au classement, devant le Cluse Hugo Lapalus. Sa polyvalence dans le skating et le classique augure un avenir prometteur pour ce jeune homme.

L'article continue sous la publicité
nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique








Le classement complet de la montée de l’Alpe Cermis (Italie) masculine


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Biathlon, Julia Simon, biathlon 2023, nordic magazine, nordicmag, calendrier biathlon 2024, biathlon programme, coupe du monde biathlon 2024, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, ski nordique, biathlon magazine
Gruyère, Ski de fond