Ski de fond | Tour de Ski : Iversen s’en va, Klaebo reste

Ski de fond, ski, ski nordique, nordique
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

SKI DE FOND – Le vainqueur de la mass-start du jour s’en retourne en Norvège. Sa troisième place au classement général provisoire du Tour de Ski n’y change rien.

 

Mercredi, Emil Iversen a remporté le 15 km mass-start classique d’Oberstdorf. Mais c’est sans le Norvégien que le Tour de Ski se poursuit jeudi avec une poursuite. Son départ après quatre étapes avait été actée il y a des mois. Le plan ne sera pas modifié. «  Nous aimons le Tour de ski même si je choisis de rentrer chez moi », a indiqué le fondeur. Les Mondiaux de Seefeld s’approchent et les stratégies se mettent en place.

 

L’incertitude Klaebo

Dans l’après-midi, Johannes Hoesflot Klaebo, vainqueur des deux sprints et auteur solide neuvième place en Allemagne, hésitait encore à savoir, si oui ou non, il allait prendre le départ des prochaines étapes.

Sur la liste de départ, son nom apparaît. Mais sa présence dans le Val di Fiemme, dont les courses sont réputées éprouvantes, n’est nullement acquise. Le triple champion olympique avance step by step.

Ski de fond, ski, ski nordique, nordique

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR), Alexander Bolshunov (RUS) – Modica/NordicFocus.

Pourtant, la Norvège est bien placée. Après quatre étapes, le jeune homme de 22 ans est en tête du classement général provisoire avec 15,4 secondes d’avance sur Sergei Ustiugov. Emil Iversen occupe la troisième place, à 31 secondes seulement de son compatriote.

 

Les sprinteurs français sont rentrés

Chez les dames, Maiken Caspersen Falla est, elle aussi, rentrée au pays, tout comme Mari Eide.

La Norvège n’est pas la seule nation à ne pas engager ses athlètes sur toute la durée de la course par étapes.  Les sprinteurs de l’équipe de France ont eux aussi plié bagage après la confrontation du jour de l’An.

Même choix pour l’Italien Federico Pellegrino. « J’ai maintenant d’autres priorités », a-t-il déclaré. Et de citer le sprint de Dresden.

Les Russes, eux, ne se posent pas la question. Ils iront jusqu’au sommet de l’Alpe Cermis.

 

Télécharger (PDF, 617KB)

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

 

 

Ski de fond, ski nordique, biathlon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.