Ski de fond | Tour de Ski : on ne change rien

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, ski de randonnée
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SKI DE FOND – Le Tour de Ski se déroulera comme prévu alors même que la Norvège demandait à ce que toutes les compétitions soient disputées sur un seul site.

 

 

Ski de fond : les engagements des sites organisateurs

Lundi, en fin d’après-midi, la Fédération internationale de ski a informé les différentes équipes nationales que le Tour de Ski se déroulera selon le programme initial. Cette décision qu’évoque Fondoitalia, n’est pas sans conséquence. La Norvège sera probablement absente des courses.

« Vendredi, lors d’une réunion, nous avons expliqué clairement ce que nous voulions et c’est bien de se sentir soutenus par d’autres nations, indiquait Espen Bjervig, manager du ski de fond norvégien à nos confrères de TV2. Nous espérons que le Tour de Ski ne se déroulera que sur un seul site de compétition. » Une demande restée donc lettre morte.

Reste à savoir maintenant quelle position vont prendre la Suède et la Finlande, également absentes des étapes de Davos et Dresde.

 

Ski de fond, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Richard Jouve (FRA), Finn Haagen Krogh (NOR) – Modica/NordicFocus.

Si la FIS ne modifie pas son calendrier, c’est qu’elle a été rassurée par les engagements pris par les fédérations suisse et italienne de ski (FISI et Swiss-Ski), ainsi que par les comités d’organisation de Val Müstair, Toblach et Val di Fiemme.

Aujourd’hui, il y aura une réunion à laquelle les entraîneurs seront également conviés. Il sera question du bon déroulement du circuit phare de la coupe du monde de ski de fond. Avec, en fil rouge, la sécurité des athlètes, de leurs staffs et techniciens mais également des bénévoles en pleine pandémie de coronavirus.

Lundi, le quotidien Dagbladet laissait entendre que la Norvège pourrait, cet hiver, ne participer qu’aux Mondiaux d’Obsertdorf qui débute le 24 février. Elle se conformerait ainsi aux dispositions sanitaires du royaume scandinave qui imposent une quarantaine à ses athlètes internationaux. Une obligation qui, dans d’autres sports, a été contournée par des dérogations.

 

A lire aussi :

 

Photo : Nordic Focus

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.