Ski de fond | Tour de Ski : Valentin Chauvin au plus haut

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SKI DE FOND – Si le ciel était bleu et ensoleillé dans le Val di Fiemme, le rayon de soleil était bien Français, Jurassien même. Valentin Chauvin signe son meilleur résultat en carrière sur le sprint du Tour de Ski derrière les géants mondiaux. La Suède épate avec Oskar Svensson vainqueur et Linn Svahn devant un triplé.

 

Ski de fond : on n’a jamais été aussi Chauvin !

Quelle journée pour Valentin Chauvin. Le moustachu jurassien signe sur le sprint de Val di Fiemme, pénultième étape du Tour de Ski 2021, son meilleur résultat en carrière. Grâce à une première finale dans l’exercice, le tricolore vient chercher une cinquième place de haute volée. Les performances s’enchaînent pour “Valou” – son surnom – qui avait déjà réalisé son meilleur résultat à Val Müstair, au début du Tour de Ski.

La force de caractère, la stratégie et, il faut le dire, toujours un peu de chance, ont fait que la journée du Franc-Comtois se termine sur une belle note. Troisième temps des qualifications, il a ensuite profité à deux reprises du statut de lucky-looser pour se hisser jusqu’à la finale du jour.

 

Valentin Chauvin (FRA) – Modica/NordicFocus

 

Et il faut voir les athlètes qui précèdent le Français à l’arrivée. Un certain Federico Pellegrino, maître de la discipline en l’absence des Norvégiens, a dû sévèrement batailler avec Chauvin pour s’adjuger la quatrième place. Alexander Bolshunov, juste devant le Français, terminait troisième.

Richard Jouve aurait bien aimé se mêler à la bataille avec son copain, mais il a été déclassé alors qu’il avait remporté son quart de finale.

pub

 

Richard Jouve (FRA) – Vianney THIBAUT/NordicFocus

 

La Suède brille de mille feux

L’abandon de Frida Karlsson aurait bien pu affecter l’effectif coupe du monde de la Suède. Trop peu. Ça les a même transcendé. Chez les hommes comme chez les dames, l’athlète qui lève les bras arbore bien la croix jaune du drapeau suédois sur sa combinaison. Commençons par les dames qui, encore une fois, signent un triplé exceptionnel.

Linn Svahn est in-tou-chable. La meilleure sprinteuse de l’hiver 2019/2020 tient son rang quand elle court. Elle est tout simplement invaincue en sprint cet hiver et le prouve une nouvelle fois sur l’épreuve classique du Val di Fiemme. Elle devance deux de ses compatriotes : l’inévitable Maja Dahlqvist et la néophyte Emma Ribom, qui signe son premier podium en coupe du monde.

 

 

Chez les hommes, il est, et de loin, la seule éclaircie du ski de fond suédois masculin. Oskar Svensson, en fin stratège et puissant spécialiste du style classique, s’adjuge la victoire au nez et à la barbe des Russes. D’autant qu’en quart de finale, William Poromaa chutait pour la deuxième journée consécutive, la Suède ne se montrait pas sous son meilleur jour.

Mais, surpuissant dans les derniers hectomètres, Svensson sortait les marrons du feu pour devancer les deux Russes Gleb Retivykh et Alexander Bolshunov, qui avait du mal à s’en remettre à l’arrivée.

 

 

>> Pour revivre la course dans les conditions du direct, cliquez ici <<

 

Maurice Manificat toujours deuxième au général

Dans la matinée, un Maurice Manificat intenable venait se qualifier avec le 21e temps des qualifications. Le distanceur tricolore, motivé pour signer son premier podium sur un Tour de Ski, avait à cœur de tenir son rang. Et il l’a fait de fort belle manière. Dans son quart de finale, le fondeur d’Agy a bien failli surprendre Federico Pellegrino, mais se classait finalement troisième.

 

Maurice Manificat (FRA) – Vianney THIBAUT/NordicFocus

 

Ivan Yakimushkin, son plus féroce rival au classement général du Tour de Ski, n’est pas parvenu à reprendre le dessus sur l’intru français dans un top dix aux forts accents de championnats de Russie. Il dit lui aussi au revoir à la compétition en quart de finale.

En revanche, s’il en est un qui a rattrapé sa déconvenue de la veille sur la mass-start classique, c’est Artem Maltsev. Arrivé jusqu’en finale, le Russe n’a même pas bataillé pour jouer devant et se contente d’une sixième place, revenant ainsi au troisième rang à égalité avec Yakimushkin au général.

Les deux hommes seront à seulement cinq secondes de “Momo” dimanche dans la montée de l’Alpe Cermis à suivre en direct avec Nordic Magazine. Le suspens promet d’être entier.

Du côté des dames, pas de grands changements. Même si Jessie Diggins, leader quasi-incontestable du général du Tour de Ski, n’est pas parvenue à aller en finale, elle prend une cinquième place en demi-finale, tout comme sa plus féroce rivale Yulia Stupak dans l’autre demie. Krista Pärmäkoski, autrice d’une très bonne deuxième partie de Tour de Ski, conserve sa troisième place moins de dix secondes devant Natalia Nepryaeva.

 

Les résultats du jour

Hommes

Télécharger (PDF, 794KB)

Dames

Télécharger (PDF, 787KB)

 

Le classement général du Tour de Ski 2021

Hommes

Télécharger (PDF, 764KB)

Dames

Télécharger (PDF, 756KB)

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.