Ski de fond | Tour de Ski : William Poromaa a maintenant peur

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SKI DE FOND – Depuis que l’entraîneur français a été testé positif, le Suédois William Poromaa affirme qu’il a peur d’attraper le coronavirus.

 

Ski de fond : son coéquipier Halfvarsson confiant

Lundi, Nordic Magazine révélait qu’Alexandre Rousselet, entraîneur des distanceurs de l’équipe de France, avait contracté le coronavirus. Une information qui a secoué la planèteski de fond. C’est que depuis le début du Tour de Ski, la caravane avait été épargnée par la Covid-19.

 

, Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

L’information de Nordic Magazine a été reprise par les médias scandinaves.

 

Hier, William Poromaa, l’espoir suédois, a affirmé à nos confrères d’Afontbladet que la nouvelle l’avait profondément perturbé. « Parfois, vous vous demandez si ça vaut le coup d’être ici », a-t-il confié. Allusion directe à sa peur de tomber malade. « Parfois, je suis inquiet et parfois moins. Difficile d’être positif tout le temps », poursuit-il.

Le petit ami de Frida Karlsson a d’ailleurs songé un temps à rentrer chez lui, avant d’en chasser l’idée.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Calle Halfvarsson (SWE) – Vianney THIBAUT/NordicFocus

 

Mardi, William Poromaa a vécu une autre journée difficile sur le Tour de Ski. Il a terminé 27e de l’individuel skate de Toblach. « Ce sont des courses difficiles. C’est important d’être investi tout le temps et j’ai du mal à être concentré, je ne sais pas si c’est le coronavirus qui m’affecte ou autre chose », décrypte le jeune homme.

pub

Son coéquipier Calle Halfvarsson qui n’a pas non plus brillé lors de la première course en Italie a pour sa part déclaré qu’il n’avait aucune crainte d’être testé positif. « Ce serait presque bizarre que personne ne soit infecté », a-t-il indiqué à propos du cas tricolore. Et de répéter son intention de rester en lice jusqu’à la montée de l’Alpe Cermis de dimanche. Une nouvelle fois, sur la piste, le meilleur Suédois a été Oskar Svensson, 19e.

À la NRK, Calle Halfvarsson n’a pas caché sa déception quant aux résultats. Où serions-nous dans le classement si les Norvégiens avaient été là ?, a-t-il questionné.

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.