Ski de fond | Transju’ : un bilan 2020 compliqué et des perspectives positives sur 2021

SKI DE FOND - L’édition des 40 ans de la plus grande course de ski de fond en France, La Transjurassienne, a été remportée par Robin Duvillard devant Gérard Agnellet et Benoît Chauvet.
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND – L’année 2020 fut une année difficile pour Trans’Organisation, organisateur notamment de La Transju’ et de la Transju’trail. Alors que le premier événement a dû être annulé faute de neige, le deuxième a été reporté à cause de la crise sanitaire COVID. Retour sur cette année…

 

Il est des années où rien ne va plus et 2020 en fait partie. Trans’Organisation a dû s’adapter, se renouveler, créer, revoir toute l’organisation de ces événements afin de répondre aux contraintes externes, qu’elles soient d’ordre météorologiques ou sanitaires.

 

Une année riche d’enseignement

Pour Pierre-Albert Vandel, président de Trans’Organisation : « Cette année nous a obligé à sortir de notre zone de confort. Nous avons dû faire, défaire, refaire, changer, créer et adapter nos événements. En février lorsque nous avons dû annuler La Transju’, nous subissions un hiver chaud, sans neige. Nous avons cherché jusqu’au dernier jour, le parcours qui pourrait quand même se réaliser. Hélas, la neige est arrivée trop tard. »

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Malgré l’annulation, Trans’Organisation avait maintenu le Salon International du Nordique et organisé des conférences thématiques, notamment sur un sujet actuel, tel que le climat et l’adaptation des offres des stations de ski en hiver.

Concernant leur événement estival, Pierre-Albert Vandel poursuit : « Pour la Transju’trail, le contexte était différent, la Covid nous a obligé à reporter le trail initialement prévu début juin. Nous avons réussi à organiser cet événement le 20 septembre et accueilli 1500 participants malgré les contraintes sanitaires, c’est quand même une victoire pour nous. Si on résume cette année, les deux mots d’ordre ont été “adaptation et réactivité”. »

Et de conclure : « Je remercie l’ensemble des partenaires et des bénévoles qui nous ont soutenu et qui nous ont accompagné dans nos décisions. Nous pouvons maintenant penser à l’année 2021. »

 

2021 : une année « presque » normale

À ce jour, avec les incertitudes sanitaires et météorologiques, Trans’Organisation travaille déjà sur différents scénarii afin de pouvoir organiser ses événements dans les meilleures conditions.

La Transjeune est depuis plus de 30 ans le rendez-vous de tous les jeunes de 7 à 19 ans passionnés de ski de fond. En 2020, l’événement a changé de lieu et a pu accueillir près de 3000 jeunes. En 2021, l’ensemble des acteurs met tout en œuvre pour que l’événement perdure.

La Transju’ aura bien lieu le week-end des 13 et 14 février. Son parcours sera dévoilé en janvier en fonction des conditions d’enneigement du massif jurassien.

La Transju’trail reprend sa place dans le planning des trail au mois de juin et plus particulièrement les 5 et 6. L’organisation espère bien que la première édition de la Commando Race verra le jour à l’automne.

Quentin Lebas, coordinateur chez Trans’Organisation, explique : « Nous avançons en tenant compte des contraintes actuelles. Nous n’aurons pas une année normale, nous avons beaucoup appris cette année et nous saurons organiser des événements sportifs, conviviaux, répondant aux attentes des participants. »

 

Photo : Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.